AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Assistant familial

Assistant familial : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un assistant familial ?

L’assistance familiale, également appelée "famille d'accueil", est une activité professionnelle qui consiste en la prise en charge permanente d'enfants en situation difficile. L’assistant familial est donc un travailleur social qui reçoit chez lui, de manière permanente et pour une période plus ou moins longue, des enfants et jeunes majeurs de 18 à 21 ans, dans le cadre de la protection de l’enfance ou d’un suivi médico-social. Le métier ressemble à celui d'assistant maternelle, en revanche, ce dernier intervient pendant la petite enfance.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

L’assistant familial a ainsi la mission d’assurer les soins quotidiens de l’enfant, son éducation sociale et scolaire, sa nutrition et sa sécurité. Il veille à son intégration sociale, son bien-être physique et affectif, ainsi que son épanouissement. Il s’agit d’un véritable emploi, rémunéré comme tel. En général, une famille d’accueil ne reçoit pas simultanément plus de trois enfants. Ces derniers sont confiés par le Conseil départemental et, dans certains cas, par des organismes associatifs ou des services de santé habilités.

Les qualités et compétences pour devenir assistant familial

Exercer le métier d'assistant familial relève avant tout d’une vocation. Ce dernier doit justifier d’une bonne moralité et d’une grande disponibilité. Il doit apprécier le contact des enfants et posséder des qualités humaines essentielles telles que la patience, le sens d’écoute, l’attention paternelle/maternelle, mais aussi la fermeté et la rigueur.

S’agissant des aptitudes, l’accueillant, à défaut d’être un éducateur spécialisé, doit avoir des notions en puériculture et en éducation. Il doit avoir de bonnes capacités de communication et de gestion de la famille. Une connaissance des gestes de premiers secours constitue également un atout pour exercer ce métier. Par ailleurs, certaines exigences clés président à l’exercice de la profession :

• Obtenir un agrément délivré par les services de protection maternelle et infantile

• Prouver sa bonne santé et ses capacités d’accueil et d’encadrement des enfants

• Disposer d’un cadre physique aux bonnes conditions d’accueil et de séjour des enfants

Les formations pour devenir assistant familial

Après demande et obtention de l’agrément auprès de la PMI, agrément valable pour 5 ans et renouvelable, les futurs assistants familiaux doivent effectuer un stage préparatoire de 60 heures avant l’accueil du premier enfant. Ce stage est organisé par l’employeur. À la suite de la signature du premier contrat de travail, ils sont tenus de suivre, dans un délai de trois ans, une formation de 240 heures. Cette formation qui s’étend sur 18 à 24 mois comporte trois principaux volets, à savoir :

- L’accueil et l’intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil

- L’accompagnement éducatif de l’enfant

- La communication professionnelle

Au terme de la formation, les assistants familiaux ont la possibilité de s’inscrire aux épreuves du diplôme d’État d’assistant familial. Il existe d’autres types d’accompagnement professionnel réservé aux assistants familiaux. Il s’agit, entre autres, des journées d’étude et d’analyse des pratiques et des séances d’appui par des professionnels (éducateurs, psychologues, etc.)

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Au regard des problématiques sociales, les perspectives d’emploi dans le social en général et dans l’assistance familiale en particulier présentent une courbe haussière qui pourrait s’allonger sur les 10 prochaines années. Pour décrocher un contrat, l’accueillant doit tout de même faire acte de candidature auprès des services employeurs, à savoir les Départements et les organismes spécialisés.

Au bout d’une expérience de quelques années, avec le diplôme d’État ou au moyen de la Validation des acquis de l’expérience, les assistants familiaux peuvent acquérir un diplôme professionnel en lien avec l’enfance, le social ou l’éducation. Ils pourront ainsi poursuivre une carrière dans un métier du secteur médico-sociale : éducateurs de jeunes enfants, éducateurs spécialisés, auxiliaires de puériculture, etc.

Si vous aimez travailler auprès d'enfants ou adultes handicapés, auprès des personnes âgées, il est également possible de devenir auxiliaire de vie sociale.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du social !
Je découvre

Le salaire des assistants familiaux

Le salaire des assistants familiaux varie en fonction du nombre d’enfants placés dans la famille d'accueil et de la durée de leur séjour. En moyenne, le salaire brut mensuel est de :

  • 1268 € pour un enfant, ce qui correspond à 120 heures de Smic,
  • 1928 € pour l’accueil de deux enfants, soit 190 fois le Smic horaire, et
  • 2639 € pour l’accueil de trois enfants, équivalent à 271,5 heures de Smic.

Les assistants familiaux reçoivent également diverses indemnités, notamment l’indemnité d’entretien, la sujétion exceptionnelle pour les cas d’enfants malades ou handicapés, l’indemnité de suspension d’agrément et l’indemnité d’attente versée entre deux missions d’accueil. Des allocations sont par ailleurs versée à la famille d’accueil pour les dépenses liées à l'habillement, à la préparation de la rentrée scolaire, aux activités de vacances, etc.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Comment devenir assistant familial ?
Les personnes désireuses de mettre en place une famille d'accueil doivent demander un agrément au service de la Protection maternelle infantile (PME) et démontrer qu'elles sont aptes à accueillir des enfants. Une fois l’agrément obtenu, elles doivent effectuer un stage préparatoire de 60 heures puis suivre une formation spécifique de 240 heures.
Qui emploie les assistants familiaux ?
Les assistants familiaux sont employés principalement par les Départements, mais aussi par les organismes sociaux et médico-sociaux habilités par le Conseil départemental.
Quel est le salaire des assistants familiaux ?
Les assistants familiaux gagnent au minimum 1268 € brut par enfant par mois. Ce salaire varie selon le département et peut être complété par des allocations en fonction des spécificités de la mission.