AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
personnes agées

Directeur d'EPHAD : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un directeur d’EHPAD ?

La direction d’un établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD) englobe toutes les missions d’un véritable chef d’une entreprise.

En effet, la dimension humaine de ce type d’établissement d’accueil implique le directeur d’EHPAD dans des activités polyvalentes : gestion administrative, financière et comptable, gestion des ressources humaines, contrôles des pratiques médicales et supervision de l’application des règles de sécurité et d’hygiène.

Ainsi, la mission du responsable d’un établissement accueillant des personnes âgées dépendantes consiste à gérer le fonctionnement de l’entreprise, mais également le bon déroulement des canaux de communication entre les membres du personnel dont il a la charge.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Par ailleurs, la qualité de chef d’une maison d’hébergement pour personnes âgées dépendantes lui confère également la mission d’être l’interlocuteur privilégié de ses résidents et de leur famille, en instaurant une relation de confiance.

En tant que responsable légal d’une résidence pour personnes âgées, la direction d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes implique la collaboration de façon étroite avec les autorités publiques telles que : l’Agence régionale de santé (ARS), le Conseil général ainsi que les collectivités territoriales.

Les qualités et compétences pour devenir directeur d’EHPAD

Le dirigeant d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes est, avant tout, responsable du bien-être des résidents. Il est donc doté d’une grande capacité d’écoute et de compréhension. De plus, son adaptabilité à chacune des situations personnelles des résidents nécessite une aptitude naturelle à l’empathie.

Par ailleurs, la gestion d’une résidence accueillant des personnes âgées dépendantes exige des compétences techniques spécifiques comme : le droit de la santé publique, la gestion et l’administration d’un établissement de santé ainsi que le droit du travail.

Et, pour gérer le relationnel entre les équipes médicales, les familles, les interlocuteurs extérieurs et les résidents, le dirigeant d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes doit aussi posséder une bonne compétence managériale.

Les formations pour devenir directeur d’EHPAD

Afin d’assurer la direction d’un établissement de santé spécialisé dans l’accueil des personnes âgées dépendantes, de nombreuses filières de formation sont accessibles.

Dans le secteur public, le responsable d’une résidence pour personnes âgées suit un cursus spécialisé à l’École nationale de la santé publique (ENSP). Il s’agit d’une formation qui prépare directement au métier de directeur et est validée par le certificat d’aptitude aux fonctions de dirigeant de service d’intervention sociale (CAFDES). La formation dure 3 ans et se déroule dans un Institut régional du travail social (IRTS).

Il existe également un cursus universitaire : le master management des organisations sanitaires et sociales (MOSS) qui vous permet d’exercer la fonction de chef de maison de santé, au sens général.

Si ce métier vous attire mais ne vous correspond pas totalement peut-etre que vous serez intéressés par les métiers de Directrice de creche ou de Moniteur éducateur par exemple.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

À l’issue d’une expérience professionnelle de 5 à 10 ans, le gestionnaire d’une résidence pour personnes âgées dépendantes peut avoir le projet d’évoluer vers 3 types de postes : direction d’une maison médico-sociale, responsable d’un pôle médico-social, dirigeant d’une association social ou médico-social.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Le salaire d’un directeur d’EHPAD

En tant que cadre de la fonction publique ou dirigeant d’une résidence privée, le responsable perçoit une rémunération moyenne comprise entre 35 000 et 60 000 euros annuels. Cette fourchette varie en fonction de nombreux paramètres : la taille de la structure, la convention collective de la branche, le niveau d’études ou, encore, le nombre d’années d’expérience du chef de maison pour personnes âgées dépendantes.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Quelle est la différence entre un EHPAD et une maison de retraite ?
La maison de retraite est un terme générique pour désigner une résidence d’accueil des personnes âgées. Ce type de structure peut être médicalisée ou non. En revanche, la maison d’hébergement de personnes âgées dépendantes accueille et prend médicalement en charge de personnes âgées avec des besoins médicaux spécifiques.
Peut-on devenir directeur de résidence de retraite sans diplôme spécialisé ?
Il est possible d’accéder au poste de responsable de maison de retraite avec un diplôme d’infirmier ou de médecin gériatre. Mais aussi, par voie de concours de catégorie A dans le domaine médico-social. Certains établissements recrutent également en tant que contractuel.
Est-ce que le directeur d’un EHPAD a systématiquement un adjoint ?
Selon la taille de la structure, le nombre de résidents et l’effectif employé différent. Si le mode de fonctionnement et la gestion de la résidence nécessitent que le responsable soit assisté, dans ce cas, le poste d’adjoint prend tout son sens. Ce dernier est, dans la grande majorité des cas, infirmier diplômé d’État, aide-soignant ou jeune diplômé de L’ENSP.