AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
brancardier

Brancardier : fiche métier

Quelles sont les missions d’un brancardier ?

Le brancardier est un agent des services hospitaliers. Son rôle principal est de transporter les malades à l’intérieur des établissements de soins (maternités, hôpitaux, etc.). Pendant que l’ambulancier les transporte en dehors de l’établissement, le brancardier doit s’assurer du meilleur mode de transport dans l’hôpital en fonction de l´état de santé et du niveau de mobilité du patient. Il fait également partie de la prise en charge du patient au sein d’un établissement. Il est ainsi indispensable au bon fonctionnement des hôpitaux.

Avant de les transporter, le brancardier doit assurer la bonne installation des malades sur les différents types de brancards. Qu’il s’agisse de fauteuils roulants, de brancards-lits, ou de chariots brancards, il doit être prêt à devoir les transporter lui-même si nécessaire. Il connait également les gestes de premiers secours pour être prêt à réagir en cas de malaises ou de réactions pathologiques.

Découvrez d'autres contenus inspirants dans le secteur du paramédical !
Je découvre

Le brancardier ne s’assure pas seulement du transport des personnes, il est aussi chargé de vérifier que l’équipement médical, comme les bouteilles d’oxygène ou les supports de perfusion, soit bien positionné et aussi bien entretenu. Il s’occupe de bon fonctionnement du matériel médical. Il doit également transmettre le dossier médical du patient et s’occuper de ses affaires personnelles.

Son temps est rythmé en fonction du planning des soins, mais aussi par rapport aux urgences. Il travaille donc toujours en collaboration avec toute l’équipe médicale et le personnel hospitalier. C’est un métier qui exige une bonne résistance morale et physique et il doit être prêt à avoir des horaires de travail flexibles et irréguliers.

Les qualités et compétences pour devenir brancardier

Les trois qualités les plus importantes pour devenir brancardier sont : être dynamique, fiable, et avoir un bon relationnel. Il doit être fiable parce qu’une grande partie de son activité repose sur la préservation de la sécurité des patients. Il peut être amené à réagir en urgence et doit savoir travailler sous pression. Ensuite, comme pour les autres professionnels qui travaillent dans les services de soins hospitaliers, il doit être dynamique et réactif et savoir s’adapter aux différentes situations qui se présentent. Enfin, il doit réussir à mettre les patients à l’aise. Étant en très proche contact avec eux à des moments où ils peuvent être en souffrance, le brancardier doit savoir rassurer, soutenir ou même pouvoir maîtriser des patients agités et instables.

Il doit aussi avoir des connaissances médicales générales : il peut être amené à devoir comprendre très rapidement l´état d’un patient, quand communiqué par un ambulancier dans une situation d’urgence par exemple.

Finalement, des compétences techniques sont aussi requises, pour l’entretien des équipements médicaux et l’application des règles d’hygiène par exemple.

Les formations pour devenir brancardier

Formation envisageable pour accéder au métier de brancardier :

Vous n’avez pas besoin de diplôme pour devenir brancardier, mais il faut avoir quelques certifications. L’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence niveau 2 (AFGSU2) et la reconnaissance de l’aptitude physique au port des charges sont obligatoires.

Il est avantageux de passer par un Bac pro ASSP.

Le métier est également accessible aux agents de service hospitaliers (ASH).

Après le recrutement et selon l’établissement, les brancardiers peuvent être amenés à continuer à se former selon les nécessités et les modules spécifiques des établissements et sous supervision des médecins.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Lorsque le professionnel accède au métier à partir d'un Bac pro ASSP, son évolution professionnelle est facilitée. Détenant le statut ASHQ, un brancardier peut devenir aider soignant à travers un concours ou par validation des acquis et expériences (VAE).

Le brancardier peut aussi devenir ambulancier en suivant une formation courte et accéder à d’autres métiers paramédicaux par des formations spécifiques sous condition d’avoir son Bac.

Le salaire d’un Brancardier

Le salaire d’un brancardier et généralement situé aux alentours du S.M.I.C.

Lorsqu’il a le grade d’agent de service hospitalier qualifié (ASHQ), il est rémunéré dans la catégorie C1 de la fonction publique hospitalière, ce qui correspond à 1.555 € en début de carrière et 1.968 € selon l’ancienneté.

Le brancardier est également éligible à plusieurs primes qui peuvent venir complémenter sa rémunération:

  • la prime de service, versée à tous les professionnels non médicaux de la fonction publique hospitalière,
  • l’indemnité de la sujétion spéciale des 13h,
  • le supplément familial de traitement selon le nombre d’enfants à charge,
  • l’indemnité de résidence selon le lieu où il exerce ses fonctions
  • l’indemnité de garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA).

Dans le secteur privé, le salaire d’un brancardier variera généralement entre le SMIC et 2.000 € brut par mois.

Découvrez d'autres contenus inspirants dans le secteur du paramédical !
Je découvre

Découvrez des métiers similaires