Tapissier

Le métier de tapissier industriel consiste à fabriquer des tapis et des moquettes sur mesure à l'aide de machines spécialisées. Les tapissiers industriels travaillent à partir de plans et de dessins précis et peuvent utiliser différents matériaux tels que le velours, le nylon, le lin, le coton et d'autres. Ils doivent également s'assurer que les produits finis sont conçus selon les spécifications et les normes de qualité établies.

Le tapissier est le professionnel dont vous avez besoin pour la restauration ou la conception de vos tissus utilisés dans l'ameublement et la décoration.

Les bases pour devenir tapissier ou tapissière

Vous avez toujours eu l'esprit de personne à tout faire et vous êtes passionné par les arts et la décoration d’intérieur ? Cette agréable profession vous donne l'occasion d'exprimer votre créativité et de vivre quotidiennement votre passion. Comment exercer ce métier ? Cet article vous explique tout sur ce métier en partant de ses missions, ses formations et diplômes.

Quelles sont les missions d’un tapissier ou tapissière ?

Comme un architecte d'intérieur, le tapissier est un professionnel de l’ameublement qui conçoit et confectionne des modèles de tapisserie pour l'habillage des meubles, des murs, des portes et même des fenêtres. Il personnalise le style de la pièce à rénover en fonction du goût du client pour le satisfaire au mieux. Ses missions sont rarement liées à la fabrication, il intervient généralement dans la restauration de fauteuils, de canapés et de literie, et aussi dans la décoration murale. Ces métiers d’ameublement combinent des missions de rénovation de pièces en bois, en mousse et en tissu. Nous pouvons citer les missions suivantes :

  • Conseil client : avant tout début de travaux, le spécialiste en ameublement doit étudier la demande du client pour analyser la faisabilité. Il soumet à l’appréciation du client les thèmes ou styles les plus adéquats à la pièce avec le devis correspondant.
  • Approvisionnement de l’atelier : Il doit veiller à ce que le matériel de travail soit suffisant dans l’atelier, l’outillage doit être complet. Il assure la bonne gestion du matériel et organise le travail.
  • Préparation et réalisation des constituants de l’ouvrage : le technicien d’ameublement doit apprêter la carcasse, réaliser les coupures de tissu, faire la couture et la garniture, puis habiller l’ouvrage.
  • Installation de l’ouvrage : Après avoir effectué les finitions de l’ouvrage, le professionnel ou professionnelle de tapisserie assure le transport et l’installation de ce dernier dans le domicile du client.
  • La pose de passementerie : Il s’agit ici de la pose des galons décoratifs, des franges, la pose des moquettes et papier peint et effectue aussi les teintures murales.

Les qualités et compétences requises pour cette profession

Les métiers de la tapisserie requièrent tout d'abord des compétences techniques et artistiques. En plus de la créativité qui lui donne une force de proposition, l'artisan tapissier ou tapissière doit avoir un sens de l'esthétique développé, une bonne connaissance de la mode et des tendances de l'ameublement. Sur le plan pratique, il doit posséder les principales compétences du métier à savoir : avoir de la précision, avoir une bonne capacité manuelle, être méticuleux et sensible à l'amélioration et au perfectionnement. Bien sûr, il doit aussi avoir des compétences indéfectibles en couture, dessin, menuiserie, garnissage et les bases de l'informatique. Il doit maîtriser tous les outils de tapisserie et avoir de la délicatesse pour un rendu soigné, sans toutefois négliger les connaissances de base en marketing et communication.

Si vous êtes intéressés par les métiers de la conception, vous avez le choix. Pensez à jeter un œil aux métiers de chapelier, de cordonnier, ou de couturier.

