AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
prothèse dentaire

Prothésiste dentaire : fiche métier

Quelles sont les missions d’un prothésiste dentaire.

Le prothésiste dentaire est un technicien paramédical, spécialisé dans la conception, la fabrication et la réparation de DMSM (Dispositif médical sur mesure), comme les appareils dentaires ou les prothèses dentaires, à partir des empreintes prises par un dentiste. Ces prothèses peuvent être fixes ou amovibles et servent à améliorer la qualité de vie de patients du ou des dentistes avec lesquels il travaille.

Pour faire des prothèses, le prothésiste dentaire réalise une maquette en cire à partir d’une empreinte de dentition fournie par le dentiste, pour ensuite faire un moule en plâtre dans lequel il coule de l’or, de l’argent, du métal, de la résine synthétique ou de la céramique pour créer la forme dont il a besoin. C’est un peu un artisan du monde médical : chaque commande est ainsi adaptée aux nécessités et à la morphologie d’une personne et donc se configure comme une pièce unique.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur la santé !
Je découvre

Contrairement au dentiste ou à l'assistant dentaire, le prothésiste dentaire n’est jamais en contact avec les patients. Il exerce le plus souvent dans un laboratoire spécialisé, artisanal ou industriel qui peut être rattaché à plusieurs cabinets dentaires. Il reçoit des commandes des dentistes avec lesquels il travaille et leur envoie le produit final une fois que sa fabrication est terminée.

La majorité des laboratoires sont des petites entreprises de 3 à 5 salariés mais ils peuvent également être présent dans le secteur hospitalier, les mutuelles, et les cabinets de chirurgiens-dentistes.

Ils travaillent souvent seuls et la fabrication des prothèses est faite à l’aide de plusieurs types de machines et souvent assistée par ordinateur. Le prothésiste dentaire doit donc avoir des compétences de technicien pour pouvoir assurer le bon fonctionnement et manipuler correctement les machines et les logiciels avec lesquels il travaille.

Les qualités et compétences pour devenir prothésiste dentaire.

Pour être un bon prothésiste dentaire, il faut être minutieux et avoir une extrême habileté manuelle. Même si la fabrication des prothèses est assistée, c’est un métier de haute précision qui requiert d’importantes qualifications techniques. Il faut également bien connaitre les spécificités des matériaux utilisés et toute la règlementation encadrant la fabrication (règles d’hygiène, règles de sécurité, etc.). En plus des machines, le prothésiste dentaire doit connaître parfaitement les produits avec lesquels il travaille pour s’assurer de la bonne qualité de la prothèse.

Il doit être patient, concentré et minutieux en plus d’avoir un sens de l’observation et de l’esthétique développés et de pouvoir rester concentré sur la même tache pendant de longues durées. Même s'il utilise plusieurs machines pour créer une prothèse, une partie importante de son activité consiste à faire les finitions et les dernières retouches à la main. Il faut donc qu’il sache faire des mouvements répétés avec précision et sans jamais perdre sa concentration.

Les connaissances en chimie, en métallurgie, en morphologie et en informatique constituent un plus et permettent au prothésiste dentaire de faire son travail avec plus d’aisance.

Il faut aussi que le prothésiste dentaire soit prêt à se former continuellement tout au long de sa vie professionnelle. Dans ce métier, les machines, les techniques et les logiciels évoluent très vite, il faut que le prothésiste dentaire soit apte à se maintenir informé de ces changements et des meilleures solutions pour exercer son métier.

Les formations pour devenir prothésiste dentaire

Après la 3e il faut 3 ans pour préparer le bac pro prothèse dentaire qui pourra ensuite être complété par le BTS prothésiste dentaire, qui se prépare en 2 ans, le BTM dentaire en 2 ans aussi ou BTMS également en 2 ans.

Les professionnels qui sont déjà en activité ont la possibilité de se former pour se spécialiser et préparer le certificat de qualification personnelle de technicien en prothèse dentaire spécialisé en orthopédiste dento-faciale, ou, le CQP/CPES de prothèse amovible complète, ou, le CQP/CPES céramique et occlusion.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Après quelques années d’expérience, un prothésiste dentaire peut devenir chef d’équipe en laboratoire.

S’il le souhaite, il peut également reprendre ou créer un laboratoire, ce qui peut être difficile dans la mesure où il doit utiliser des machines couteuses pour exercer son activité professionnelle.

Le prothésiste dentaire peut aussi suivre différentes formations dans le but de se spécialiser.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur la santé !
Je découvre

Le salaire d’un prothésiste dentaire

En début de carrière, le salaire mensuel minium brut pour un prothésiste salarié est de 1.700 €

Découvrez des métiers similaires