Psychomotricien

Un psychomotricien est un professionnel de santé qui travaille avec des personnes ayant des troubles psychomoteurs (c'est-à-dire des troubles affectant le développement psychomoteur, qui comprend à la fois le développement psychologique et le développement moteur).

Quelles sont les missions d’un psychomotricien ?

Le psychomotricien travaille avec des personnes qui rencontrent des difficultés physiques ou des handicapés liés à des difficultés psychologiques. Dans le cas de troubles de voix ou d'écoute liés à des questions physiques, il est important de se diriger vers un orthophoniste ou même un audioprothésiste. Comme pour les autres troubles de la santé, il est commun que les difficultés psychologiques soient exprimées par le corps. Bégaiement, anorexie, dyscalculie sont des exemples de troubles pour lesquels une personne peut être amenée à consulter un psychomotricien.

Le psychomotricien prend en charge ses patients à la suite d’une prescription médicale. Il intervient avec des personnes de tout âge et il concentre principalement son activité sur le mouvement, l’action, la communication verbale et non verbale des émotions et tout autre éléments lié à la psychomotricité. Il utilise le corps et le langage corporel pour aider les patients dans le cadre de leurs difficultés psychologiques. Il peut être également en contact avec des orthophonistes et ergothérapeutes, lors d'une approche multidisciplinaire.

Avec des exercices appropriés et adaptés à chaque personne, il aide les patients à prendre conscience de leurs corps afin de mieux les maîtriser. Après un bilan approfondi qui a pour objectif de comprendre l’origine et la nature des troubles des patients, il programmera des séances de rééducation adaptée pour que petit à petit, les personnes arrivent à réduire leurs troubles et améliorer leur qualité de vie.

Ils exercent le plus souvent dans des hôpitaux, mais peuvent aussi travailler dans des centres de rééducation, de thérapies, des centres d’aide par le travail, des centres de protection maternelle et infantile, des maisons de retraite, etc. Certains professionnels font le choix de s’installer en libéral.

Les qualités et compétences pour devenir psychomotricien.

Pour un psychomotricien, il est primordial d’être à l’aise avec son propre corps. Une bonne condition physique est donc un prérequis pour pouvoir venir en aide de ses patients. Comme pour tout métier de la santé, il est aussi extrêmement important d’avoir de bonnes compétences relationnelles et d´écoute. Le psychomotricien travaille par définition avec des patients en détresse psychologique, il doit faire preuve d’empathie et pédagogie, et doit savoir motiver ses patients à suivre avec rigueur les différentes étapes de leur rééducation pour qu’ensemble ils atteignent les meilleurs résultats possibles.

Il doit également être curieux, pour pouvoir continuer à se former de façon indépendante et toujours être au courant des dernières actualités concernant les troubles et les techniques de rééducation.

Les formations pour devenir psychomotricien

Pour devenir psychomotricien, il faut obtenir un diplôme d’État de psychomotricien (niveau Bac+3) qui peut être obtenu dans un institut privé ou public qui soit agréé par la région. Dans certains instituts l’admission peut se faire après 1 an en études de santé à l’université. Les titulaires d’une licence d’une filière de la santé peuvent intégrer par équivalence la 2e année après exam.

Chaque institut de formation organise son propre concours sur la base des programmes des classes de première et terminale à orientation scientifique.

Après l’obtention du diplôme d’État, il est également possible de se spécialiser dans un domaine particulier via un DU, DIU ou via un master.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Après 4 ans d’expérience professionnelle, le psychomotricien peut préparer le diplôme de cadre de santé mention psychomotricien en un an.

Ensuite, le psychomotricien peut devenir chef de rééducation psychomotrice dans un hôpital ou un centre spécialisé ou s’orienter vers l’encadrement d’établissement d’accueil de jeunes enfants.

Le salaire d’un psychomotricien

Pour ceux qui exercent dans la fonction publique en hôpital, le salaire en début de carrière correspond à 1.411 € et peut aller jusqu’au 2.433 € en fin de carrière, hors primes.

Pour les psychomotriciens qui travaillent dans le secteur privé, leurs revenus sont très variables, mais sont généralement compris entre 1.748 € et 3.925 €, avec une moyenne de 1.900 €.

Découvrez des métiers similaires

Questions fréquentes
Les psychomotriciens ne travaillent-ils qu'avec les enfants ?
Non, les psychomotriciens travaillent avec des personnes de tous âges, y compris les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées, qui rencontrent des difficultés dans le domaine de la motricité, de la coordination, de la cognition ou de l'expression corporelle.
Quelle est la différence entre un psychomotricien et un psychologue ?
Les psychomotriciens se concentrent sur le lien entre le corps et l'esprit, en utilisant des activités corporelles et des exercices pour travailler sur les troubles du mouvement, de la coordination et du développement psychomoteur. Les psychologues, quant à eux, se concentrent davantage sur les aspects émotionnels, cognitifs et comportementaux de la santé mentale.
Les psychomotriciens peuvent-ils prescrire des médicaments ?
Non, les psychomotriciens ne sont généralement pas autorisés à prescrire des médicaments. Leur rôle principal est d'évaluer, de diagnostiquer et de traiter les troubles du développement et les difficultés psychomotrices à travers des activités thérapeutiques spécifiques. La prescription de médicaments relève de la compétence des médecins psychiatres ou des médecins généralistes.