AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Personnal shopper

Personal Shopper : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un personal shopper ?

Le personal shopper est aussi connu sous les noms de coach en relooking ou de conseiller en image. Véritable passionné de mode et de beauté, il accompagne ses clients durant leurs sessions shopping, leur donne des conseils en fonction de leur morphologie et de leur profil colorimétrique, et se montre force de proposition dans leurs achats en tenant compte d’un budget préalablement défini.

Avant de commencer les emplettes, ce spécialiste du prêt-à-porter s’entretient avec son client pour être sûr de cerner sa sensibilité, sa personnalité, ses goûts ou encore ses envies vestimentaires. Sur cette base, il va entamer un travail de recherche en s'appuyant sur des collections et des boutiques s'accordant à ses attentes. Il va ensuite lui soumettre ses propositions et ses idées. Une fois ses choix validés, ils se rendent ensemble en magasin : le conseiller en image va alors valoriser son client, transformer l'expérience en un moment convivial et agréable et déclencher l'envie de procéder aux essayages.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la mode !
Je découvre

Son rôle principal : donner son avis sur les tenues testées, cherche avec son client les couleurs, les coupes et le style qui le mettront le plus en valeur - tout en lui plaisant ! Enfin, en parallèle, ce professionnel du relooking doit communiquer efficacement sur son activité : pour cela, il se doit d'être actif en ligne, via un blog et sur les réseaux sociaux.

Les qualités et compétences pour devenir personal shopper

Le personal shopper doit avant tout être passionné par le monde de la mode et de la beauté. Il doit disposer d'un sens esthétique prononcé et se tenir informé des dernières tendances en matière de colorimétrie par exemple. Il doit connaître les codes vestimentaires et la colorimétrie sur le bout des doigts. Il aime profondément le contact humain et fait du service client sa priorité. Il sait écouter, analyser et synthétiser les envies de ceux qui font appel à ses services et il doit savoir comment donner conseil. En outre, pour conseiller avec professionnalisme et efficacité, il sait si besoin faire preuve de tact, de diplomatie et de pédagogie, tout en affirmant ses positions et en les justifiant. Il doit savoir animer son réseau et créer des liens privilégiés avec ses partenaires : boutiques, créateurs, esthéticiennes, coiffeurs... Enfin, puisque le métier s’exerce en profession libérale, il doit être sérieux et rigoureux dans sa gestion financière.

Si vous êtes intéressés par les métiers du secteur de la mode, n'hesitez pas à aller vous informer sur les métiers de designer, de coiffeur, de couturière ou de styliste par exemple.

Les formations pour devenir personal shopper

Différentes options existent pour exercer ce métier. Après le bac, il est possible d'intégrer directement un cursus de conseiller en image dans une école de mode : on peut notamment citer le CAP, le Bac Pro ou les BTS Metiers de la mode. Les études en vente ou en marketing sont également une voie d'accès privilégiée, notamment en Bac Pro et en BTS. Certains peuvent miser sur une formation en gestion et en communication de niveau bac+2 ou bac+3 pour ensuite se former au relooking via des formations spécifiques allant de quelques semaines à plusieurs années, en présentiel ou à distance. Dans tous les cas, la majorité de ces établissements, privés comme reconnus par l'État, demandent de justifier d'une expérience professionnelle ou scolaire dans le domaine de la vente ou de la mode avant de rejoindre leurs formations.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Ce métier est vaste et permet de s'épanouir et de se réinventer au cours de sa carrière. En effet, un conseiller en relooking peut tantôt proposer des séances dédiées aux petits budgets, tantôt assurer des prestations haut de gamme dans des boutiques de luxe, ou encore mettre en place des ateliers à thème. Il devra pour cela se faire un nom dans l'univers du prêt-à-porter et élargir son panel de compétences en fonction de sa sensibilité. En outre, en statut salarié dans une chaîne de prêt-à-porter, il peut envisager des postes à responsabilités sur le long terme.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la mode !
Je découvre

Le salaire d’un personal shopper

Le salaire d'un conseiller en image varie de manière conséquente, notamment selon s'il travaille pour une grande enseigne ou s'il exerce à son compte et selon son parcours professionnel après sa formation. En moyenne, un indépendant facture entre 40€ et 55€ de l'heure, voire davantage s'il se spécialise dans le luxe. Un spécialiste en relooking travaillant au sein d'une chaîne de prêt-à-porter recevra un salaire mensuel brut allant de 1 800 à 4 000€.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Que comprennent les formations de longue durée de conseiller en image ?
Les cursus de longue durée comprennent des stages ou des périodes d'immersion afin que leurs étudiants puissent se confronter à la réalité du terrain et renforcer leur formation technique. Concernant le contenu des modules, ils permettront aux étudiants de maîtriser les compétences visant à harmoniser un dressing, à établir un budget précis, à accompagner et conseiller les clients lors d'une séance shopping ou encore à apporter une expertise personnalisée grâce leurs connaissances. Ils contiennent également des cours dédiés aux techniques de communication.
Peut-on devenir conseiller en relooking sans le bac ?
Il est possible d’exercer ce métier sans le bac, en ayant par exemple un CAP en vente. Ceux qui souhaitent se réorienter après une carrière dans le prêt-à-porter ou l'esthétique pourront également faire valoir leur expérience professionnelle auprès des centres de formation et intégrer un cursus dédié.
Avec quels métiers le personal shopper est-il amené à travailler ?
Un conseiller en relooking côtoie de près l'univers du prêt-à-porter et de la beauté et les professionnels s'y rattachant : stylistes, créateurs, maquilleurs, coiffeurs... Autant de métiers avec qui il peut être amené à collaborer. Il va aussi nouer une relation privilégiée avec certains distributeurs et être en lien avec des ateliers, des show-rooms ou encore des concept-stores pour ses sessions shopping.