Charpentier / Charpentière metallique

Fiche métier : Missions, formation, salaire, emploi. On vous dit tout !

Le charpentier métallique est un artisan spécialisé dans la fabrication, l'installation et la réparation de structures métalliques, telles que des charpentes, des passerelles ou des escaliers. Il utilise des matériaux tels que l'acier, l'aluminium ou le fer pour construire des ouvrages solides et durables, en suivant des plans et des spécifications techniques. Son rôle inclut la prise de mesures, la découpe et l'assemblage des pièces métalliques, ainsi que la soudure et la fixation des éléments structuraux. Son expertise dans le travail des métaux lui permet de réaliser des ouvrages sur mesure, fonctionnels et esthétiques, contribuant ainsi à la construction et à la rénovation de bâtiments et d'infrastructures variés.

Vidéo bientôt disponible !

Les missions et le contexte de travail :

En tant que charpentier métallique, vous serez spécialisé dans la construction et l'assemblage de structures métalliques pour des bâtiments industriels, commerciaux ou des infrastructures publiques. Votre travail consistera à lire et interpréter des plans techniques, à découper, former et assembler des poutres, des colonnes et d'autres éléments structurels en acier ou en autres métaux. Vous utiliserez des techniques de soudure, de boulonnage et d'autres méthodes de fixation pour créer des ossatures métalliques robustes et durables.

Vous collaborerez étroitement avec des ingénieurs et d'autres corps de métier sur le chantier pour garantir que les structures soient montées selon les spécifications et les normes de sécurité. Votre rôle impliquera également de superviser et de participer à l'installation des structures sur les sites de construction, en veillant à ce que tout soit aligné, sécurisé et conforme aux exigences du projet. Votre expertise en charpente métallique sera essentielle pour la réalisation de projets de construction d'envergure, nécessitant une précision et une fiabilité absolues dans la manipulation et l'assemblage des composants métalliques.

Les qualités et compétences pour devenir charpentier metallique :

Pour devenir charpentier métallique, vous devrez développer une expertise dans la fabrication, la construction et l'installation de structures métalliques. Vous maîtriserez les techniques de soudage, de cintrage, de découpe et d'assemblage des métaux pour créer des éléments de charpente solides et durables. Vous serez chargé de lire et d'interpréter des plans et des schémas techniques, ainsi que de prendre des mesures précises sur le chantier.

Votre capacité à travailler en équipe, à respecter les normes de sécurité et à produire un travail de qualité sera essentielle pour réussir dans ce métier exigeant. En tant que charpentier métallique, vous contribuerez à la construction de bâtiments, de ponts, de passerelles et d'autres structures métalliques essentielles à notre infrastructure moderne.

Si vous pensez que vous avez le bon profil pour exercer ce métier, vous pouvez également vous tourner vers des métiers proches ! Pour approfondir vos recherche, nous vous proposons d'aller découvrir le métier de zingueur, ou l'activité professionnelle d'une architecte d'intérieurs, ou en quoi consiste le travail d'un échafaudeur.

Les formations pour devenir charpentier metallique :

Pour se former au métier de charpentier métallique et travailler la construction métallique, la voie royale est celle de l'apprentissage. Après un CAP ou un bac professionnel dans les métiers de la métallerie, de la construction métallique ou de la chaudronnerie, les jeunes peuvent suivre un apprentissage de 1 à 2 ans pour devenir charpentier métallique. Ils y apprennent les techniques de lecture de plans, de façonnage, d'assemblage et de mise en œuvre des structures et charpentes métalliques. Une formation polyvalente alliant théorie et pratique sur chantier.

D'autres se forment par la voie de la formation continue, en passant des titres professionnels comme celui de charpentier métallique après avoir exercé quelques années dans le secteur. Une bonne condition physique et des compétences en calcul de statique sont indispensables pour maîtriser les techniques de levage et de stabilité des ouvrages métalliques.

Quelles sont les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière ?

En tant que charpentier métallique, vous débuterez votre carrière en fabriquant et en installant des structures métalliques telles que des charpentes, des poutres, des passerelles ou des ponts. Vous travaillerez pour des entreprises de construction métallique, des sociétés de génie civil ou des ateliers de fabrication spécialisés.

Avec l'expérience, vous pourrez évoluer vers des postes de chef d'équipe ou de chef de chantier, où vous superviserez la réalisation de projets et encadrerez une équipe de charpentiers métalliques. Cette progression peut également vous mener à des rôles de consultant en construction métallique ou de formateur en techniques de soudure et d'assemblage. Votre expertise en tant que charpentier métallique sera essentielle pour garantir la solidité et la sécurité des structures métalliques, contribuant ainsi à la construction d'infrastructures durables et fonctionnelles.

Combien gagne un charpentier metallique :

Le salaire d'un charpentier peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que l'expérience, la localisation géographique, et le type de projets sur lesquels il travaille. En général, un charpentier débutant peut s'attendre à un salaire annuel d'environ 25 000 à 35 000 euros. Avec plusieurs années d'expérience et une expertise accrue, ce salaire peut augmenter, atteignant en moyenne entre 35 000 et 50 000 euros par an.

Les charpentiers hautement qualifiés, travaillant sur des projets complexes ou occupant des postes de supervision, peuvent gagner encore plus. De plus, ceux qui choisissent de travailler à leur compte peuvent potentiellement augmenter leurs revenus en fonction de la demande et de leur réputation.

Questions fréquentes
Quelle technique traditionnelle les charpentiers utilisent-ils encore aujourd'hui ?
Le tenon et mortaise, une méthode de jointure en bois sans clous ni vis, est encore largement utilisée pour sa solidité et sa durabilité.
Quel est un défi unique auquel les charpentiers modernes font face ?
S'adapter aux nouvelles normes environnementales et utiliser des matériaux durables tout en maintenant la qualité et l'intégrité structurelle des constructions.
Comment la technologie a-t-elle changé le travail des charpentiers ?
Les outils électriques et les logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) ont révolutionné le métier, permettant des coupes plus précises et des conceptions plus complexes et personnalisées.
Tu veux te former à ce métier ?
Complètez ce formulaire et un de nos partenaires vous aidera à trouver la bonne formation !