Éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse

Un éducateur PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse) est un professionnel qui travaille avec des jeunes qui ont des problèmes de comportement et qui sont en contact avec le système judiciaire. Il travaille avec des jeunes pour les aider à prendre des décisions plus saines et à adopter des comportements plus responsables.

Quelles sont les missions d'un éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse ?

La principale mission de l'éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse ou pjj est de favoriser la réinsertion sociale des délinquants mineurs ou en de jeunes en danger. Ce qui fait qu'elle est quasi-similaire à celle de l'éducateur spécialisé, sauf que ces métiers entrent dans le domaine de la justice. C'est sur mandat du juge pour enfants, d'un magistrat du parquet ou d'un juge d'instruction que cet éducateur va pouvoir exercer sa mission. Mais d'après les fiches d'orientation, il faut souligner que son métier tourne fondamentalement autour de l'éducation. Ainsi, ce professionnel va épauler les jeunes dans la résolution de leurs problèmes familiaux et s'efforce de les placer dans des familles d'accueil ou des centres d'hébergement. Ce qui permet parfois de veiller à leur santé. Il se charge aussi de les suivre régulièrement et de leur offrir son soutien en cas de crise. Par ailleurs, il est aussi appelé à mettre en œuvre les décisions de justice concernant ces mineurs, tout en apportant une aide décisionnelle aux magistrats, sur le plan pénal ou civil. Cela peut être des mesures de réparation, un placement dans une famille ou un centre d'accueil, des travaux d'intérêt général, etc. Par ailleurs, le professionnel peut prendre en charge quotidiennement ces mineurs par le biais d'un projet individuel dans le but d'identifier les actions éducatives à mettre en place pour chaque jeune concerné. Il doit donc suivre une formation spécifique pour y parvenir.

Les qualités et compétences pour devenir éducateur PJJ

Pour devenir un éducateur dans ce secteur, il faut avoir des connaissances poussées dans un certain nombre de domaines. Il s'agit notamment du droit ainsi que des voies, des possibilités et des organismes de réinsertion qui existent. Il est aussi indispensable d'avoir des compétences rédactionnelles afin de pouvoir produire des comptes-rendus à l'attention des magistrats. Sans oublier que ce professionnel doit avoir des compétences pédagogiques et en matière d'animation. D'où l'importance de savoir travailler avec des fiches. En outre, il est nécessaire d'avoir une bonne capacité d'écoute et de compréhension. Ce métier exigeant et au service de la jeunesse et du social exige également une grande capacité d'analyse et de résistance au stress afin de ne pas mettre en danger sa santé. Sans oublier qu'il faut savoir travailler en équipe, et parfois pouvoir faire preuve d'une certaine autorité. Enfin, les personnes qui exercent ces métiers doivent être capables de faire la distinction entre implication professionnelle et engagement personnel. Mais il doit aussi avoir des qualités de diplomatie, d'aisance relationnelle, de psychologie et de pédagogie. De même, le professionnel doit faire preuve d'un grand sens de l'organisation, de dynamisme, de force de conviction, de disponibilité et de charisme. Il existe d'ailleurs des formations pour acquérir certaines de ces qualités.

Les formations pour devenir éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse

Les jeunes qui rêvent de devenir éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse doivent d'abord passer un concours pour ensuite suivre une formation adéquate. D'un côté, il y a le concours externe qui s'adresse aux personnes titulaires d'un DUT, d'une licence ou encore d'un diplôme équivalent, et qui sont âgées de moins de 45 ans. De l'autre côté, il y a le concours interne qui est ouvert uniquement aux fonctionnaires. Cependant, ces derniers doivent justifier de 5 ans d'expérience professionnelle au minimum ou être titulaires d'un diplôme de niveau bac + 3 au moins. Vous avez aussi le concours externe sur titre pour ceux qui possèdent le diplôme d'état d'éducateur spécialisé. Enfin, il ne faut pas oublier le concours 3ème qui concerne ceux n'ont pas le bac et qui ont 5 années d'expérience dans un emploi du secteur éducatif, culturel, social ou sportif. En ce qui concerne la durée des formations pour embrasser ces métiers, elle est de 18 mois pour les candidats issus des concours interne et externe. En revanche, selon les fiches d'orientation à jour, cette formation s'étale sur 1 an pour les candidats issus des concours 3ème et sur titre.

Les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière

Il faut passer 10 ans de métier dans les services publics, y compris 8 ans au sein des métiers des éducateurs, vous pouvez intégrer le corps des chefs de service éducatif de catégorie A après avoir réussi à un concours interne. Il est aussi possible d'envisager de devenir chef de service ou directeur d'établissement après 10 ans d'exercice de cet emploi passionnant. En tout cas, il est important de bénéficier d'une bonne orientation afin pouvoir faire carrière dans ce domaine qui relève à la fois du social, de la justice, et parfois de la santé.

Le salaire d'un éducateur pjj

Un éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse qui a fini ses formations et qui débute sa carrière va toucher 1 710 € brut mensuel, hors indemnité. S'il est plus expérimenté dans l'emploi, il pourra alors toucher jusqu'à 2 849 € brut par mois, hors primes.

Découvrez des métiers similaires :

Questions fréquentes
Quelle est une partie méconnue du travail d'un éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse?
L'une des parties moins connues de ce travail peut être le soutien à l'insertion professionnelle. L'éducateur aide non seulement à la réinsertion sociale du jeune, mais aussi à sa formation et à son insertion sur le marché du travail, par exemple en le guidant vers des stages ou des formations professionnelles.
Pourquoi un éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse a-t-il besoin de compétences en résolution de conflits?
L'éducateur travaille souvent avec des jeunes ayant des antécédents de comportements conflictuels ou agressifs. Il est donc essentiel d'avoir des compétences en résolution de conflits pour aider ces jeunes à développer de nouvelles façons de gérer leurs émotions et de résoudre les problèmes de manière constructive.
Comment le travail d'un éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse peut-il avoir un impact sur le long terme?
Le travail de l'éducateur peut transformer la vie d'un jeune. Par un accompagnement approprié, il peut aider à modifier des comportements déviants, soutenir le développement de compétences sociales et professionnelles, et ainsi contribuer à une réinsertion réussie dans la société. Cette influence positive peut s'étendre bien au-delà de la période d'intervention de l'éducateur, influençant potentiellement le parcours de vie entier du jeune.