Les formations et diplômes pour devenir tapissier ou tapissière

Pour travailler dans ce domaine, vous devez être titulaire d'un diplôme correspondant à l'un de ses métiers. Ces formations commencent au CAP et suivent un cursus bien structuré. Vous avez une formation secondaire ou collégiale et une formation supérieure. Au lycée, vous devrez présenter un CAP Tapissier-tapissière en décor ou un CAP Tapissier-tapissière en siège. Le CAP option siège s’entraîne à la réalisation de sellerie et de revêtement de sièges et de lits, qu’il s’agisse de mobilier contemporain ou de style. Tandis que le CAP option décor s’entraîne à la réalisation d’éléments de décoration d'intérieur. Ces deux CAP sont d’une durée de 2 ans et débouchent directement au monde professionnel, mais vous pouvez continuer vos études si vous le souhaitez. Ainsi, vous pourrez donc faire une année supplémentaire de formation pour obtenir votre baccalauréat professionnel artisanat et métiers d'art, option tapisserie d’ameublement. Après le baccalauréat, il vous est possible de continuer votre formation en cycle DN MADE qui est de 3 ans d’études, où les étudiants sont formés en tant qu'assistants de conception dans une approche de " conception/création " combinée à la " production/fabrication ". Ce cycle est équivalent à une licence. Par la suite, vous avez la possibilité de poursuivre vos études pendant 2 années supplémentaires pour le Diplôme Supérieur d'Arts Appliqués (DSAA), équivalent à un Master (niveau bac+5). L'objectif de ce programme est d'approfondir la formation des étudiants en arts appliqués et rehausser leur niveau de qualification pour une carrière professionnelle dans les métiers de la création et du design.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière en tapisserie

Au terme de la formation correspondante, généralement ce métier débouche sur un parcours professionnel en indépendant. Pour ceux qui travaillent dans une entreprise, si leurs bonnes compétences sont confirmées, ils peuvent passer de simple artisan à chef d'équipe, chef de chantier, et avec l'expérience acquise, ils peuvent évoluer et se spécialiser pour devenir décorateurs d'intérieur ou restaurateurs de meubles anciens. L'artisan indépendant, après avoir créé sa propre entreprise, peut évoluer et devenir maître artisan. L’entreprise créée peut avoir pour siège son propre domicile s’il est aménagé pour la circonstance donc pas d’inquiétude à ce niveau. Les perspectives d'emploi dans ce domaine ne sont pas très nombreuses, de ce fait pour un débutant ou même un salarié, le meilleur plan de carrière serait de créer sa propre entreprise, et pour cela il y a beaucoup plus de facilités aujourd'hui.

Le salaire d’un tapissier ou tapissière

Les métiers dans ce domaine sont très gratifiants. En début de carrière, le salarié peut percevoir en moyenne un salaire compris entre le SMIC et 1700 euros, ce qui correspond à 14 000 euros de revenu net à percevoir par an pour 10,5 euros de l'heure en moyenne. En accumulant de l'expérience, il peut aller jusqu'à 3600 euros de salaire brut par mois. Pour un artisan expérimenté, la base salariale peut être estimée à 2500 euros bruts par mois ou un revenu de 30 000 euros par an pour 16 euros de l'heure. Une grille de salaire officielle n'a pas été fixée pour cette profession, les salaires sont donc négociés de gré à gré avec l'employeur, qui est libre de proposer ce qu'il veut. Pour l'artisan indépendant, il fixe ses tarifs en fonction de la demande et de son niveau d'expertise. Le défi pour lui serait de satisfaire au mieux ses clients pour se créer un agenda de clients fidèles, ainsi, il stabilisera ses revenus.

Questions fréquentes
Pourquoi travailler en tant que Tapissier-tapissière ?
Au-delà du fait que c'est une profession bien rémunérée, elle vous permet de laisser parler votre imagination. Votre créativité s'exprime librement et fera de chacune de vos créations une œuvre d'art. Ce métier s'apparente à un divertissement, le praticien prend du plaisir à travailler et a parfois l’honneur et l’exclusivité d’œuvrer sur des pièces uniques ou des œuvres d’arts.
Le métier de tapissier industriel permet-il des formations éligibles au CPF ?
Le CPF est accessible à tous, et encore plus facile d’accès pour des praticiens de l’art comme les techniciens de l’ameublement. Pour prétendre à un CPF, il faut avoir plus de 16 ans. Ce compte sera fermé dès le départ en retraite.
Comment trouver un emploi en tant que tapissier-tapissière ?
Les emplois dans le domaine de la tapisserie peuvent être trouvés aussi facilement sur le site de Pôle emploi et sur tous les sites spécialisés dans l'artisanat et plateforme professionnelle d’offre d’emploi du domaine.