AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
enfants

Animateur socio-culturel : Fiche métier

Le métier d’animateur socioculturel est extrêmement polyvalent. Bien plus qu’un simple organisateur d'activités sociales et culturelles, cet agent de terrain s'adapte à son public, jeunes enfants, adolescents, adultes et seniors, afin de proposer des programmes en adéquation avec l’âge, la santé et l'intérêt des participants.
Il peut officier dans des foyers pour jeunes, en centres de loisirs, en maison de quartier ou de retraite ainsi qu’au sein de MJC.

Quelles sont les missions d’un animateur socioculturel ?

L’animateur socioculturel voit sa carrière professionnelle ponctuée de nombreuses missions à mener à bien.
Sa mission principale est de parvenir à créer une dynamique de groupe, basée sur des valeurs de respect. Pour établir une cohésion entre ses protégés, l’animateur ou l’animatrice aura recours à de nombreux ateliers : danse, artistique, ateliers culturels…

Le but de ces missions est de stimuler les individus en proposant des activités en adéquation avec l’âge et les capacités des participants. Étant un interlocuteur privilégié, le professionnel socioculturel a aussi pour tâches d’être à l’écoute de ses protégés pour lier une relation de confiance et de repérer leurs besoins émotionnels, physiques et de santé.
Il doit, en outre, identifier les difficultés physiques, motrices, mentales des participants ainsi que leurs degrés d’autonomie. Il doit prendre soin de la bonne santé de son public.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Le but ultime des missions est, bien sûr, de créer du lien social entre les individus et de participer à leur épanouissement et distraction. Le professionnel peut concevoir entièrement son projet et négocier son financement par les organismes compétents.
En cas de conflits au sein de son groupe, l’animateur pourra endosser le rôle de médiateur.

Les qualités et compétences pour devenir animateur socioculturel

En contact avec du public durant toute sa carrière professionnelle, l’animatrice devra être pourvue de qualités humaines très développées. En effet, les métiers de l’animation sont très exigeants à ce niveau-là.
Puisque le cœur de son métier est porté sur l’écoute, le dialogue et la confiance réciproque, l'animatrice sociale devra mettre en avant ses capacités de pédagogie.
Les règles et les protocoles d’hygiène et de santé doivent être suivis à la lettre.
La psychologie tient également une part importante afin de pouvoir repérer les éventuels problèmes d’autonomie et instaurer un climat de confiance entre l'animatrice ainsi que le groupe de participants.
L’animatrice sociale doit être également en bonne condition physique pour assurer les activités liées à son métier. Pour devenir un bon professionnel de l’animation sociale, il est important d’être dynamique et de se montrer force de proposition. Puisque selon son niveau, l’animatrice sociale peut conceptualiser et mettre sur pied son projet, elle se doit d’avoir une solide formation professionnelle avec des remises à niveau régulières. La professionnelle se doit d’être logique, pragmatique et douée de bon sens, qualités essentielles pour les métiers de l’animation.

Si vous avez ces qualités et ces compétences et que vous êtes intéressés par les métiers du secteur du social, vous pouvez approfondir vos recherches en jetant un oeil aux métiers d'éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse, d'assistant familial, de coordinateur social ou de médiateur familial par exemple.

Les formations pour devenir animateur socioculturel

Pour les métiers de l’animation, il existe différentes passerelles. La plupart du temps, le diplôme est remis par le ministère de la sante, de la jeunesse et des sports et ne nécessite pas l'obtention du bac pour devenir professionnel dans les métiers du social.
Il s’agit du BAPAAT (Brevet d’aptitude professionnel d’assistant animateur technicien de la jeunesse et des sports) ou du BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport). Toutefois, la formation nécessite une première expérience pour l’obtention du diplôme.
Pour les prétendants aux formations qui ont le niveau bac, il est possible de poursuivre en études supérieures.Le diplôme convoité pourra être :

  • DUT carrières sociales option animation socioculturelle ou gestion urbaine
  • DEUST animations et gestion des activités sportives et culturelles

Des licences professionnelles pour le niveau bac +3 : licence pro animations et politique de la ville, licence pro animation, licence pro animation, gestion et organisation des activités physiques et sportives
Il sera possible de poursuivre en master bac +5 : master pro intervention sociale, conflits et développement, master pro villes, territoires, solidarités, master pro-ingénierie de l'intervention en milieu socio-éducatif. D’autres formations non diplômantes permettent d’accéder à ce métier. Il s’agit du BAFA et du BASE.
Ces formations peuvent être entreprises dès l'âge de 16 ans pour accompagner les plus jeunes.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Le métier du social est un secteur porteur. En effet, de nombreuses structures recherchent du personnel tels les centres socioculturels, les foyers d’hébergement, les Maisons des Jeunes et de la Culture, les foyers de travailleurs, les maisons familiales ainsi que les maisons de quartier et les associations.
En fonction de son niveau de formation et de son diplôme, le professionnel pourra se tourner vers un niveau d’études supérieures et viser ainsi des postes à responsabilités. Il pourra également animer des formations pour les futurs employés.

Le salaire d’un professionnel des activités et du social

La question du salaire sera dépendante des formations du professionnel. Il est estimé que le salaire moyen pour une personne possédant le BAFA est aux alentours de 1 500 € brut sur 35h. Le salaire ira de pair avec le niveau d’études. Ainsi un Bac +2, aura un salaire avoisinant le 1 875 € brut. Un bac +3 pourra prétendre à un salaire de 2 000 € brut. Et enfin, un master touchera environ 2 600 € brut de salaire.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Qu'est-ce que l'animation sociale et socioculturelle ?
Selon le Conseil Européen, c’est une action sociale qui s'exerce au travers d'activités ou de divers ateliers en tenant compte des conditions sociales, culturelles, économiques et politiques du public concerné.
Quel est le rôle des animateurs socioculturels ?
Le rôle de ces professionnels est de créer du lien entre les individus, promouvoir des activités adaptées à l’intérêt, aux capacités et à l’âge de son public.
Quels sont les types de publics que l'on rencontre dans l'animation ?
Dans l'animation, le type d’individu est divisé entre les enfants, des adolescents, jeunes adultes, adultes et séniors.