AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Microscopes

Biologiste : Fiche métier

Quelles sont les missions d'un biologiste ?

Un biologiste est un scientifique également appelé chercheur en biologie. Son travail consiste à superviser des recherches sur des sujets liés au domaine médical, aux sciences de la vie et de la santé ou encore aux métiers de l' environnement. Les missions sont variées et dépendent de la thématique de travail et du laboratoire dans lequel le chercheur exerce son activité. La palette des sujets d'étude est large et va de l'observation des microorganismes présents dans l' environnement à ceux responsables de maladies en passant par l'étude du rôle des molécules dans le corps humain ou des grandes fonctions physiologiques. Pour obtenir des résultats, les biologistes réalisent des prélèvements d'échantillons dans l' environnement, développent des protocoles expérimentaux, observent, récoltent et analysent des données. Ils diffusent les conclusions de leur travail en rédigeant des publications et en participant à des conférences scientifiques. En parallèle de son travail de recherche, les biologistes sont parfois amenés à enseigner, notamment s'ils exercent le métier de maître de conférences.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Les qualités et compétences pour devenir biologiste

Les qualités et les compétences pour exercer ce métier sont diverses. Les biologistes doivent faire preuve de curiosité et aimer les sciences de la vie et de la santé. Une part importante du métier consiste à récolter et analyser des données, ce qui nécessite d'avoir des compétences techniques de laboratoire et d'être méthodique. Pour obtenir des résultats fiables, le scientifique travaille souvent en collaboration avec plusieurs personnes sur des projets pluridisciplinaires. Il doit donc être rigoureux, minutieux, et capable de s’intégrer dans une équipe. Enfin, les résultats de son travail sont diffusés, la plupart du temps en anglais, ce qui nécessite de savoir communiquer parfaitement à l'oral et à l'écrit dans cette langue.

Si vous êtes intéressés par les métiers de la nature, pensez à approfondir vos recherches en jetant un oeil aux métiers de botaniste, d'auditeur énergétique ou d'exploitant agricole.

Les formations pour devenir biologiste

Pour exercer ce métier, la formation principale passe par l'apprentissage des connaissances en sciences de la vie, de la santé ou en sciences de l'environnement. Pour cela, les étudiants peuvent suivre des formations générales au sein d'écoles d'ingénieur, de classes préparatoires ou des universités après l'obtention du bac. Progressivement, les études s'orientent dans une thématique (biochimie, biotechnologie, microbiologie, etc.) et sont complétées par des stages en laboratoire ou en entreprise. Les études durent généralement jusqu'au niveau Master (bac+5), mais les étudiants peuvent poursuivre leur formation par une thèse pour obtenir un doctorat (bac+8) et intégrer un emploi de chercheur. Il est possible également, via des passerelles et en fonction des résultats du candidat, de poursuivre ses études en licence ou en école d'ingénieur après une formation technologique (BTS, BUT).

Les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière

Les biologistes peuvent être recrutés sur différents emplois au sein de laboratoires dans le secteur médical, de l' environnement, des biotechnologies ou encore de la recherche fondamentale. Dans le public, après l’obtention d'un concours, les scientifiques sont fonctionnaires de l'état et exercent leur emploi dans des laboratoires universitaires ou des centres de recherche scientifique publique (CNRS, INSERM, IFREMER). Ils occupent des métiers de chargés de recherche, maîtres de conférence ou encore d'ingénieurs. L'évolution de carrière se fait selon une grille de la fonction publique et après plusieurs années, les biologistes peuvent devenir directeurs de recherche ou professeurs d'université.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Quel est le salaire d'un biologiste?

Le salaire dans le secteur public est d'environ 2000 euros en début de carrière et évolue régulièrement selon une grille pour atteindre près de 6000 euros en fin de carrière. Il comprend un traitement de base et des primes diverses en fonction des missions complémentaires que le scientifique peut être amené à effectuer (encadrement d'étudiants, recherche, enseignement, etc.). Le salaire pour un emploi dans le secteur privé peut éventuellement être plus élevé et varie en fonction des métiers et des responsabilités (responsable Recherche et Développement, directeur de laboratoire...). Par ailleurs, si le scientifique exerce dans un laboratoire d'analyse médicale, la fourchette de salaire s'échelonne de 3000 euros environ jusqu'à plus de 7000 euros en fonction du secteur et de l'ancienneté.

Découvrez des métiers similaires

Vos questions
Comment devenir biologiste médical?
Les formations pour exercer un emploi dans un laboratoire d'analyse de biologie médicale sont différentes. Les étudiants doivent d'abord intégrer les formations pour devenir médecins ou pharmaciens avant de se spécialiser avec l'obtention d'un diplôme d'études spécialisées de biologie médicale. Le biologiste médical travaille le plus souvent en laboratoire d'analyse, mais il peut aussi intégrer des équipes de recherche axées sur des thématiques liées au médical et à la santé.
Quel Bac pour devenir Biologiste?
Il est préférable d'obtenir un bac général pour poursuivre des études supérieures de biologie à l'université ou en écoles préparatoires. Les spécialités scientifiques comme les sciences de la vie, la physique-chimie et les mathématiques sont intéressantes pour la suite des études. Par ailleurs, l'anglais étant la langue des échanges scientifiques, il est judicieux de renforcer, dès le lycée, sa formation en anglais.
Quels sont les types de biologistes ?
Le statut des biologistes peut varier en fonction de leur carrière et de leur spécialisation. Ils peuvent être doctorants ou postdoctorants, ils peuvent être techniciens, ingénieurs, chefs d’équipes, etc. Les spécialités variant également, il peut être biologiste moléculaire, biologiste cellulaire, bio-informaticien, biologiste médical, biologiste biomédical entre autres.