Responsable green IT

Le Green IT est une démarche qui fait suite à l’explosion des technologies de l’information et de tout ce qui en découle comme nouveaux modes et codes de consommation et comme nouvelles formes de pollution. L’usage de plus en plus massif d’ordinateurs, de téléphones portables et autres objets connectés ainsi que la demande toujours plus importante pour les solutions de stockage de données a transformé ce qui était un simple problème de pollution parmi d’autres en une crise écologique majeure.

Les missions

La mission du manager Green IT est d’aider les entreprises, les administrations et autres collectivités territoriales à réduire leur empreinte environnementale. Cela passe par la mise en place de modalités de gestion du parc informatique visant à réduire sa consommation d’énergie et, plus globalement, son impact négatif sur l’environnement. Il s’agit, par exemple, de limiter la consommation énergétique de l'outil de travail informatique, d’optimiser leur longévité et de réduire autant que possible les déchets générés.

La démarche

Pour mettre en place une démarche numérique eco responsable, le responsable Green IT fait le point sur le volume, la nature et l’état des équipements informatiques (ordinateurs, imprimantes, serveurs…) exploités par l’entreprise, la collectivité ou l’administration concernée. Il examine ensuite la façon dont ce matériel informatique est distribué et exploité à travers les différents locaux de l’entreprise. Cela fait, il s’intéresse aux modalités sur lesquelles l’entreprise s’appuie dans sa politique de renouvellement de ses systèmes numériques. Enfin, il définit des axes d’amélioration permettant une optimisation du parc informatique de l’entreprise et réduction de l’empreinte environnementale de l’organisation.

Les solutions

Les solutions consistent, par exemple, à choisir un matériel informatique moins énergivore, à optimiser les solutions de stockage des données ou encore à prolonger la durée d’utilisation des outils. Il s’agit également d’encourager la dématérialisation des documents afin de réduire la consommation de papier. Parfois, des cycles de formation à la gestion eco responsable, etc. sont proposés. Cela comprend la sensibilisation de la direction et du personnel à la nécessité d’une méthodologie de travail et d’une gestion eco efficace et eco responsable des énergies et des outils de travail.

Le responsable Green IT travaille soit en entreprise soit comme consultant extérieur.

## Les qualités et compétences nécessaires

Afin de mener à bien sa démarche, il doit avoir, entre autres :

  • Des compétences en management de projet ;
  • Des compétences en RSE (responsabilité sociétale des entreprises) ;
  • Des compétences en développement durable adaptées aux technologies de l'information et des communications (TIC), la gestion des consommations d'énergie ;
  • Des compétences en communication et des qualités pédagogiques (nécessaires à une bonne compréhension des codes en vigueur dans une entreprise donnée ainsi qu’au partage d'informations et la sensibilisation à des méthodes de travail eco responsables) ;
  • Une bonne connaissance des TIC et, plus particulièrement, des solutions Cloud et autres technologies liées au stockage de données et aux data centers (centres de données) ;
  • Le sens de l’organisation et la capacité à mener un projet de longue haleine avec rigueur ;
  • Une grande curiosité et une appétence pour la recherche de l'information, l’apprentissage et la découverte (afin de se tenir à jour en ce qui concerne les évolutions technologiques) ;
  • Etc.

Il doit également disposer d’une bonne connaissance des outils informatiques et des TIC en général. Cela lui permettra de proposer des alternatives à même de réduire la consommation en matériel. De toute évidence, il serait difficile pour un professionnel de mener à bien une démarche en lien direct avec le numérique et les technologies de l'information s’il ne maîtrise pas ne serait-ce que quelques éléments du code informatique !

Par ailleurs, la protection de l’environnement n’est pas la seule et unique préoccupation du responsable Green IT. Il doit prendre en compte d’autres paramètres tels que l’équité sociale et l’efficacité économique des entreprises. Cela signifie qu’il doit se former aux techniques de gestion, à la sociologie du travail, etc.

