Data engineer

Le data engineer est un professionnel qui se charge de concevoir, développer et maintenir des infrastructures de données afin de permettre aux organisations de collecter, stocker, organiser, modifier et analyser des données. Le data engineer doit être capable de travailler avec des plateformes de données complexes et diverses, et d'assurer l'intégration, le nettoyage et la normalisation des données, en se basant sur des principes de science des données.

Profils très recherchés dans le domaine digital, les ingénieurs Data sont encore peu nombreux sur le marché. PME, multinational, grand groupes, des équipes spécialisées… nombreuses sont les entreprises qui ont besoin du savoir-faire, de l'expérience et de l’intelligence d'un professionnel de Big data.

Quelles sont les missions d'un data engineer ?

Aidant à la prise de décision de l'entreprise, le data engineer participe activement pour renforcer l’intelligence, la performance et le niveau d'une équipe. Il intervient surtout au niveau informatique par l'uniformisation et la consolidation des données indispensables. Plus précisément, une part de son métier consiste à faire des analyses décisionnelles au sein d'une entité ou d'une équipe. Plus précisément, il s'agit d'établir des reporting se basant sur une manipulation technique des informations qu'il traite. À travers les big data et le patrimoine informatique de l'entreprise, il se charge également de créer des KPI ou indicateur de performance ainsi que des tableaux de bord.

Par ailleurs, le métier du data engineer est étroitement lié à celui du data scientist, un professionnel qui opère aussi dans le domaine informatique. En réalité, un data scientist s'appuie sur les données qui ont été préalablement traitées par le data engineer. C'est-à-dire qu'en amont, avant d'être transférées au data scientist, de nombreuses données sont croisées et corrigées afin de garantir l'algorithme de machine learning. Entre autres, le data engineer emploi une technique particulière pour assurer la cohérence de la structure des données et vérifier qu'il n'existe aucun écart ou valeur manquante. Il s'agit principalement de la mise en qualité des informations dans le but d'obtenir des données plus propres et bien exploitables pour le data scientist. C'est pour ces raisons que l'emploi data scientist va de pair avec les métiers de data engineer.

Dans ses métiers, le data engineer est souvent amené à apporter son expertise pour les différents projets au sein de l'entreprise. Sa mission consiste à accompagner les équipes d'une ou de plusieurs entreprises afin de trouver les alternatives nécessaires pour un usage optimal du data et améliorer l’intelligence collective d'une équipe. Entre autres, il est question d'intercéder pour élaborer des solutions data efficaces s'adaptant à chaque projet.

• sélection des technologies big data appropriées

• conception de data warehouse

• kerberisation du cluster hadoop

• création et modélisation de bases de données

• mise en place des sécurisations indispensables pour la structure informatique

• recherche des solutions big data pour les diverses unités métiers de l'entreprise.

Enfin, l'une des missions essentielles du data engineer est la définition et la validation de l'architecture adaptée aux solutions Big data. Selon la situation, le choix de la conception de la structure reste variable. Par exemple, il peut s'agir d'une architecture plus spécifique si les consignes de la direction des projets. Sinon, il est possible d'opter pour une architecture globale pour des projets tels que la création de data lake.

Le secteur du numérique concentre une importante quantité de métiers tous plus intéressants les uns que les autres. Si vous être en pleine exploration, nous vous proposons de découvrir également les métiers d'urbaniste en systèmes d'information, ou de data analyst, ou même de réponsable green IT.

Les qualités et compétences pour devenir data engineer

Le métier de data engineer est un emploi qui exige un bon nombre de compétences. Généralement, ces aptitudes concernent deux domaines, notamment technologique et conceptuel. Pour le premier cas, nous faisons référence aux différents langages et outils informatiques. En effet, il implique de maîtriser entre autres Oozie, framework Hadoop, Pig, Spark, Hive, Kafka, Cassandra ou encore Hbase. Ce sont parmi les logiciels les plus utilisés pour résoudre les éventuels obstacles liés aux échelles de données. En même temps, les langages de programmation tels que Python, SQL et Scala font aussi partie du lot. Du côté conceptuel, il s'agit du traitement cas par cas des problématiques relatives au management des données. Une base sur le Machine learning, une aisance dans la manipulation des outils de déploiement continu ainsi que d'intégration, l’intelligence, etc. ce sont parmi les compétences que requiert le métier.

Les formations pour devenir data engineer

Pour se faire une place et élargir ses compétences, suivre une formation learning data science ou science des données s'avère essentielle. Bien qu'elles soient peu nombreuses, les entreprises proposant ce genre de formation learning data science existent en France. Qu'il s'agisse d'un master spécialisé ou non, il est important que le cursus se focalise en grande partie sur l'apprentissage de la technologie d'analyse et de gestion des données massives. Durant le parcours, des formations complémentaires tournant autour du learning data science peuvent être ajouté comme le MDM, l'aspect juridique des données, etc. toutefois, vous pouvez prétendre à ce type de métiers par le biais de certification, toujours dans le domaine du Big data.

Les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière

En raison de sa polyvalence, le data engineer peut évoluer dans de nombreux domaine liés à l'informatique et à la manipulation des data. Néanmoins, le métier de Technical leader est celui de plus probable. Après plusieurs années d'expérience, il s'agit du poste qui convient le mieux au vu des compétences acquises en ingénierie logicielle. En outre, nous avons aussi une évolution vers les métiers d'architecte Big data. Ce dernier est atteignable au bout d'environ 5 années de pratique dans les projets Big data.

Le salaire d'un data engineer

Comme pour tout emploi, le salaire des ingénieurs data varie selon le niveau de compétences, sa spécialisation et l'entreprise pour laquelle il travaille. Mais en moyenne, la rémunération annuelle de ce professionnel est estimée à 47 000 €, avec un minimum de 36 000 €. Ces chiffres sont basés sur des informations fournies par des personnes exerçant ces métiers.

Découvrez des métiers de similaires :

Questions fréquentes
C'est quoi un data engineer ?
Il s'agit d'un ingénieur data qui intervient dans le traitement et l'analyse de données massives pour le compte d'une entreprise. Il s'appuie sur des connaissances techniques et conceptuelles de data pour les valoriser et ainsi faciliter la prise de décision des entreprises.
Quel est le profil requis pour exercer le métier de data analyst ?
Pour accomplir correctement ce rôle, une formation de niveau Bac + 5 en data science et informatique est l'idéal. À condition d'avoir de l'expérience et de posséder de plus d’intelligence, une formation de niveau Bac+2 peut suffire pour convaincre les entreprises qui recrutent ou décrocher un projet particulier.
À combien s'élève le salaire d'un ingénieur data ?
À 80 % des cas, l'ingénieur data travaillant dans les entreprises perçoit un salaire compris entre 35 000 € et 60 000 €.