AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
cheval avec un humain

Zoothérapeute : Fiche métier

Missions d’un zoothérapeute ?

La zoothérapie est une pratique thérapeutique non conventionnelle, s’appuyant sur la proximité avec un animal domestique (chien, chat…) pour réduire le stress et favoriser l’apaisement d’une personne. La session de zoothérapie n’a pas vocation à se substituer à un traitement médical, mais plutôt à venir en accompagnement. Elle se pratique souvent en institut.

L’animal de compagnie joue un rôle d’intermédiaire entre le zoothérapeute et le patient. On parle de thérapie assistée par le chien, par le chat, par le lapin, ou bien d’hippothérapie, quand cela concerne les chevaux. Sa présence a vocation à motiver et stimuler les patients, mais aussi à tester et évaluer les réactions et comportements (anxiété, stress, agressivité, repli social…).

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les animaux !
Je découvre

Le zoothérapeute étudie la situation du patient ainsi que ses besoins. Il choisit, tout en consultant ses préférences, le type d’animal (chien, chat, cheval…) adapté à la médiation. Il observe et adapte régulièrement son programme d’intervention en fonction des interactions entre l’animal et le patient.

Il intervient souvent auprès de personnes qui présentent des troubles physiques, mentaux, psychologiques, sociaux ou émotionnels. Quelques exemples : les situations de handicap, la maladie d’Alzheimer, la dépression, l’autisme, l’hyperactivité, l’isolement social, la délinquance, etc.

Qualités et compétences pour devenir zoothérapeute

En plus d’une passion pour les animaux (chiens, chats, chevaux…) et pour la psychologie humaine, un zoothérapeute doit disposer de plusieurs qualités et compétences :

  • Avoir un bon sens d’observation : le zoothérapeute doit être particulièrement sensible et attentif aux changements de comportement et d’humour de ses patients. L’adaptation de l’intervention dépend de son esprit d’analyse.
  • Savoir communiquer et être à l’écoute : les patients sont souvent dans des situations socialement, physiquement ou psychologiquement difficiles, ainsi, un bon zoothérapeute doit toujours être à l’écoute afin d’établir une relation de confiance avec le patient.

Le métier de zoothérapeute demande également des connaissances vétérinaires, afin de bien comprendre le comportement animal (chien, chat, cheval…), proposer des activités adaptées et anticiper des comportements potentiellement dangereux. Des connaissances en psychologie et en santé humaine sont tout aussi importantes, étant donnée la situation souvent de vulnérabilité des patients.

Si vous êtes attirés par les métiers que l'on peut exercer dans des zoos, pensez à aller voir les fiches métiers de zoologiste, de soigneur animalier ou de fauconnier.

Formations pour devenir zoothérapeute

Pour le moment, la zoothérapie n’est ni reconnue ni protégée légalement. Il n’existe donc aucun diplôme officiel de l’État propre à ce métier. En revanche, il est possible de mobiliser de nombreuses formations professionnelles dispensées par des organismes privés. La formation à distance est une modalité de plus en plus recherchée, particulièrement depuis la crise sanitaire.

Il est fortement recommandé pour les zoothérapeutes d’avoir une première formation dans le domaine du soin ou de la santé (médecine, soins infirmiers, psychologie, travail social, etc.) étant donné le contexte de fragilité dans lequel se situent la plupart des patients. La zoothérapie est souvent considérée comme une spécialisation au sein de ces domaines.

Il est également recommandé de décrocher des certificats attestant de la capacité à intervenir par médiation animale. Ainsi, toute formation en comportement animal, comme le Certificat de Capacité Animaux de Compagnie (CCAC), est conseillée.

Il est aujourd’hui possible de financer sa reconversion grâce à l’aide de nombreux dispositifs publics. Pour les salariés, il existe le Compte personnel de formation (CPF), mais aussi le Plan de développement des compétences. Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) aussi bien que le CPF et les contrats de professionnalisation.

Perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

La zoothérapie demande une véritable passion pour les animaux. En effet, il s’agit d’un marché petit, les places sont par conséquent très limitées. Le zoothérapeute exerce souvent son métier en tant que libéral, il peut accompagner ses patients à domicile ou à l’hôpital ainsi que les recevoir dans son cabinet.

Le marché est malgré tout en pleine croissance, porté par un intérêt toujours plus important pour les animaux de compagnie et pour ces approches douces.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les animaux !
Je découvre

Salaire d’un zoothérapeute

Avant tout un métier de passionnés, la plupart des zoothérapeutes exercent d’autres activités professionnelles en parallèle. Le salaire moyen d’un zoothérapeute est difficile à estimer, car il dépend beaucoup de sa réputation et de sa reconnaissance au sein du marché. On constate qu’en moyenne les séances de zoothérapie sont facturées entre 25 et 50 euros l’heure.

Découvrez des métiers similaires