AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Agente de développement local

Fiche métier : Devenir agent de développement local

Quelles sont les missions d’un agent de développement local ?

Entre médiateur et animateur, l’agent de développement local (ADL) a pour mission de dynamiser la vie socioculturelle des habitants d’un quartier.

Sur le plan culturel, l’agent de développement local informe et accompagne les jeunes dans la découverte de la culture. Que ce soit par la pratique d’un sport, la participation à des expositions artistiques en tant qu’artiste ou encore les visites des musées. Ainsi, l’ADL est disponible pour les habitants de sa ville afin de répondre à leur besoin d’insertion sociale.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Sur le plan administratif, l’agent de développement local est un véritable relais entre les institutions et la population. Dans ce cadre, son rôle est d’aider les habitants à réaliser des démarches administratives. Pour cela, il les guide vers les bons services à contacter, les aide à rédiger des courriers de réclamation et les informe des différentes prestations disponibles en fonction de leur situation individuelle.

Sur le plan social, l’ADL est le soutien des habitants de son quartier. Il joue le rôle de médiateur de premier plan dans les gestions des éventuels conflits réglables à l’amiable. De ce fait, il accompagne les personnes en difficultés relationnelles à retrouver un dialogue apaisant et fédérateur.

Les qualités et compétences pour devenir agent de développement local

Pour accomplir son métier, l’ADL doit posséder des qualités humaines telles que l’empathie, la capacité d’écoute et la patience. Dans la mesure où son emploi se déroule, dans la grande majorité des cas, au sein des quartiers populaires des grandes villes, l’ADL se doit d’avoir une excellente résistance psychologique ainsi qu’un esprit rassembleur.

De plus, l’ADL exerce son métier en étroite collaboration avec une équipe d’éducateurs, de travailleurs sociaux et d’animateurs sociaux et des professionnels du secteur paramédical. Il doit alors être capable de travailler en équipe et être porteur de projets. Par ailleurs, chaque projet qu’il propose doit se trouver dans l’intérêt des habitants de sa ville.

Afin de compléter ses compétences, l’ADL possède des connaissances techniques dans le domaine de l’aménagement territorial ainsi que celui de l’urbanisme.

Le métier requiert également une bonne compréhension du fonctionnement des entités publiques et privées.

Si vous possédez ces compétences mais vous ne savez pas encore quel métier du social choisir, regardez les métiers de délégué à la tutelle, d'accompagnant éducatif et social, ou de médiateur familial.

Les formations pour devenir agent de développement local

Les formations pour devenir ADL sont accessibles avec un niveau Bac.

  • Le BTS Carrières sociales option Parcours ville et territoire durable est une formation qui se prépare en 2 ans et permet d’exercer le métier directement après l’obtention du diplôme ;
  • la Licence Pro Métiers de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme se prépare en 3 ans et permet d’acquérir des notions techniques approfondies.
  • les Licences Pro Développement de projets de territoires et Licence Pro Métiers de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme se préparent en 3 ans et peuvent être poursuivies par un Master spécialisé ;
  • Le Master Gestion des territoires et de l’aménagement local est une formation de niveau Bac + 5 et vous prépare à intégrer le marché du travail avec des notions solides en management d’équipes.

Toutes ces formations sont accessibles sur simple inscription. Toutefois, l’entrée en Master est soumise à l’acceptation de votre dossier de candidature. De plus, si vous êtes salarié ou demandeur d’emploi en reconversion professionnelle, vous avez la possibilité de financer vos formations en utilisant le compte de formation professionnelle (CPF).

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Les perspectives d’emploi de l’ADL s’orientent vers un poste de responsable d’une unité locale d’accompagnement socioculturel au sein du quartier de la ville. Vous aurez alors des responsabilités hiérarchiques supérieures : gestion administrative et financière de l’unité, gestion d’une équipe d’ADL et de travailleurs sociaux, garant du respect du projet de vie de chacun des habitants en difficultés du quartier.

L’ADL peut également passer des concours dans la fonction publique territoriale ou dans la fonction publique hospitalière. Les postes à pourvoir sont ensuite très nombreux : au ministère de la Jeunesse et des Sports, au ministère de la Culture, dans les établissements de santé, etc.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Le salaire d’un agent de développement local

En début de carrière, l’ADL perçoit une rémunération variant entre 1600 € et 1800 € brut mensuels. En fin de carrière, cette rémunération se situe entre 2400 € et 2600 € brut par mois.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Quelle est la différence entre un coordinateur social de quartier et un ADL ?
Le coordinateur social de quartier aide les habitants à résoudre des problèmes d’ordre administratif afin de leur permettre une meilleure insertion sociale. L’ADL propose des projets socioculturels dans le but d’améliorer la vie sociale des habitants d’un quartier.
Est-ce qu’un ADL est un éducateur spécialisé ?
Un éducateur spécialisé accompagne des enfants, des jeunes ou des adultes en situation de dépendance physique ou mentale. Il travaille dans un environnement paramédical et sa mission est d’aider les personnes à retrouver leur autonomie. Tandis que l’ADL travaille dans un objectif social et culturel.
Dans quel type de structure l’ADL travaille-t-il ?
Le principal employeur de l’ADL est la fonction publique. En effet, son emploi s’exerce au sein des associations, de la commune, de la mairie ou des parcs naturels régionaux. Dans le secteur privé, l’ADL travaille dans un bureau d’études en aménagement du territoire.