AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
éducateur spécialisé

Éducateur spécialisé : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un éducateur spécialisé ?

Ce professionnel du secteur de la santé et du social est amené à s’occuper d’enfants, d’adolescents et d’adultes dans leur vie quotidienne, qui présentent des troubles du comportement ou psychologiques, des handicaps physiques ou mentaux ou des difficultés sociales et d’insertion. C’est un travailleur social qui collabore avec les psychologues, les psychiatres, les enseignants, les magistrats... Sa mission est d’aider les personnes à s’insérer au sein de la société tout en retrouvant leur autonomie. Il intervient aussi auprès de leur entourage. Son métier l’amène également à côtoyer les cas de protection de l’enfance ou au niveau de la réinsertion d’anciens détenus. Son action peut être individuelle ou en groupe. Il est à même d’organiser et d’animer des ateliers (loisirs, semi-professionnels, culturels ou de soutien scolaire).

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Les qualités et compétences pour devenir éducateur spécialisé

L’éducateur doit posséder des qualités sociales et humaines comme :

- l’écoute et l’observation

- la patience

- l’esprit d’analyse et de synthèse

- l’empathie et la capacité à prendre du recul

- la capacité à travailler en équipe

- la disponibilité

- la capacité de médiation

- la créativité.

Sans oublier un solide équilibre moral, car il peut être confronté à des situations de détresse et devoir apporter une aide médico-psychologique.

Si vous êtes intéressés par les métiers du social et que vous voulez approfondir vos recherches, pensez à jeter un oeil aux métiers d'assistant familial de délégué à la tutelle ou de moniteur éducateur.

Quelle formation pour devenir éducateur spécialisé ?

Pour devenir un professionnel de santé et exercé ces métiers, il faut passer un concours d’entrée après l’inscription sur Parcoursup. Il faut être titulaire d’un bac, d’un diplôme, d’un certificat ou d'un titre inscrit au RNCP au moins de niveau bac, pour postuler à cette formation. Le diplôme est reconnu bac+3. Un postulant à la formation peut aussi s’inscrire s’il possède un certificat d’aptitude aux fonctions d’aide-médicopsychologique et cinq années d’expérience professionnelle dans ces métiers. 80 écoles spécialisées et payantes préparent au diplôme d'état d’éducateur spécialisé (DEES).

Afin de mettre le maximum de chance de votre côté, vous pouvez suivre une classe de préparation au concours qui est composé de 3 épreuves.

- Une épreuve écrite d’admissibilité : à partir d’un dossier, vous devrez analyser une situation familiale ou éducative. Après avoir dégagé la problématique, vous proposerez des solutions pertinentes. Il peut y avoir des tests psychotechniques ou un QCM sur des thèmes sanitaires et sociaux.

- Un entretien avec le jury qui vérifie l’aptitude et la motivation du candidat pour cet emploi.

- Une « table ronde » : tester l’aptitude à la prise de parole, les qualités d’écoute et de relationnel.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Après la formation, le métier est principalement exercé dans des établissements d’éducation spécialisée publics ou privés. L’emploi se trouve aussi dans la fonction publique où le postulant doit passer un concours pour être intégré. L’éducateur travaille alors dans un foyer de jeunes travailleurs, dans un centre adapté par le travail, dans un centre d’hébergement et de réinsertion sociale ou comme intervenant dans la rue de quartiers sensibles. Le professionnel peut intervenir auprès d’un enfant avec l’aide sociale, dans une école, dans un dispositif territorial ou dans une association.

Après avoir passé un DEIS (diplôme d’État en ingénierie sociale), le Cafdes (certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social) et le Caferuis (certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale) le spécialiste du social peut accéder à un poste de directeur d’un établissement social privé, délégué à la tutelle ou conseiller conjugal et familial.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Quel est le salaire d’un éducateur spécialisé ?

Le salaire varie en fonction du grade et de l’échelon dans la fonction publique ou territoriale. Les rémunérations sont parfois inférieures dans le milieu associatif par rapport au secteur public. Un jeune éducateur spécialisé peut toucher entre 1 500 et 1 700 € suivant son grade en ajoutant aussi des indemnités et des primes. En fin de carrière le salaire varie entre 2 400 € et 2 600 €.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Quels sont les conditions de travail et les horaires des éducateurs spécialisés ?
En fonction du lieu où il travaille, l’éducateur a des horaires variables. Au sein d’un internat, les horaires seront réguliers avec des permanences de nuit et des week-ends de garde. La majorité des éducateurs spécialisés sont employés dans le milieu associatif. Les postes sont très nombreux en région parisienne. Outre les horaires décalés, le professionnel assiste à de nombreuses réunions avec les autres spécialistes du social et de la santé.
Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
Avantages : Les missions du professionnelle sont variées et votre quotidien ne sera jamais monotone. Comme dans tout métier du social, vous sentirez que vous êtes utile dans la vie d’un enfant, d’un ado ou d’un adulte. Les inconvénients du métier Le rythme de travail est soutenu avec des permanences en week-end, en soirée, les jours fériés et pendant les vacances scolaires. Voir souffrir les gens peut être déstabilisant. Certaines situations peuvent être difficiles avec parfois des confrontations à la violence.