AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
serrurier

Serrurier : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un serrurier ?

Le serrurier travaille dans le domaine du maniement du métal et des constructions métalliques. Au quotidien, le métier de serrurier comprend aussi bien la création d’ouvrages de grande taille pour le bâtiment que le façonnage d’éléments décoratifs de petites dimensions. On trouve également une spécialité pour devenir serrurier dépanneur comprenant le façonnage de clés et la sécurité : dépannage en urgence, pose de portes blindées, création de doubles de clés, etc.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du BTP !
Je découvre

Les qualités et compétences pour devenir serrurier

Intervenant souvent en urgence, un serrurier doit faire preuve d’une grande disponibilité, surtout dans le cadre d'une activité de dépanneur. Il peut être amené à travailler loin de chez lui, sur des plages horaires très larges, qui lui imposent une certaine flexibilité. Un professionnel de la serrurerie est responsable de ses ouvrages et doit donc pouvoir garantir la solidité de ses structures et le respect de toutes les normes en vigueur. Autonome et indépendant, il doit faire preuve d'une grande rigueur, d'une très bonne organisation et d'une bonne gestion de son temps. Par ailleurs, comme la majorité des métiers du bâtiment, celui de métallier est très physique et impose de maintenir des positions relativement inconfortables pendant son travail, d'effectuer des tâches répétitives et de porter régulièrement des charges lourdes. Enfin, il est souvent assisté par d’autres professionnels du bâtiment sur ses chantiers et doit donc aimer travailler en équipe.

Si vous aimez bien le travail manuel mais que vous ne pensez pas avoir trouvé le métier qui vous correspond le plus, vous pouvez approfondir vos recherches en jetant un œil aux métiers d'électricien, de plombier ou de ramoneur.

Les formations pour devenir serrurier

Il existe deux formations principales pour devenir serrurier : le CAP Serrurier-métallier ou le BEP Réalisation d’ouvrages chaudronnée et de structures métalliques. Chaque formation se déroule en deux ans. Pour évoluer ensuite vers un poste à plus haute responsabilité en entreprise par exemple, il est possible de les compléter par un BP Serrurerie-métallerie, par un Bac professionnel en Bâtiment ou par un Bac professionnel en Réalisation d’ouvrages chaudronnée et de structures métalliques. Pour les titulaires d'un Bac professionnel, il est possible de poursuivre par un BTS Constructions métalliques ou de se diriger vers la ferronnerie d’art, la soudure, l’aluminium, etc.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Employés essentiellement par des petites entreprises du bâtiment, les serruriers-métalliers peuvent après quelques années d'expérience évoluer vers des postes de chef d'équipe ou de conducteur de travaux. En complétant leur formation initiale par divers modules, ils peuvent se spécialiser dans un domaine, comme la soudure, la serrurerie ou encore l'artisanat d'art. Enfin, il est possible de s'installer à son compte en auto-entrepreneur, voire pour les plus ambitieux de créer leur société. Les passionnés pourront en outre tenter de décrocher le titre de Maître Artisan, qui est attribué par la Chambre des Métiers à un professionnel de la serrurerie après au moins deux années de pratique. Ce titre lui permet d’accroître sa notoriété et donc de séduire plus facilement de nouveaux clients.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du BTP !
Je découvre

Le salaire en serrurerie

En tant que salarié, un serrurier débute en général au SMIC, voire un peu plus s'il travaille dans une grosse entreprise ou s'il a d'abord été apprenti dans la structure qui l'emploie. En tant que chef d’entreprise ou micro-entrepreneur, la rémunération sera bien sûr en fonction di chiffre d’affaires et de la clientèle. Ainsi, en auto-entrepreneur avec une activité dépanneur, le salaire peut atteindre aisément 3000 euros bruts mensuels.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
En quoi consistent les tâches d'un métallier ?
Un métallier peut être sollicité pour travailler sur de nombreuses structures métalliques, aussi bien en chantier public que chez des clients particuliers. Il œuvre souvent en collaboration avec un charpentier métallique sur des constructions de grande taille comme des ponts, des passerelles... Il peut aussi se passionner pour l’histoire et l'artisanat et se spécialiser dans la ferronnerie d’art. Il concevra alors des rampes d'escalier, restaurera des portails ou forgera des volutes, en suivant les directives d'un décorateur ou d'un architecte. Au quotidien, ce spécialiste de la serrurerie va prendre des mesures et réaliser les plans de son ouvrage, puis travailler le métal en fonction du résultat souhaiter : pliage, découpe, soudure, etc. Enfin, il se rendra sur place pour monter sa structure et éventuellement en assurer les finitions et l’entretien.
Peut-on devenir serrurier sans diplôme ?
Le métier de métallier est réglementé et vous ne pouvez pas vous installer en tant qu'auto-entrepreneur sans justifier d’un diplôme reconnu par l’État. Si vous souhaitez lancer votre activité de dépanneur, vous pouvez effectuer des formations intensives et très spécialisées auprès d’organismes pour adultes, dans le cadre d'une reconversion professionnelle par exemple.
Quelles sont les règles à respecter en tant qu' entrepreneur ?
Il existe un certain nombre de formalités à respecter en tant qu' auto-entrepreneur en serrurerie ou à connaître avant de lancer son activité de dépanneur. Tout d'abord, l’affichage des prix à destination des clients est obligatoire, tout comme la délivrance d'une facture et d'une d’une annexe comprenant une décharge pour les éléments remplacés dont le client a refusé la conservation. Il est également obligatoire de souscrire une assurance relative à l’exercice de la serrurerie. Enfin, il est impératif de respecter les normes en matière de désamiantage et de gestion des déchets.