Si vous êtes intéressés par les métiers du secteur du numérique mais que vous pensez ne pas avoir trouvé celui qui vous correspond le plus, pensez à jeter un œil aux métiers de responsable sécurité des systèmes d'information, de technologue créatif ou de web evangélist. Vous pourrez être surpris.

Les formations

Né dans l’urgence de l’explosion du numérique et de ses conséquences de plus en plus graves sur l’environnement, ce métier est très récent. Il s’agit d’une profession émergente pour laquelle il n’existe donc pas encore de formation spécifique, formelle et officiellement reconnue. Les professionnels qui l’exercent sont généralement issus des métiers des technologies de l'information et des disciplines en rapport avec le développement durable. Leur niveau d’étude se situe entre BAC + 5 ou BAC + 6. Ils sont, entre autres, titulaires de :

  • Diplômes d’école de commerce ou d’ingénieur ;
  • Master, mastère, ou Msc (Master of Science), MBA en management et développement durable, RSE ;
  • Master Spécialisé expert en environnement et développement durable (option management global de la RSE et du développement durable) proposé notamment par l’ISIGE — MINES Paris ;
  • Master Spécialisé en management de l’environnement et de l’eco efficacité (proposé par l’Insa Lyon) ;
  • Etc.

Vous pouvez faire des recherches sur internet ou contacter directement les universités et les écoles spécialisées dans les TIC pour davantage d'informations.

Dans certaines entreprises, les responsables Green IT sont recrutés en interne parmi les cadres sensibles aux questions du numérique responsable. Bien sûr, le candidat suit une formation avant de commencer sa nouvelle mission.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Pour ce qui est des perspectives d’évolution, l'on peut aspirer aux postes de directeur de la stratégie et du développement durable de son entreprise, de directeur de la communication et du développement durable, etc. Certains professionnels choisissent de se mettre à leur compte et de fonder leurs propres sociétés de conseil et pour travailler comme consultants extérieurs.

Salaire, statut et conditions de travail

Le salaire dépend souvent des années d'expérience, des diplômes ou encore de la formation suivie. Il se situe entre 2500 euros et 3500 euros. Ceux qui optent pour ce métier le font souvent par passion et parce qu’il correspond à leur code éthique personnel. Ils sont donc généralement très satisfaits de leur salaire et de leurs conditions de travail. Néanmoins, il serait utile, avant de commencer une formation, de se renseigner le plus possible auprès de professionnels en poste, de se documenter sur internet ou de consulter le Code du travail pour d’éventuelles informations sur les conditions d’exercice du métier.

Découvrez des métiers similaires :

Questions fréquentes
Pourquoi choisir ce métier ?
Opter pour cette profession c’est aider les entreprises, les collectivités territoriales, les administrations et la société en général à bénéficier des avantages de la révolution des TIC de manière eco responsable et tout en réduisant leurs dépenses en matériel et en énergie. Il s’agit donc d’un métier économiquement porteur tout en étant essentiellement éthique.
Qui recrute des responsables Green IT?
La pollution numérique a pris des proportions telles que les entreprises, collectivités territoriales et administrations ont compris la nécessité d’une meilleure gestion de leurs équipements informatiques et de leurs ressources en énergie.
Quel avenir pour le métier de responsable Green IT ?
La consommation de matériel informatique s’est généralisée de manière fulgurante ces dernières années. Avec l’avènement d’internet, la généralisation des objets connectés et le recours massif aux centres de stockage des données, l'environnement est littéralement inondé de déchets informatiques. La consommation en énergie et la pollution liée à certains secteurs du numérique comme le stockage d'informations dans les data centers a connu une croissance exponentielle. Les entreprises, surtout celles ayant le plus recours aux technologies de l'information, étant les plus gros utilisateurs des équipements informatiques, elles sont maintenant dans l’obligation de trouver des solutions pour une utilisation eco responsable de leurs ressources. Il est donc évident que cette profession n’est qu’à ses débuts.
Tu veux te former à ce métier ?
Complètez ce formulaire et un de nos partenaires vous aidera à trouver la bonne formation !