AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Boucher

Boucher : Fiche métier

Quelles sont les missions d'un boucher ?

Le métier de bouchers est une activité artisanale. Il s'occupe principalement de trier et préparer la viande, puis de la vendre. Ses produits proviennent directement des abattoirs et des grossistes. Qu'il soit ou non charcutier, cet artisan pourra travailler sa viande. Pour pouvoir intégrer une boucherie, il aura besoin de certaines compétences techniques. Dans certaines circonstances, il sera aussi commerçant.

Cet emploi peut comprendre le conseil de clients au quotidien. Ses missions ne se limitent pas à la préparation des commandes. L'artisan peut être traiteur ou travailler en laboratoire. Son travail peut se faire en entreprise ou à son propre compte. En laboratoire, les bouchers peuvent assurer la découpe, la dénervation et le désossage des produits à mettre en vente.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'agroalimentaire !
Je découvre

Il peut également participer au processus d'achat pour vérifier la qualité des produits. Il sera amené à négocier auprès des fournisseurs. Le charcutier peut proposer ses services en tant que traiteur. Il s'occupe alors de la préparation et de la livraison de plats prêts à déguster.

Les qualités et compétences pour devenir boucher

Les formations le rendent apte à travailler des produits crus. Ses missions comprennent un contact régulier avec des éléments périssables. Son activité requiert donc un respect strict des normes d'hygiène. En tant que charcutier ou préparateur, il devra garantir la fraicheur et la consommabilité de la viande proposée au public. Il assure le respect de la chaine de froid jusqu'à la vente. À l'instar d'autres métiers alimentaires, la vigilance est de mise. Ses missions incluent la manipulation d'outils dangereux.

Le charcutier doit faire preuve de rigueur, surtout par rapport à l'entretien de ses outils de travail. Cet emploi demande aussi des compétences techniques avancées. Pour pouvoir assurer ses missions, il doit maîtriser la découpe et les différents processus de préparation. Au cours de ses formations, il apprend à manier des outils tranchants. Il doit être au fait des règles de sécurité et être à l'aise avec le travail en équipe en entreprise.

L'artisan doit être à l'aise avec le travail manuel. Il usera de son habileté pour réaliser son travail dans les normes. Ses différentes formations l'habitueront aux exigences d'un emploi physique. Pour mener cette activité, il aura besoin d'une bonne capacité de résistance. Avec les casquettes de traiteur ou de commerçant, il devra savoir être accueillant et aimable. Être à l'écoute et bon conseiller seront des qualités non négligeables. Lorsqu'il se lance à son compte, cet artisan aura besoin de suivre des formations en gestion de boucherie comptabilité et de ressources humaines.

Si vous avez les compétences pour exercer le métier de boucher mais vous ne pensez pas avoir trouvé le métier qui vous correspond totalement, pensez à approfondir vos recherches en jetant un coup d'oeil aux métiers de boulanger, de fromager ou de traiteur.

Les formations pour devenir boucher

Il existe plusieurs formations qui donnent accès aux métiers de la boucherie. Avec un niveau cap, il accède à une spécialisation en boucherie. L'élève charcutier peut se tourner vers un certificat cap technique des métiers, option boucher ou préparateur. Il aura la possibilité de prendre une formation complémentaire au cap pour un empli de traiteur ou un CQP de technicien.

Ces métiers sont accessibles par d'autres portes avec un niveau bac. Au choix : un brevet professionnel ou un bac pro en boucherie-charcuterie. S'il souhaite atteindre un niveau bac + 2, il se tournera vers un BM boucher ou un titre professionnel de Manager d'Unité Marchande. En entreprise, le stagiaire possédant une licence professionnelle en commerce et en distribution option boucherie manager accède rapidement à un poste clé.

Les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière

Les perspectives d'emploi de l'artisan ne se limitent pas à l'entreprise de la grande distribution. Le charcutier et traiteur peut mener son activité dans les marchés de gros ou fournir la restauration collective. En plus de son métier de base, il peut assurer les fonctions de chef d'équipe, chef de rayon viande, responsable de laboratoire ou acheteur.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'agroalimentaire !
Je découvre

Le salaire d'un boucher

En fonction de la taille de l'entreprise et de son expérience dans le métier, le charcutier pourra prétendre à un salaire plus ou moins élevé. Le salaire de base de l'ouvrier va de 1 800 € à 2 600 € bruts. Pour un chef de rayon avec l'expérience de l'emploi, le salaire est de 2 600 à 4 100 €. L'artisan qui se lance en auto-entrepreneur déterminera librement ses revenus en fonction du volume de sa clientèle.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Après combien de temps peut-il se lancer à son compte ?
Tout dépend de son parcours et de l'expérience acquise en entreprise. Simple boucher ou charcutier et traiteur, l'artisan pourra se mettre à son compte dès la fin de ses études. Il est cependant recommandé de commencer en tant que salarié pour comprendre le fonctionnement de l'activité.
Est-il facile de trouver du travail en tant que boucher ?
Le métier de boucherie est un poste qui recrute beaucoup. La pénurie de main-d'œuvre garantit à l'élève de trouver rapidement une place. La boucherie est considérée comme un métier d'avenir. Pour parvenir à faire carrière, il est important d'apprécier les différentes facettes de l'activité.
Être un bon commercial est-il indispensable pour être boucher ?
Avoir la fibre commerciale est nécessaire pour devenir un professionnel dans la vente de viande. L'artisan doit savoir exploiter cette qualité pour la pérennité de son travail. Être bon commercial l'aidera à écouler ses ventes, mais aussi à valoriser l'expérience du client dans sa boutique.