AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
chevaux ecurie

Palefrenier : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un palefrenier ?

Aussi connu sous le nom d’agent d’élevage équin ou palefrenier soigneur, le palefrenier se charge de l’entretien des écuries et des soins quotidiens des chevaux. Ses tâches sont très diverses puisqu’il accompagne la vie de tous les jours des équidés.

Le palefrenier s’occupe de distribuer la nourriture des chevaux, mais aussi de l’ensemble des soins corporels nécessaires (pansage, tonte, toilettage, bouchonnage, etc.). Même s’il ne monte pas souvent à cheval, il promène les chevaux à la longe, les selles et desselles, entretenant une forte relation de proximité avec les animaux. Il est aussi régulièrement au contact des cavaliers.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les animaux !
Je découvre

Globalement, comme le maréchal-ferrant et l'éleveur de chevaux, il veille au comportement et à la bonne santé des chevaux. Il est souvent le premier à identifier les signes d’un problème de santé (comportement inhabituel, blessure, fièvre). Il s’en occupe des premiers soins comme la prise de température, l’observation de l’œil, désinfecter une blessure, réaliser un pansement, etc. Il peut aider également le vétérinaire en cas d’intervention.

En plus de ces activités, le palefrenier soigneur participe à l’entretien du centre équestre. Il nettoie, range et désinfecte les litières, surveille la ventilation des lieux et la température. Il s’en occupe également de l’entretien du matériel d’équitation : selles, courroies, harnais…

Les qualités et compétences pour devenir palefrenier

En plus d’une passion pour les chevaux, le métier de palefrenier demande une forte motivation et résistance physique. L’agent d’élevage équin s’engage à vivre au rythme des chevaux, puisque ses journées commencent dès l’aube. En plus, ses missions sont physiquement très éprouvantes, puisqu’il transporte quotidiennement de lourdes charges : la nourriture des chevaux, les sacs de fourrage et de paille.

Il travaille les week-ends et les jours fériés, journées de plus grande fréquentation des centres d’équitation. Un palefrenier soigneur est souvent en contact avec le public (amateurs de chevaux, cavaliers…).

Le palefrenier soigneur équidés dispose également d’une bonne connaissance du comportement et de la santé des chevaux, afin d’identifier tout changement d’humeur suspect ou signes de maladies. Ainsi, un bon professionnel doit être minutieux et avoir un bon sens d’observation.

Les formations pour devenir palefrenier

Il existe plusieurs parcours de formation différents pour devenir palefrenier. Il est possible de s’orienter vers ce métier depuis la 3ème en faisant des études en CAP maréchalerie ou CAP agricole de soigneur équidés. Les étudiants peuvent suivre ces formations en apprentissage. Les étudiants peuvent s’orienter également vers le Bac professionnel « Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique ». Ils commencent dans le marché de travail en tant qu’aide-palefrenier pour ensuite devenir palefrenier soigneur.

Il existe également de nombreuses formations professionnelles dispensées par des centres de formation spécialisés. Il est aujourd’hui possible de financer sa reconversion vers le métier de palefrenier grâce à plusieurs dispositifs. Les salariés peuvent mobiliser leur Compte personnel de formation (CPF) ainsi que le Plan de développement des compétences. En plus du CPF, les demandeurs d’emploi ont accès à l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) aussi bien que les contrats de professionnalisation.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Le palefrenier travaille normalement dans un haras, dans un centre équestre ou bien pour un éleveur privé. Ce métier demande une véritable passion pour les animaux. Le recrutement se fait souvent par cooptation, les places sont assez limitées.

Avec quelques années d’expérience, le professionnel peut devenir chef palefrenier ou bien responsable d’écurie. Les perspectives d’évolution sont malgré tout assez limitées. En revanche, il est toujours possible de se spécialiser dans certaines activités, notamment l’insémination, l’élevage ou le dressage des chevaux.

Le salaire d’un palefrenier

Un palefrenier débutant commence souvent au SMIC, soit 1 600€ bruts mensuels environ. Un professionnel confirmé peut recevoir jusqu’à 3 000 euros/mois.

Pour les professionnels spécialisés dans d’autres domaines, notamment en insémination ou même en vétérinaire équestre, le salaire peut très vite monter. En effet, ces palefreniers spécialisés sont plus rares dans le secteur.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les animaux !
Je découvre

Découvrez des métiers similaires