AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Ingénieur du son

Ingénieur du son : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un ingénieur du son ?

L’ingénieur du son est un technicien spécialisé dans la régie sonore d’un projet. Son rôle est de maintenir la bonne qualité du son tout au long de la production ou de l’événement. En effet, l’ingénieur du son est amené à travailler sur divers types de missions : production audiovisuelle, production de musique, concert, événementiel, réalisation cinématographique, accompagnement d’un journaliste reporter, régie d’une production radio, conférences d’entreprise, etc.

Le travail de l’ingénieur du son consiste ainsi à effectuer tous les traitements sonores tels que l’enregistrement, le mixage ou le mastering. Pour cela, le technicien doit avoir des connaissances pointues dans la maîtrise des outils et équipements comme les logiciels de traitement du son ou la console de mixage, par exemple.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'audiovisuel !
Je découvre

Outre le talent musical et la passion pour le monde sonore, le technicien du son est avant tout un professionnel formé en ingénierie du son. Les différents cursus préparent les futurs techniciens aux différents métiers qu’ils peuvent exercer sur le marché du travail : ingénieur du son, réalisateur artistique, régisseur radio, sonorisateur, concepteur sonore, chef opérateur, preneur de son, superviseur musical ou encore bruiteur.

Si vous êtes intéressés par ce métier, il est probable que d'autres métiers du secteur de l'audiovisuel puissent vous plaire également : web designer, monteur vidéo, animateur radio, sont des métiers proches qui pourraient vous intérésser.

Les qualités et compétences pour devenir ingénieur du son

L’ingénieur du son travaille en équipe. Sa première qualité est alors de savoir communiquer de façon professionnelle. Mais aussi, il doit avoir une excellente capacité d’adaptation aux différents projets qu’il est amené à réaliser. En effet, si le technicien du son est missionné sur plusieurs types de production, il doit être capable d’adapter les techniques sonores, les mixages ainsi que les outils en fonction des objectifs de production.

Les formations pour devenir ingénieur du son

Il n’existe pas de formation ou de diplôme qui mène directement au métier d’ingénieur du son. Cependant, de nombreuses formations vous permettent d’acquérir toutes les compétences techniques pour exercer le métier de technicien du son. Ces formations vont du niveau Bac +2 à Bac +5 et sont accessibles à tous les candidats.

Après le Bac, vous pouvez suivre des cursus courts tels que :

  • BTS métiers de l’audiovisuel mention métiers du son ;
  • Diplôme des métiers d’arts et régie de spectacle avec une option son (DMA) ;
  • Titre professionnel de régisseur de son pour les spectacles vivants et événementiels (ITEMM).

Vous pouvez ensuite poursuivre vos études en suivant des formations de niveau Bac +3 telles que :

  • Diplôme d’études supérieures des techniques du son (DESTS) ;
  • Licence professionnelle nouvelle technologie du son et métiers du son.

Il existe également des formations de niveau Bac +5 qui ont pour vocation de vous préparer de façon pointue au métier d’ingénieur du son :

  • Master cinéma audiovisuel avec une spécialisation son ;
  • Master ingénierie de l’image et du son ;
  • Master Informatique parcours image, son et vidéo.

Vous pouvez également intégrer une école spécialisée dans le domaine du cinéma, du spectacle et de l’audiovisuel ;

  • École des arts et techniques du théâtre, mention concepteur sonore (Lyon) ;
  • École nationale supérieure Louis Lumière (Paris).

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Dans son quotidien, l’ingénieur du son n’a pas de supérieur hiérarchique, hormis son employeur. Son évolution de carrière s’oriente ainsi vers les métiers liés à la production ou à la réalisation. Dans ce cas, il supervise l’intégralité d’un projet de production ou d’un projet événementiel.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'audiovisuel !
Je découvre

Le salaire d’un ingénieur du son

Le salaire brut mensuel d’un ingénieur du son débutant varie entre 1600 € et 1800 €. Au bout de 10 ans de carrière, cette rémunération est en moyenne de 2800 euros brut mensuels.

Selon les sociétés de production, le poste d’ingénieur du son est proposé à temps plein. Dans ce cas, vous intervenez sur plusieurs projets. Si vous avez un contrat à temps partiel, vous avez la possibilité de cumuler les missions afin de compléter votre salaire mensuel.

Par ailleurs, le travail d’un ingénieur du son est effectué dans des conditions horaires particulièrement modulables. Ainsi, la partie fixe de votre rémunération de base est additionnée des éventuelles heures majorées que vous effectuez durant les jours fériés, les dimanches ou le soir.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Peut-on devenir ingénieur du son sans diplôme ?
Le métier d’ingénieur du son ne requiert aucun diplôme spécifique. En revanche, il est toutefois important de suivre une formation en rapport direct avec les missions d’un technicien du son afin d’acquérir toutes les compétences techniques s’y référant.
Quelle est la différence entre un ingénieur du son et un preneur de son ?
Le preneur de son est un ingénieur du son dont la mission est de s’assurer de la bonne prise de son durant la couverture médiatique d’un événement ou d’une manifestation. En règle générale, le preneur de son accompagne un journaliste reporter sur le terrain.
L’ingénieur du son doit-il suivre des formations continues ?
Oui. Avec les évolutions permanentes des technologies et du matériel, il est primordial que l’ingénieur du son se forme en permanence. En effet, la numérisation de son travail se fait de plus en plus présente, quel que soit le type de réalisation qu’il accomplit : logiciels de montage, tables de mixage, modes d’enregistrement, etc.