AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Ferme

Exploitant agricole : Fiche métier

L’exploitant agricole est un patron d’entreprise qui utilise les terres à sa disposition pour diverses activités. En plus de cultiver des céréales, des fruits, des légumes ou autres produits agricoles, il est aussi en mesure d’élever des animaux pour produire du lait ou de la viande destinés à la consommation. Mais on ne devient pas professionnel du jour au lendemain. Même si beaucoup d’agriculteurs sont nés dans des exploitations familiales, le domaine se précise aujourd’hui et demande des connaissances de plus en plus pointues en conduite de projet notamment.

Il faut donc suivre certaines formations et avoir des qualités physiques et techniques avant de s’y aventurer. Entre formations, qualités et revenus moyens, cet article vous dit l’essentiel à savoir pour devenir un exploitant agricole.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Quelles sont les missions des exploitants agricoles ?

L’exploitation agricole est un terme qui comprend un large éventail d’activités. Le professionnel exerçant dans ce domaine a pour mission principale de labourer les terres, semer des graines et traiter les cultures avec des pesticides. Il cultive des produits, des fruits, des céréales ou des légumes qui sont ensuite récoltés puis vendus à des commerçants ou à grossistes. Il arrive aussi qu’il livre ses produits directement sur le marché à destination de particuliers. Mais sa mission ne s’arrête pas là.

Il peut aussi diversifier son projet et élever des animaux ou exercer une activité ou les deux simultanément. En tant qu’éleveur, il surveille son activité, la santé et la reproduction des animaux et gère le côté alimentation. Ainsi, au cours de leurs missions, les exploitants agricoles utilisent diverses machines adaptées aux cultures et à l’élevage qu’ils font. Il s’agit entre autres :

  • De la moissonneuse qui sert à la récolte du blé,
  • De l’épandeur pour la pulvérisation d’engrais,
  • Des machines à traire utilisées sur les vaches.

Les agriculteurs doivent effectuer des travaux simples d’entretien ou de réparation de ses locaux et de ses outils agricoles. Ils s’occupent également de la comptabilité, des relations avec les institutions financières, et de la gestion de son projet.

Les qualités et compétences pour devenir exploitants agricoles

Si vous souhaitez devenir exploitant en agriculture, cela signifie que vous êtes en mesure de mener votre activité en plein air. Pour cela, il vous faudra avoir une bonne condition physique. Toutefois, avec l’avènement d’outils agricoles modernes et performants, il est devenu aujourd’hui possible pour les agriculteurs d’effectuer diverses tâches sans trop d’efforts. Par ailleurs, vous devez savoir que la charge de travail et le rythme de travail peuvent être différents, mais ils sont généralement très élevés et les vacances sont rares dans ce métier. En effet, qu’il pleuve ou qu’il vente, vous devriez être prêt à travailler tous les jours, matin, midi et soir, et toute l’année durant.

Eh oui, l’agriculture fait incontestablement partie des activités qui nécessitent une grande disponibilité. Cette limite dépend si vous vous occupez d’un troupeau de vaches ou d’un arbre fruitier. Cependant, un agriculteur doit toujours suivre un calendrier qui dépend de la saison, de la météo et de la santé des animaux. Ainsi, la force organisationnelle, la polyvalence et la capacité d’adaptation aux imprévus font partie des qualités nécessaires à l’exercice de ce métier.

En véritables chefs d’entreprises, les agriculteurs peuvent avoir besoin de gérer une équipe de travailleurs saisonniers ou à temps plein. Cela nécessite des compétences en gestion administrative et en gestion des ressources humaines. Une bonne connaissance des règles comptables de base est aussi nécessaire pour surveiller l’état des stocks et enregistrer les ventes, les dépenses sans oublier les profits et pertes d'une entreprise. De plus, n’oubliez pas qui vous faudra la fibre commerciale pour pouvoir vendre vos produits et gérer votre activité.

Si vous êtes intéressés par les métiers de la nature, pensez à jeter un œil aux métiers d'agriculteur, d'herboriste, ou d'éleveur par exemple.

Les formations pour devenir exploitant en agriculture

Même si l’accès à la profession agricole n’est pas lié à l’exigence d’un diplôme, les débutants sont tout de même invités à suivre une formation pour acquérir les gestes professionnels de base et les compétences managériales nécessaires à la gestion d’une exploitation. D’ailleurs, un diplôme (ou une formation professionnelle) est requis pour changer de statut et avoir droit à certaines aides financières lorsque l’exploitant décide d’une installation à son compte.

Les formations disponibles dans ce secteur se déclinent sur de nombreux diplômes, du CAP au bac + 5, et sont dispensées dans des établissements publics ou privés comme les lycées agricoles et les écoles du Ministère de l’Agriculture. Certains diplômes généralistes (autres que le bac classique) sont plus spécifiquement destinés à la gestion de l’entreprise. Il s’agit du diplôme de :

  • CAP agriculture,
  • Bac pro en Conduite et gestion de l’exploitation agricole (CGEA),
  • BTS en Analyse agronomique, etc.

Un diplôme en agriculture peut également être délivré lors d’une formation continue dans un centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA). Le gouvernement s'investit en agriculture afin d'apporter certaines aides pour financer les formations continues.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

En agriculture, un exploitant commence généralement comme agriculteur salarié auprès de grandes entreprises. Avec l’expérience, il peut penser à l’installation de sa propre entreprise (quoique cela nécessite un grand investissement), ainsi qu'au changement de son statut. Cependant, il faut noter que l’État accorde des aides pour encourager les débutants qui veulent créer ou reprendre une exploitation.

Les perspectives de carrière du professionnel résident également dans sa capacité à acheter des terres et à développer son activité pour augmenter ses revenus. Les exploitants agricoles peuvent également entrer dans le monde de l’éducation et occuper un poste de formateur agricole dans un établissement d’enseignement privé ou public. Enfin, un agriculteur expérimenté peut devenir chef de projet agricole local ou gestionnaire.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Le salaire d’un exploitant

On estime qu’un agriculteur professionnel gagne un revenu total compris entre 1 300 et 3 200 euros par mois. Mais ce salaire varie et dépend fortement de :

  • Son expérience,
  • La qualité de son exploitation,
  • La quantité qu’il produit,
  • De son statut
  • Son réseau de commerçants, etc.

Par ailleurs, la situation financière et le statut du professionnel qui a voulu d’une installation à son propre compte varient considérablement d’une saison à l’autre.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Quelle surface minimum doit avoir un professionnel pour être considéré comme agriculteur ?
La surface minimum que le professionnel a la possibilité d’exploiter sans que cela n’empêche le règlement des prestations d’assurances vieillesse agriculteur est de 3 hectares.
Qui peut exercer ce métier ?
Cette activité est généralement exercée par un agriculteur qui gère seul son exploitation ou avec des membres de sa famille. Lesquels prennent le statut de conjoints collaborateurs, de salariés, de co-exploitants, etc.