AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un conseiller en insertion professionnelle ?

La mission conseiller en insertion professionnelle (CIP) est de proposer des actions d’accompagnement afin de faciliter l’emploi des personnes en difficulté sociale. Il reçoit et accueille le public en entretien individuel afin d’établir un diagnostic de la situation. Ensuite, le conseiller en insertion professionnelle informe et élabore un parcours d’insertion en étroite collaboration avec la personne accompagnée.

Le CIP travaille en coordination avec des partenaires sociaux extérieurs : un réseau d’entreprise, les organismes de prestations sociales, les institutions administratives, les cabinets de recrutement ou d’intérim.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Une fois que la personne accompagnée réussit pleinement son insertion sociale, le conseiller veille à sa bonne intégration dans sa nouvelle entreprise. Il se charge également du suivi administratif de son action d’accompagnement.

Les qualités et compétences pour devenir conseiller en insertion professionnelle

La première qualité que doit posséder un agent d’accompagnement vers l’emploi est la pédagogie. En effet, le CIP accompagne des personnes en difficulté. Cela signifie que ces dernières peuvent être, par exemple, illettrées, sans diplôme, sans permis de conduire, ayant des difficultés relationnelles dans un contexte social, etc.

De ce fait, de solides connaissances en techniques d’entretien ainsi qu’une excellente capacité d’écoute permettent au CIP d’accomplir son action d’accompagnement.

Sur le plan technique, le CIP possède des connaissances en droit du travail et en droit administratif.

Si vous possédez ces qualités et vous êtes en train de cherche quel métier du social correspond le plus à vos intérêts, jetez un coup d'oeil au fiches métier de médiateur familial, d'accompagnant éducatif et social ou de conseiller conjugal. Vous trouverez peut-être votre futur métier !

Les formations pour devenir conseiller en insertion professionnelle

Pour exercer le métier de technicien d’accompagnement vers l’emploi, il est indispensable de posséder un titre spécifique dans le domaine des sciences humaines, économiques et sociales. Ces diplômes ou certifications permettent d’obtenir un niveau bac à bac + 3 :

  • titre professionnel de conseiller en orientation vers l’emploi ;
  • titre professionnel de chargé d’accompagnement social et professionnel ;
  • licence professionnelle gestion des ressources humaines avec une spécialisation dans l’accompagnement et la formation.

En fonction du titre préparé, la formation peut-être réalisée en alternance ou en initiale. Dans ce cas, les cursus proposés par les organismes de formation alternent des cycles de formation en présentiel avec des périodes en entreprise. Ces formations qui préparent, à un certificat reconnu au répertoire national des compétences professionnelles sont finançables par le CPF.

Par ailleurs, si vous êtes salarié et que vous occupez un poste en rapport direct avec l’accompagnement des adultes, vous pouvez également valider un titre professionnel relatif métier de CIF. Cette voie est possible également si vous exercez un métier dans le domaine de la formation continue. Pour cela, vous devez justifier d’une expérience de 3 ans minimum. Une fois toutes les conditions réunies, vous réalisez un dossier de validation des acquis et de l’expérience (VAE), par ailleurs finançable par le CPF.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Les perspectives d’emploi et de carrière d’un CIP peuvent évoluer vers un poste de consultant en orientation au sein d’une association. En fonction de votre diplôme ou après 10 à 15 ans d’années d’expérience, vous pouvez exercer le métier de chargé de recrutement ou de consultant en formation au sein d’une entreprise.

Vous pouvez également évoluer vers un statut d’entrepreneur en créant une agence de recrutement indépendante.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Le salaire d’un conseiller en insertion professionnelle

En début de carrière, un agent d’accompagnement vers le marché du travail perçoit une rémunération variant entre 1600 et 1800 euros bruts mensuels. En fin de carrière, le CIP touche un salaire compris entre 2500 et 2800 € brut mensuel.

Découvrez d’autres métiers similaires :

Vos questions
Comment devenir CIP sans diplôme ?
Le métier de CIP peut être exercé sans diplôme spécifique. Toutefois, il est fortement conseillé d’avoir une formation initiale en rapport avec les ressources humaines et l’employabilité des personnes, afin de mener à bien toutes les missions qui vous seront confiées.
Peut-on devenir CIP indépendant ?
À l’issue de quelques années d’expérience, vous avez la possibilité d’opter pour un statut d’indépendant. Vous allez ainsi exercer le même métier d’orientation et accompagnement vers l’emploi, mais cette fois-ci à votre propre compte.
Quelle est la différence entre un CIO et un CIP ?
Le CIO travaille essentiellement avec un public de jeunes. Son métier consiste à accompagner des jeunes sans diplôme ou qui ne sont pas titulaires du Bac à s’insérer sur le marché du travail. Tandis que le CIP accompagne des adultes en difficulté socio-économiques.