Chiropracteur

Un chiropracteur ou chiropraticien est un professionnel de la santé qui pratique la chiropraxie, une forme de thérapie manuelle qui vise à soulager la douleur et à améliorer la fonction musculosquelettique. Les chiropracteurs ou chiropraticiens s'occupent du traitement des maux de dos, des maux de cou, des maux de tête, des troubles articulaires et des blessures sportives.

Quelles sont les missions d’un chiropracteur ?

Le chiropracteur, aussi appelé chiropracticien est un professionnel du secteur de la santé. Expert dans le domaine de la colonne vertébrale, son rôle est de diagnostiquer, soulager les douleurs nerveuses et les troubles du système musculo-squelettique c’est-à-dire torticolis, tendinites, lumbagos, maux de dos, migraines, cervicalgies...

Après un entretien avec le patient, l’identification des dysfonctionnements vertébraux et d'éventuels examens complémentaires (radio, IRM...), le praticien intervient manuellement en manipulant le corps par pression, avec une grande douceur.

Il possède une table dédiée aux soins afin de pouvoir manier aisément les patients. Il peut utiliser des appareils spécialisés comme des instruments à impulsion. Il peut compléter sa prise en charge par des exercices thérapeutiques.

De par sa formation, et contrairement à l’ostéopathe, le chiropracteur est autorisé à effectuer des manipulations des cervicales.

Les qualités et compétences pour devenir chiropracteur

La chiropratique requiert différentes qualités humaines à commencer par la délicatesse car c’est une médecine douce. Les manipulations doivent soulager et non susciter des douleurs supplémentaires.

Le spécialiste doit être à l’écoute de son patient afin d’établir une vraie relation de confiance et le mettre à l’aise. Ce dernier doit être le plus détendu possible lors des manipulations alors le praticien doit faire preuve de bienveillance.

Le praticien doit posséder une excellente condition physique car il travaille principalement debout et accueille des patients aux diverses corpulences.

Il doit respecter les règles de déontologie inhérentes à son métier et faire preuve de discrétion.

Comme de nombreux professionnels du service de santé, les horaires de travail sont flexibles. Il faut savoir travailler tard afin d’accueillir des patients qui ne peuvent venir en journée.

Si vous êtes intéressé par ce métier, orientez vos recherches sur les métiers similaires, comme le métier de audioprothésiste, d'orthophoniste, de diététicien, et d'ostéopathe.

Les formations pour devenir chiropracteur

L’exercice de ce métier est possible après avoir obtenu un diplôme de docteur en chiropraxie. Ce diplôme est international ce qui permet d’exercer la profession dans le monde entier. Un seul établissement privé en France propose cette formation initiale : l’IFEC (Institut franco-européen de chiropraxie) avec deux écoles, une à Paris et l’autre à Toulouse. L’accès à la formation se fait après un bac scientifique avec une mise à niveau possible pour les autres bacheliers. Elle dure 5 ans. L’admission à l’IFEC se fait sur dossier, test et entretien hors Parcousup. Comptez 50 000 € de frais de scolarité pour 5 ans. La formation propose des cours pratiques et théoriques et des stages en milieu hospitalier à partir de la 3ème année. Un stage clinique de 15 mois en 5ème année permet de finaliser le cycle. Il se déroule dans un centre de chiropraxie de l’IFEC.

Les études sont éligibles au CPF (compte personnel de formation) permettant ainsi d’en financer une partie. La formation à temps plein demande une assiduité difficilement compatible avec un parcours de reconversion. Des exceptions sont possibles pour des professionnels de santé et du paramédical ainsi que des sportifs de haut niveau, qui peuvent bénéficier d’un processus d’admission particulier et d’un parcours d’études aménagé.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

D’après l'IFEC, il n’existe que plus d’un millier de chiropracteurs en exercice à ce jour en France. Les besoins sont loin d'être couverts. La chiropratique est en plein essor alors elle offre de nombreuses débouchées, que ce soit dans un cabinet individuel ou en association avec un autre docteur.

Une fois ses études achevées, un jeune professionnel débute généralement par des remplacements. Il peut ensuite ouvrir sa propre structure de soin paramédical ou travailler avec d’autres collègues dans une maison de santé en zone urbaine ou en zone rurale.

Après avoir obtenu son diplôme, le docteur peut se spécialiser dans différents domaines comme la chiropraxie neuro-émotionnelle ou la pratique auprès d’un public particulier comme les enfants ou les sportifs, en suivant des formations ou des séminaires.

Le diplôme de l’IFEC étant reconnu à l’étranger, le professionnel peut exercer partout.

Le salaire d’un chiropracteur

Généralement, un chiropracteur exerce dans un cabinet libéral. Sa rémunération dépend donc de son domaine de spécialisation et de la localité où il officie. Il dépend aussi de sa notoriété et du nombre de ses clients. Sachant que ses honoraires sont libres, ce professionnel en chiropraxie peut percevoir entre 40 € et 70 € par séance. Une fois que sa patientèle est constituée, son salaire mensuel oscille entre 2 000 € et 3 000 €. Son chiffre d’affaires annuel sera de 20 000 € à 60 000 €.

Questions fréquentes
Pourquoi les chiropracteurs font-ils souvent des ajustements qui produisent un bruit de craquement?
Les chiropracteurs font souvent des ajustements qui produisent un bruit de craquement car cela résulte de la libération de gaz dans les articulations. Ce bruit est causé par la libération rapide de bulles d'azote et de dioxyde de carbone lorsque l'articulation est ajustée, et cela peut aider à améliorer la mobilité de l'articulation.
Quelle est une condition surprenante que les chiropracteurs peuvent parfois aider à traiter en dehors des problèmes de dos?
En plus des problèmes de dos, les chiropracteurs peuvent parfois aider à traiter des maux de tête et des migraines en ajustant la colonne vertébrale et en améliorant la fonction nerveuse, ce qui peut avoir un effet sur la circulation sanguine et la tension musculaire liées aux maux de tête.
Pourquoi est-il important pour un chiropracteur de connaître l'histoire médicale complète d'un patient avant de procéder à des ajustements?
Il est important pour un chiropracteur de connaître l'histoire médicale complète d'un patient car certains états de santé, comme l'ostéoporose, les tumeurs, ou certaines maladies inflammatoires, peuvent rendre les ajustements chiropratiques inappropriés ou nécessiter des modifications dans les techniques utilisées, afin d'assurer la sécurité et l'efficacité du traitement.

Découvrez un métier surprise en cliquant ici !