AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter

Les métiers pour travailler dans la nature

Métiers, secteur, emploi de la nature

Les emplois de la nature sont des métiers d'avenir. Face à l'engagement de la population envers l'écologie, le secteur connait de belles évolutions. Si vous ambitionnez d'apporter votre pierre à cet édifice sociétal, les métiers de la nature sont à envisager. Il existe quelques dizaines d'emplois mettant la faune et la flore au cœur de leurs activités.

Pourquoi se diriger vers un métier de la nature ?

Le secteur de la nature recrute massivement. Tous les ans, des dizaines de milliers de passionnés font le choix d'un diplôme dans ce domaine. Plusieurs raisons expliquent cet engouement :

  • Les métiers de l'environnement sont des choix du cœur
  • Il est de plus en plus urgent d'agir en faveur du développement durable
  • Être au cœur de ces métiers vous met en première ligne pour l'exploitation raisonnée et la protection des territoires fauniques
  • Les activités répondent directement à des besoins essentiels
  • Le métier de votre choix définira les actions que vous pouvez entreprendre par rapport à votre engagement
  • Les métiers de la nature s'adaptent aux évolutions technologiques et de l'audiovisuel

En quoi consiste le secteur de la nature ?

La grande majorité des personnes choisissant ce type d'emploi a un fort engagement envers la nature. La filière scientifique est privilégiée, car les connaissances et le diplôme correspondent aux attentes du secteur.

L'emploi dans cette filière regroupe toutefois des profils très variés. Le secteur recrute aussi bien au cœur des métropoles, que hors des grandes villes, en campagne, en montagne et en mer. Dans la majorité des cas, le travail se fera dans des exploitations, des aires protégées, des domaines publics ou privés.

Avec une formation et un diplôme adaptés, il sera également possible de devenir formateur. Des personnes avec une formation en audiovisuel pourront documenter des activités liées au secteur. La majorité percevra donc leur salaire dans les secteurs privés, associatifs et publics.

Différentes filières

Le domaine du jardin, du paysagisme

L'emploi dans le service est courant pour toute personne travaillant au contact de la nature. La filière intervient directement auprès des particuliers, des entreprises et des collectivités. Paysagiste, fleuriste, jardinier, botaniste… chacun peut opérer seul ou au sein d'une équipe. Les qualifications requises ne dépendent pas seulement du diplôme ou de la formation suivie. Les professionnels dans cette filière peuvent également être des autodidactes qui ont appris le métier avec la pratique.

Les métiers du loisir, du tourisme et l'environnement

Une formation dans les métiers de la nature peut aussi amener dans la filière du loisir, du tourisme et de l'environnement. L'apprenti a la possibilité de suivre une formation pour devenir bucheron, garde forestier, archéologue, biologiste, guide de haut montage, marin-pêcheur, garde-pêche ou auditeur énergétique. Parmi les métiers de l'environnement, il y a aussi l'activité de reportage audiovisuel. La documentation des espèces, des lieux et de leurs particularités nécessite de solides connaissances en audiovisuel.

Les métiers de soins

Dans un tout autre registre, il est possible de se tourner vers un métier de soins. Naturopathe, herboriste, aromathérapeute… les possibilités sont nombreuses. Les métiers de soins naturels complètent les thérapies fournies par la médecine classique. Ce type d'emploi requiert un diplôme dans la spécialisation envisagée. Il se base sur une bonne connaissance des plantes et de leurs bienfaits sur la santé et le bien-être.

Les métiers agricoles

Choisir un métier agricole, c'est opter pour un métier-passion. Les activités dans cette filière répondent aux besoins essentiels de la communauté. Dans cette catégorie, on retrouve aussi bien l'agriculteur et éleveur, que le maraîcher. L'exploitant agricole peut aussi être apiculteur.

Quelles sont les formations / études nécessaires pour travailler dans un emploi de la nature ?

Si certains domaines ne nécessitent aucune formation particulière, d'autres demandent de solides connaissances scientifiques. Un bac professionnel ou un CAP sont suffisants pour devenir jardinier, bucheron ou éleveur. Il faudra au moins un bac +2 pour les activités nécessitant une bonne connaissance des ressources florales. Le niveau d'études requis dans le secteur sera, par exemple, plus important pour une activité de documentation audiovisuelle ou pour un poste de biologiste.

Travailler dans l'emploi de la nature : les qualités nécessaires

  • Aimer le contact avec la faune et la flore
  • Apprécier le travail manuel
  • Être patient et persévérant
  • Maitriser certains aspects techniques et technologiques
  • S'intéresser à l'aspect écologique de l'activité

Quels salaires ?

Le salaire dépendra du niveau d'études, du diplôme d'expérience et d'aptitudes. Pour exemple, le paysagiste perçoit un salaire moyen avoisinant les 2.123 € mensuels. Le salaire changera aussi suivant le lieu d'exercice et les exigences de l'emploi. Ainsi, le salaire du biologiste sera plus conséquent s'il effectue un travail de recherche. Pour un métier lié au service à la personne en tant que libéral, le salaire perçu pourra être défini en fonction du volume de clientèle.