AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Mains et fleur

Aide médico psychologique : Fiche métier

Quelles sont les missions d’une aide médico psychologique ?

L’aide médico psychologique (AMP) a pour mission principale d’aider les personnes dépendantes dans l’accomplissement des actes de la vie quotidienne. L’AMP intervient auprès des enfants, des adolescents, des adultes ou des personnes âgées, à mobilité réduite.

Ainsi, l’intervenant social favorise l’autonomie des personnes dont il a la charge. Il assiste au lever, au coucher, à la toilette ou encore au repas et aux courses. Par ailleurs, le rôle de l’AMP est également de faciliter le maintien de la vie sociale ainsi que la rupture de l’isolement. Par ailleurs, grâce à sa formation dans le domaine du paramédical, le professionnel de santé médico psychologique apporte un soutien moral dans le cadre strict du projet de vie établie par l’équipe médicale qui suit la personne aidée.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

De plus, le professionnel paramédical médico psychologique exerce son emploi au domicile des patients. Mais aussi, au sein des établissements d’accueil spécialisés tels que les hôpitaux, les établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD), des instituts médico-éducatifs (IME) ou des maisons d’accueil spécialisées.

Les qualités et compétences pour devenir aide médico psychologique

Dans la mesure où l’AMP exerce son métier auprès des personnes dépendantes, sa qualité première est avant tout humaine. Et cela implique de la patience, de l’empathie ainsi que le sens de l’écoute.

Par ailleurs, dans le but de prendre en charge la spécificité de chaque personne assistée, l’aide médico-psychologique se doit d’avoir une excellente capacité d’adaptation. D’une part parce que le professionnel paramédical doit être capable de s’adapter à tous types de handicaps physiques et mentaux. Et, d’autre part, l’intervenant social doit maintenir un comportement adéquat à chaque situation de vie. C’est dans cet objectif que la formation au métier d’aide médico-psychologique vous prépare à maîtriser tous les gestes d’accompagnement sécurisants et réconfortants.

Si vous aimez le domaine de l'accompagnement mais vous préferez travailler avec des enfants, peut-être que les métiers de educateur de jeunes enfants ou de moniteur éducateur, pourraient vous intéresser

Les formations pour devenir aide médico psychologique

Pour devenir intervenant paramédical médico psychologique, il est primordial d’être titulaire du diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAES), une certification de niveau 3.

Le parcours dure entre 10 et 24 mois et comprend 1407 heures de formation : 546 heures de notions théoriques, 840 heures de stage pratiques et 21 heures de gestes et soins d’urgence de niveau 2.

Tout au long de la formation, les connaissances théoriques sont réparties dans 5 domaines de compétences :

  • « accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne » ;
  • « règles d’hygiène et de sécurité dans les actes de la vie quotidienne » ;
  • « accompagnement à la vie sociale et relationnelle » ;
  • « place du travailleur paramédical dans son contexte d’intervention » ;
  • « communication et traitement de l’information au sein d’une équipe pluridisciplinaire »

La formation préparant au diplôme d’État d’accompagnement éducatif et social et accessible à partir du niveau 3e ; en formation initiale ou en continu. Pour les candidats ayant une expérience professionnelle en rapport direct avec l’accompagnement de personnes en situation de dépendance, il est possible de valider le DEAES dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience.

L’accès à la formation se fait sous condition d’acceptation de votre dossier de candidature et de réussite aux épreuves d’admissibilité. Toutefois, des dispenses sont accordées aux titulaires des diplômes relatifs au secteur sanitaire et social. C’est le cas, par exemple, du CAP Petite Enfance, du diplôme d’État d’assistant familial, ou du CAPA de services en milieu rural.)

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Après 5 ans d’expérience professionnelle, l’intervenant social peut faire évoluer sa carrière vers le métier d’éducateur spécialisé ou de technicien de l’intervention sociale et familiale. Pour exercer l’un ou l’autre de ces deux métiers, il est tout de même indispensable de suivre une formation complémentaire. En revanche, l’intervenant de santé médico-psychologique expérimentée est dispensé de certaines matières dans le cursus permettant d’obtenir le titre d’éducateur spécialisé ainsi que le titre de technicien de l’intervention sociale et familiale.

Dans le secteur privé, l’intervenant social peut créer une entreprise de prestation à domicile, et plus particulièrement d’aide à la personne. Dans ce cas, l’exercice de ce métier en tant que chef d’entreprise est un véritable projet d’entrepreneuriat.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Le salaire d’une aide médico psychologique

Dans le secteur public, le recrutement au poste de technicien médico-psychologique se fait par voie de concours externe, interne ou libre. En début de carrière, la rémunération mensuelle est de 1500 € brut, et de 2200 € en fin de carrière.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Quelle est la différence entre une aide-soignante et une AMP ?
Que l’accompagnement se fasse au domicile du patient ou dans un milieu médicalisé, l’aide-soignante apporte des soins d’hygiène corporels. Tandis que le technicien de santé accomplit une mission d’accompagnement éducatif et social.
Peut-on devenir AMP sans diplôme ?
Le métier d’AMP implique d’être titulaire du diplôme DEAES. En effet, l’exercice d’un emploi en tant qu’intervenant paramédical nécessite des connaissances théoriques et pratiques très spécifiques et adaptées aux besoins des personnes dépendantes assistées.
Est-il possible d’exercer le métier d’AMP dans le secteur privé ?
Il est parfaitement possible d’exercer le métier dans le secteur privé. Par exemple, dans un centre spécialisé d’accueil privé de personnes handicapées, dans une maison de retraite privée, ou en intégrant une équipe d’intervenants sociaux à domicile pour le compte d’un prestataire de service privé.Il est parfaitement possible d’exercer le métier dans le secteur privé. Par exemple, dans un centre spécialisé d’accueil privé de personnes handicapées, dans une maison de retraite privée, ou en intégrant une équipe d’intervenants sociaux à domicile pour le compte d’un prestataire de service privé.