AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
cascadeur sur une voiture

Cascadeur : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un cascadeur ?

Le métier de cascadeur consiste à remplacer un acteur principal dans les scènes complexes ou périlleuses au cours d’un tournage cinématographique. En collaboration étroite avec le réalisateur du film et l’acteur qu’il double, il met au point et exécute les actions dangereuses ou nécessitant des compétences techniques telles que les acrobaties, les combats, les chutes, les accidents, les bagarres, le stunt, les conduites à grande vitesse, etc. Il prépare et installe les équipements nécessaires à l'exécution des cascades en veillant aux précautions de sécurité. En tant que doublure, il est vêtu et coiffé comme le personnage principal afin de créer l’illusion parfaite.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'audiovisuel !
Je découvre

Les cascadeurs jouent aussi comme figurant dans les scènes de groupe. Outre le cinéma et la télévision, ils peuvent intervenir dans un spectacle de démonstration ou de divertissement : théâtre, comédie musicale, cirque ou parc d’attractions. Ils sont également sollicités par la police pour la reconstitution d'accidents de la route.

Les qualités et compétences pour devenir cascadeur

Les cascadeurs sont des personnes physiquement aptes et valides. Ils jouissent de bonnes conditions physiques et mentales, prêts à travailler dans des situations difficiles. Endurants et très éveillés, ils font preuve d’une résistance tenace au stress et d’un courage extrême. On leur reconnait par ailleurs une grande perspicacité pour évaluer les risques liés à chaque cascade ainsi qu’une rigueur scrupuleuse dans le travail. Le sens de l’observation et du travail en équipe sont aussi des qualités reconnues aux doublures de cinéma.

Des compétences techniques spécifiques seront nécessaires selon le type de cascade à exécuter : conduite automobile extrême, stunt, combat de corps, acrobatie, etc. D’une manière générale, des aptitudes sportives de haut nival sont requises pour être un bon cascadeur. Par ailleurs, la doublure doit être un bon acteur, capable de jouer la comédie. Une bonne connaissance des techniques du spectacle et du cinéma est également utile pour faire carrière dans le métier.

Si vous aimez êtes devant la caméra mais que sentez que le métier de cascadeur n'est peut-être pas le bon pour vous, pensez à jeter un coup d'oeil aux métiers de figurant, d'acteur ou de comédien.

Les formations pour devenir cascadeur

En principe, aucun diplôme spécifique ne sera demandé pour être recruté comme doublure de cinéma. Il suffira de démontrer ses capacités et aptitudes à exercer le métier. Pour ce faire, les aspirants à la profession peuvent suivre une formation dans une école spécialisée telle que Action Training Productions, le seul organisme habilité à délivrer un diplôme de cascadeur professionnel reconnu en Europe. L’établissement propose une formation sur 3 ans et demi sanctionnée par un diplôme de niveau bac enregistré au Registre National de Certifications professionnelles.

D’autres organismes tels que Campus Univers Cascades et Cocktail Cascades offrent des cours pratiques et stages d’initiation aux techniques d’acrobatie. Des cours d’art dramatique ou une formation aux métiers des arts et du cirque constituent aussi un moyen sûr de se préparer à la profession de doublure de cinéma. Ces formations peuvent être complétées par un entraînement spécifique tel que la conduite auto et moto extrême, les arts martiaux, la pyrotechnie, les sports extrêmes.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

La vitalité du secteur du cinéma et celui du divertissement en général présente de bonnes perspectives pour les cascadeurs. Des petits spots de démonstrations, spectacles de cirques et scènes de théâtre, les professionnels de cascades pourront facilement évoluer vers le septième art, commençant par les courts métrages de petit budget pour finir sur les tournages de grands films à gros budgets. Les contrats reposent souvent sur des missions précises de durées relativement courtes.

Parce que son travail requiert une excellente condition physique, la doublure de cinéma devra penser à une reconversion au bout de quelques années. Il pourra alors exercer comme préparateur ou directeur de cascades ou encore devenir instructeur dans un organisme de formation.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'audiovisuel !
Je découvre

Le salaire des cascadeurs

Le salaire des cascadeurs dépend généralement du budget du film, mais aussi de la complexité de la mission. En moyenne, cette rémunération varie entre 400 et 600 euros bruts pour une journée de tournage sur un plateau de cinéma.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
En quoi consiste le métier des cascadeurs ?
Le cascadeur est un professionnel de l’action chargé de remplacer l’acteur principal d’un film dans les scènes périlleuses telles que les bagarres, les manœuvres automobiles dangereuses, les chutes et acrobaties, les combats ou le stunt. Il intervient également dans le secteur du spectacle de divertissement ainsi que dans les opérations de reconstitution d’accident sur sollicitation de la police.
Quelles formations pour devenir cascadeur ?
Bien qu’un diplôme ne soit pas souvent exigé pour commencer une carrière de doublure de cinéma, il existe plusieurs organismes proposant des cours et stages pour apprendre à faire des cascades. Il s’agit notamment de l’école Action Training Productions qui délivre un diplôme RNCP de niveau bac à l’issue d’un programme de formation qui s’étale sur 3 ans et demi.
Combien gagnent les cascadeurs
Le salaire des cascadeurs varie selon le cahier des charges et le budget du film dans lequel ils sont appelés à jouer. En moyenne, la rémunération se situe entre 400 et 600 euros bruts par jour de tournage.