Audioprothésiste

Un audioprothésiste est un professionnel de la santé spécialisé dans l'audition et l'équilibre. Ils aident les personnes ayant des problèmes auditifs à trouver le meilleur appareil auditif pour leurs besoins, et à les faire ajuster et programmer correctement. Ils aident également les personnes à comprendre leurs options de traitement et à apprendre à mieux entendre et à communiquer avec leurs proches.

Quelles sont les missions d’un audioprothésiste ?

Un audioprothésiste est le professionnel spécialiste des corrections de l’audition. Contrairement à l'orthophoniste, il permet à des personnes qui rencontrent des difficultés d’entendre à nouveau correctement grâce à une prothèse auditive. L’audioprothésiste fait partie de la famille de métiers du secteur paramédical (comme l'orthoptiste, le chiropracteur, le psychomotricien, le diététicien...) . Les audioprothésistes adaptent par exemple des appareils qui permettent de corriger des déficiences auditives, ces prothèses sont réalisées sur prescription médicale uniquement. Ces prescriptions sont adressées par un médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL) avec lequel ce professionnel est amené à travailler en étroite collaboration.

Un audioprothésiste réalise plusieurs examens grâce à un audiogramme afin de déterminer le degré de surdités et les corrections à apporter. Il informe le patient et le conseille sur les types de correction à choisir en tenant compte du coût, du mode de vie, et de l’activité professionnelle de ce dernier.

La consultation débute avec une série de tests : test d’orientation, test aux bruits usuels, tests de réaction, auscultation… Il réalise également un examen du conduit auditif (otoscopie) et un examen audiologique. La fonction d’un audioprothésiste est également pédagogique. Ce professionnel de santé est tenu d’expliquer à chaque patient le fonctionnement de l’appareil et notamment le réglage, l’entretien et le positionnement.

Responsable du suivi technique, l’audioprothésiste est également amené à revoir son patient pour contrôler son appareillage et vérifier l’évolution de son audition. Il s’occupe également de l’accompagnement des patients dans la délivrance des produits, les démarches de prise en charge de l’appareillage ou leur adaptation.

Qualités et compétences pour devenir audioprothésiste

Une excellente diction et de la patience seront nécessaires pour communiquer avec un malentendant. Ce métier exige également une grande capacité de communication et une certaine empathie car il n’est pas toujours facile pour un patient d’accepter une prothèse. Il faut donc être en mesure de comprendre les difficultés du patient pour l’accompagner mais aussi le mettre à l’aide pour qu’il se sente en confiance.

Par ailleurs, un audioprothésiste doit être curieux et se tenir informé des progrès scientifiques et techniques, notamment celles qui concernent la micro-électronique.

L’audioprothésiste est un technicien minutieux. Doté d’une grande précision, il ne doit commettre aucun impair lors de la réalisation des différents examens. En effet, une bonne maîtrise de ses gestes et une forte précision sont fondamentales pour exercer ce métier.

Pour conclure, il faut aussi avoir un certain sens de la vente pour être capable de vendre du matériel, savoir en parler et proposer le plus adapté au patient.

Formations pour audioprothésiste

Un diplôme d’état pour exercer en tant qu’audioprothésiste se prépare en 3 ans. La sélection se fait sur dossier et entretien, le concours ayant été supprimé depuis 2021. Il faut obligatoirement avoir passé son bac (un bac scientifique étant généralement recommandé). Il est possible de s’inscrire sur Parcoursup. Le programme des études est orienté vers les sciences physiques, mathématiques, l’anatomie et évidemment les pathologies de l’audition. Il y a également une cinquantaine de semaines de stage au sein d’un cabinet privé spécialisé ou dans un hôpital. Ces stages vous permettront de découvrir le quotidien d’un professionnel audioprothésiste.

Seulement cinq écoles en France préparent à ce métier. Il est également possible de le préparer à l’université.

Pour obtenir le diplôme d’État, il faut passer un concours composé d’épreuves écrites et orales dont des épreuves de biologie, de mathématiques et de physique.

Comme pour la plupart des métiers de la santé et du paramédical, il est important de se former tout au long de sa vie professionnelle. Ainsi, il est possible de compléter sa formation en préparant un diplôme d’université ou un master biologie santé, s’orientant vers des parcours spécialisés comme le parcours neuroprothèses sensorielles et motrices. Il existe également un grand nombre de certificats et formations complémentaires permettant à ces professionnels de se spécialiser.

Perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Plus de 6% de la population française souffre d’un déficit auditif et moins d’un quart d’entre eux utilise des appareils auditifs adaptés. Ainsi, au long terme, la recherche d’appareils auditifs a tendance à augmenter. Les débouchés sont donc très favorables.

Un audioprothésiste exerce souvent dans un centre spécialisé dans la rééducation auditive et l’appareillage. Il est également possible d’opérer dans un cadre hospitalier, ainsi que chez des fabricants d’appareils auditifs ou des cabinets spécialisés, ou bien en tant que libéral.

Certains professionnels font le choix de s’installer à leur compte, cela demande cependant une mise de fonds non négligeable : il faut en effet compter entre 20 000 € et 30 000 € de matériels, charge et locaux. La création de son propre cabinet est souvent l’évolution la plus courante et souhaitée.

Après 4 ans d’expérience professionnelle, les audioprothésistes peuvent accéder à des postes d’encadrement en validant le diplôme de cadre de santé (10 mois).

Salaire d’un audioprothésiste

Le salaire brut mensuel débutant s’élève environ à 2000 €. En milieu libéral, ce professionnel peut avoir un salaire compris entre 2 300 et 3 000 € euros. En fin de carrière, une personne plus expérimentée peut gagner jusqu’à 5500 € brut mensuel. Il peut également augmenter de manière significative ses revenus en se spécialisant et en poursuivant des formations complémentaires. Les structures privées (laboratoires ou instituts de rééducation) normalement proposent des salaires plus élevés que les autres types de structure.

Découvrez des métiers similaires

Questions fréquentes
Les audioprothésistes ne s'occupent-ils que des problèmes de perte auditive liés à l'âge ?
Non, les audioprothésistes traitent une variété de problèmes de perte auditive, qu'ils soient liés à l'âge, à des causes génétiques, à des traumatismes, à des maladies ou à d'autres facteurs.
Est-ce que tous les audioprothésistes fabriquent des prothèses auditives sur mesure ?
Oui, une partie du travail d'un audioprothésiste consiste à prendre des empreintes des oreilles des patients et à fabriquer des prothèses auditives personnalisées pour s'adapter à leurs besoins spécifiques. Cependant, ils peuvent également ajuster et programmer des prothèses auditives préfabriquées en fonction des besoins individuels.
Les audioprothésistes travaillent-ils uniquement dans des cliniques auditives ?
Non, les audioprothésistes peuvent travailler dans divers environnements tels que des cliniques auditives, des hôpitaux, des centres de réadaptation, des centres de soins de longue durée et même en tant que professionnels indépendants. Ils peuvent également effectuer des visites à domicile pour des patients ayant des difficultés de déplacement.