AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Maçon

Maçon : Fiche métier

Quelles sont les missions d'un maçon ?

C'est un artisan qualifié. Il travaille à son compte, pour une entreprise spécialisée dans le bâtiment ou pour les travaux dans les domaines publics. Ce métier implique de porter plusieurs casquettes. Il peut prendre en charge tous types de chantiers, que ce soit sur des maisons individuelles, des immeubles industriels, des logements collectifs ou un local professionnel. La maçonnerie fait partie des métiers associés aux gros œuvres du bâtiment. Les travaux de maçonnerie dont il s'occupe touchent aussi bien les fondations, que les autres structures porteuses.

Pour devenir un maçon à titre professionnel, il faut maîtriser le terrassement et les différents processus de montage. Il a pour mission d'ériger des murs, quel que soit le matériau choisi. Les maçons doivent pouvoir travailler avec les briques et les pierres. Il doit également être à l'aise avec le parpaing, les cloisons préfabriquées et les ouvrages en béton. Les métiers de construction nécessitent une capacité à utiliser des engins de construction. La maçonnerie ne déroge pas à la règle. Pour la bonne réalisation d'un chantier, il sera ainsi amené à user de ces outils pour parfaire ses finitions.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du BTP !
Je découvre

Les maçons peuvent intervenir sur un chantier de restauration ou de réhabilitation. Il diagnostique les problèmes à résoudre et y propose des solutions adaptées. Ce professionnel doit ainsi être capable de détecter des anomalies du bâti d'origine.

Les qualités et compétences pour devenir maçon

Vous espérez devenir un maçon ? Cette activité fait partie des métiers qui nécessitent une bonne capacité d'adaptation. D'autres aptitudes seront indispensables pour parvenir à votre objectif. Le métier exige une très bonne condition physique. L'artisan sera amené à travailler en plein air, dans des endroits exigus, ou dans des positions inconfortables. Le chantier peut donc être pénible pour le corps. Le port de lourdes charges est aussi indissociable des activités de construction. Le maçon doit donc être capable de s'adapter à de rudes environnements.

Que ce soit dans les domaines privés ou publics, le travail se fera généralement en équipe. Ils doivent savoir collaborer avec les autres techniciens du bâtiment. Il fera aussi preuve de flexibilité, car de nombreux ouvrages de construction seront effectués loin de chez lui. Comme de nombreux métiers dans la construction, il ne limitera pas son activité à 35 heures par semaine. Ses horaires sont adaptables et correspondront à la charge de travail. Le sens des responsabilités est également requis. Cet artisan est le premier garant de la solidité, du confort et de la qualité d'un édifice. Il s'assurera que chaque réalisation respecte les normes de construction et de sécurité. Le professionnel fera ainsi preuve de prudence en assurant la conformité de son travail.

Si vous êtes intéressés par les métiers du bâtiment mais que vous sentez que vous n'avez pas encore trouvé le bon, pensez à jeter un coup d'œil aux métiers de charpentier, de carreleur ou de menuisier.

Les formations

Les formations pour devenir un de ces artisans sont accessibles avec ou sans le bac. Vous n'avez pas votre bac ? Dirigez-vous vers des formations en cap maçonnerie ou un cap constructeur en béton armé du bâtiment. Vous pouvez également opter pour un cap constructeur en ouvrages d'art. Si vous possédez un bac ou un équivalent, optez pour un BTP en bâtiment, option organisation et réalisation de gros œuvre. Vous avez aussi le choix entre une formation pour BTP en maçonnerie, un BP métiers de piscine et un BTP métiers de la pierre. Il est aussi envisageable de faire un bac pro avec une spécialisation en interventions sur le patrimoine bâti + option en maçonnerie. Les formations pour un titre professionnel lié au bâtiment ou à la maçonnerie sont aussi accessibles sans ce diplôme. Après un bac, l'apprenti se tournera vers des études en BTS Bâtiment.

Les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière

Le BTP est un secteur dynamique où l'emploi n'est jamais en manque. Après sa formation, l'apprenti trouvera facilement un emploi en entreprise. Il sera supervisé par un chef de chantier et acquerra rapidement de l'expérience. Il peut également être créateur d'emploi en créant une entreprise artisanale. Il passera rapidement au poste de chef d'équipe, avant de devenir un chef de chantier. En fonction de sa formation et de ses études, il pourra aussi se spécialiser en rénovation ou en restauration du patrimoine.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du BTP !
Je découvre

Le salaire d'un maçon

Après leurs études, les ouvriers maçons touchent le SMIC. Avec de l'expérience, ils passent à une moyenne de 2 800 € bruts mensuels. Lorsqu'il est établi à son compte, son salaire avoisinera les 5.400 € par mois.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Le maçon peut travailler seul ?
Les maçons ont la capacité d'intervenir seuls sur un chantier. Sa faisabilité dépend cependant de l'ampleur et de la nature des travaux à effectuer. Cette activité figure parmi les métiers potentiellement dangereux. Travailler en équipe lui permet d'assurer la qualité et la ponctualité de ses travaux.
Quel statut juridique pour devenir maçon à son compte ?
Après quelques années d'expérience, les maçons pourront exercer à leur compte. Un statut juridique adapté est impératif pour marquer sa fiabilité. Le choix du statut en lui-même dépend de sa spécialisation, des engagements qu'il peut prendre et de la nécessité de constituer ou non une équipe. Suivant ces impératifs, il pourra choisir le statut d'entreprise ou devenir auto-entrepreneur.
Quelles sont mes obligations en tant que maçon ?
La maçonnerie est une activité réglementée. L'artisan doit œuvrer en tenant compte des lois et des règlementations en vigueur. Il se conforme aux normes entourant l'usage d'engins automoteurs et autres appareils de levage. L'artisan doit donc avoir un certificat d'aptitude CACES pour exercer le métier. Il est aussi indispensable de pouvoir fournir un devis détaillé avant la prise en charge des travaux. Certaines mentions sont obligatoires pour que l'estimation soit valide. Le document doit faire mention d'une assurance en cours, du contact de l'assurance et de la géographie du contrat souscrit.