Vendeur

Le travail d'un vendeur consiste à aider les clients à trouver et à acheter des produits et des services qui répondent à leurs besoins et à leur budget. Cela implique de comprendre les caractéristiques et les avantages des produits et services offerts, de bien connaître leurs spécialités et de communiquer avec les clients afin de déterminer leurs besoins. Les vendeurs sont également responsables de la gestion des stocks, de la saisie des commandes et de la facturation des clients.

Parmi les métiers les plus exercés sur le marché, le métier de vendeur figure parmi les plus populaires. De plus, c'est un emploi qui s'ouvre à tous les profils, que ce soit les jeunes, adultes ou salarié en reconversion. Toutefois, il est indispensable d'avoir les connaissances et compétences pour se lancer dans ce métier. Focus sur les missions d'un vendeur, les formations et qualités pour se faire un nom dans ce métier.

Quelles sont les missions d'un vendeur ?

Dans une boutique ou un magasin local, le vendeur est celui ou celle que le client voit en premier. À cet effet, ce professionnel accueille, présente et décrit les produits ou services dans le but de les vendre. Dans cet échange, il peut proposer des solutions et d'autres articles complémentaires qui répondront aux besoins de son interlocuteur. À l'issue de l'opération, l'encaissement peut ensuite se faire. Concrètement, la mission du vendeur est donc d'accompagner le client durant tout le processus de vente des produits. Autrement dit, il répond aux questions des acheteurs, explique et procède à une démonstration pour le fonctionnement d'un produit. À la fin de sa journée de travail, il est possible qu'il soit amené à comptabiliser la recette de la boutique et si nécessaire passer commande auprès des fournisseurs. Dans les entreprises de grande distribution ou d'autres magasins physiques classiques, le vendeur se charge aussi de la mise en rayon, l'assortiment, l'étiquetage ainsi que le balisage des produits. En outre, son rôle consiste aussi à contrôler la conformité des produits et leur qualité.

Si la vente et la négociation sont les aspects qui vous intéressent le plus, il est possible que d'autres métiers vous plaisent, comme les métiers de courtier en assurances, d'agent immobilier ou de commerçant par exemple.

Les qualités et compétences pour devenir vendeur

Parmi les compétences requises pour devenir un bon vendeur, la connaissance et la maîtrise du produit sont indispensables. En effet, il est très important de savoir manipuler un article pour le mettre en valeur. Mais à part cela, les éventuelles règles d'hygiènes ou de sécurités pour les marchandises alimentaires, par exemple, sont également cruciales afin de devenir un professionnel dans ce métier. En résumé, pour exceller dans ce genre de métiers, le conseiller de ventes doit avoir une bonne notion dans le domaine du marketing. Des métiers de ce genre sont indissociable au domaine du marketing. Un chef dans une grande distribution ou autre entité commerciale se doit de suivre régulièrement une formation, y compris les techniques marketing, pour remplir sans difficulté ses diverses missions.

Outre la connaissance du produit, il est ensuite question de savoir argumenter et négocier.

Parmi les autres qualités nécessaires, le fait de savoir réaliser à une bonne présentation de vente peut aussi être un avantage pour les entreprises de ventes digitales comme Amazon. Pour réussir ce genre d'intervention, le recours à l'utilisation de divers outils informatiques comme les logiciels s'avère vital. Entre autres, nous retrouvons quelques exemples tels que PowerPoint, Publisher ou Keynote. En dehors de cela, la réussite d'une présentation repose aussi sur une bonne élocution et une excellente communication des informations.

Les formations pour devenir vendeur

Dès la fin du 3e, il est possible de se former dans le but de devenir vendeur, c'est donc métier sans diplôme qui peut souvent être exercé en job étudiant. À ce titre, il faut accomplir une formation qui dure deux ans pour obtenir un CAP ou certificat d'Aptitude professionnelle dans le domaine du commerce. Pour un bac professionnel et devenir chef, il faut terminer 3 ans de renforcement de compétence dans la vente des produits et services. Pour information, des diplômes équivalents sont tout aussi valables. Parmi les diplômes admissibles, il y a le Bac pro technicien-conseil-vente relatif à de nombreux secteurs (jardinerie, animalerie, alimentation, animation et gestion de l'espace de commerce). Sinon, après le bac, 2 ou 3 ans d'études pour détenir un BUT ou BTS suffisent pour accéder à l'emploi de vendeur au sein d'une entreprise commerciale. Pour exemple, il est possible d'avoir un bac + 1 en FCIL (conseiller commercial en automobile), un bac + 2 en négociation et digitalisation de la relation client.

Les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière

Au cours d'une carrière dans le domaine du commerce, les perspectives d'évolution reste à porter de main surtout avec de la persévérance. Il faut aussi noter que c'est un métier qui recrute. Dans le secteur de la grande distribution, un conseiller de vente peut prétendre au poste de chef de rayon ou même de gérant après des années d'expérience. D'un côté, il peut également devenir attaché commercial ou démonstrateur. Après avoir acquis les compétences et savoir-faire nécessaires, vous pouvez aussi ouvrir votre propre commerce si vous le souhaitez. Pour une évolution plus avancée, le conseiller de vente peut progresser et se faire commercial. Bien entendu, ce poste implique des responsabilités complémentaires. Selon qu'il soit un commercial en B to C ou en B to B, ce professionnel assurera différentes missions, notamment la prospection client, le suivi, le développement de l'argumentaire de vente, etc.

Le salaire d'un vendeur

Pour un débutant dans le monde de la vente, la rémunération est à hauteur du SMIC . Au fur et à mesure que vous évoluez, votre salaire augmentera aussi. En complément, l'établissement peut aussi ajouter des primes sur atteintes des objectifs. Pour rappel, il n'y a aucune contrainte concernant la grille salariale pour l'entreprise employeuse. Mais en moyenne, une personne qu'occupe ce poste d'emploi dans un magasin touche mensuellement 1700 à 2500 euros bruts, soit 20 000 à 30 000 euros bruts par an. Pour le profil d'un vendeur senior, le salaire peut aller jusqu'à 48 000 euros annuellement.

Découvrez des métiers similaires :

Questions fréquentes
Comment sont les conditions de travail d'un conseiller de vente ?
La plupart des cas, le vendeur travaille dans un environnement lumineux et sonore et souvent debout.
Quel est le salaire d'un vendeur ?
Pour un débutant, le salaire équivaut au SMIC tandis que pour un senior, celui-ci se situe entre 3000 à 4000 euros bruts par mois.
Pourquoi travailler comme vendeur ?
Pour être au contact du client, laisser son imagination s'exprimer en proposant des produits innovants aux consommateurs.
Tu veux te former à ce métier ?
Complètez ce formulaire et un de nos partenaires vous aidera à trouver la bonne formation !