AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Jardinier

Jardinier : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un jardinier ?

Le jardinier est un professionnel du paysage dont la mission est de préserver la nature, les espaces verts, les parcs ainsi que les jardins. Ses connaissances expertes en matière de culture et de plantation lui permettent de travailler, d’entretenir et de réaliser des travaux de jardinage.

Le spécialiste du jardin adapte son emploi du temps et son activité en fonction des saisons. En effet, dans son métier, il doit prendre en compte le climat et sa localisation géographique afin d’adapter ses outils et ses gestes. Dans son quotidien, le jardinier prépare le sol avant de planter les végétaux. Il effectue ensuite les semis et optimise les prémices de plantation. Le spécialiste du jardin procède également à la prévention et à l’entretien des végétaux contre les différends nuisibles environnementaux et animaux. Enfin, le spécialiste du jardin et des paysagers a également la responsabilité de maintenir l’évacuation et le recyclage des déchets verts, le débroussaillage des espaces ainsi que l’entretien des machines qu’il utilise.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Les qualités et compétences pour devenir jardinier

La principale qualité pour devenir jardinier est d’aimer la nature et l’ environnement ! Sur le plan technique, le spécialiste du jardinage doit avoir une solide connaissance en matière de plantation et d’entretien des végétaux, quelles que soient leurs espèces. Ainsi, le spécialiste du jardinage est capable de travailler aussi bien dans un jardin, dans un potager, sur une terrasse, ou dans un complexe sportif pour l’entretien des pelouses.

Mais aussi, dans la mesure où le spécialiste du jardinage participe à l’aménagement des espaces verts, il doit également avoir l’esprit créatif. Enfin, ce professionnel des plantes doit posséder une excellente sensibilité à la notion de développement durable, ce qui lui permet de rester en harmonie avec sa passion pour la nature et l’ environnement.

Si vous voulez travailler avec des plantes, peut-être que vous pourrez également être intéressés par les métiers de botaniste, de fleuriste ou de paysagiste par exemple.

Les formations pour devenir jardinier

Pour devenir spécialiste du jardin, il existe de nombreuses formations accessibles en formation initiale et en formation continue :

  • CAP travaux paysagers ;
  • CAP production agricole avec une spécialisation en production florale et légumière ;
  • Bac professionnel, aménagement et travaux paysagers ;
  • Bac professionnel, production horticole ;
  • Bac professionnel, conseiller en produits de jardin ;
  • Bac sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV) ;
  • BTS, travaux paysagers ;
  • BTS d’aménagement paysager.

Toutes ces formations sont réalisées en alternance avec un cycle de cours théoriques et des stages pratiques réalisés au sein d’une entreprise. En effet, l’accès aux métiers du jardin se fait par voie d’apprentissage. Intégrer une formation permet de solidifier vos connaissances théoriques de l’ environnement du jardin, mais également vos connaissances pratiques quant à l’utilisation des outils adéquats. Par ailleurs, les formations dans le domaine du jardin vous préparent à travailler au sein d’une entreprise de paysagistes ou sous le statut d’ auto-entrepreneur.
La formation se compose de modules spécifiques au métier : biologie des végétaux et de l’ environnement, métiers de la reproduction des plantes, métiers de la botanique dans l’ environnement, métiers de l’ornement végétaux.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Selon l’entreprise que vous intégrez et son secteur d’ activité, l’évolution de votre carrière peut s’orienter vers un poste de responsable d’équipe. Ainsi, vous gagnez en responsabilité en étant chargé de la gestion des relations humaines dans votre rôle de chef fédérateur. Votre mission en tant que chef d’équipe consistera à répartir les tâches à l’ensemble de vos collaborateurs.
Au bout de 15 années d’expérience, vous pouvez également faire évoluer votre carrière vers un statut d' entrepreneur indépendant en créant votre propre entreprise de jardinage. Auto-entrepreneur, vous travaillez pour le compte de particuliers ou de professionnels.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Le salaire d’un jardinier

En début de carrière, le salaire d’un spécialiste du jardin débutant est de 1600 € brut en moyenne. Au bout de 10 à 15 ans d’expérience, cette rémunération varie entre 2500 € et 3000 € brut par mois. Cette variation salariale fluctue en fonction du type d’entreprise dans laquelle vous décidez de construire votre carrière professionnelle. En effet, dans certains secteurs d’ activité tels que l’hôtellerie de luxe, votre métier vous permet de bénéficier d’avantages qui représentent une part de salaire variable. Parmi ces bonus, vous pouvez percevoir, par exemple, des primes, des chèques de vacances, des chèques de restauration, un logement de fonction, etc.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Quelle est la différence entre un paysagiste et un jardinier ?
Véritable architecte de la nature, l’ activité du paysagiste consiste à mettre en valeur les espaces verts. Son métier est alors orienté vers la créativité. Tandis que le spécialiste du jardin est un expert des plantes et des végétaux, et à la responsabilité d’entretenir les espaces verts.
Qui recrute des jardiniers ?
Les principaux recruteurs des jardiniers sont les entreprises de services. Il s’agit de structures qui proposent des missions de jardinage auprès des particuliers ou des professionnels. Les collectivités territoriales engagent également de nombreux jardiniers dans le but d’entretenir les parcs et les jardins de ville. Vous pouvez aussi avoir le statut d’ auto-entrepreneur pour travailler à votre compte.
Peut-on devenir spécialiste du jardinage sans diplôme ?
Avoir la main verte ne s’apprend pas ! Toutefois, sur le marché du travail, il est préférable d’avoir suivi un parcours de formation spécifique dans le domaine du jardinage pour accéder aux métiers liés au jardin. Cela permet aux recruteurs de valider vos connaissances du métier, et de vous proposer des postes à responsabilité.