AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Fusibles

Auditeur énergétique : Fiche métier

Le métier d’auditeur énergétique est souvent effectué comme indépendant. Ce professionnel est engagé par un cabinet d’audit pour effectuer un “état des lieux énergétique” d'un bâtiment. Il peut intervenir chez des particuliers, mais également dans les collectivités locales. Son but est d’émettre un bilan, de prévoir un plan d’action afin de réaliser des économies d’énergie.
Ce professionnel des économies et de la rentabilité énergétique d’une maison est sous en statut d’indépendant. C’est un métier de terrain et d’analyses.

Quelles sont les missions d’un auditeur énergétique ?

Pour ce professionnel, l’énergie et l’isolation thermique sont au centre de son cœur de métier.
Il se déplace dans des bâtiments ou une maison avant ou après l’achèvement des travaux de construction ou de rénovation. Parfois, il sera amené à parcourir une longue distance.
Il va avoir pour mission d’identifier et d'appréhender les diagnostics énergétiques et thermiques à réaliser. Pour ce faire, il aura besoin de collecter des informations factuelles : facturation, plans, données de construction. Ensuite, il réalise un audit de l’état des lieux, notamment grâce à une thermographie infrarouge.
La seconde partie de sa mission s’effectue à distance. L’auditeur va analyser la consommation d’énergie et va produire un compte rendu dans lequel seront stipulées les préconisations d’améliorations. En cas de défaut d’isolation thermique, le rapport proposera un coût global de ce que représente la déperdition d’énergie. Enfin, il sensibilise les occupants.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Les qualités et compétences pour devenir auditeur énergétique

Ce métier repose, en grande partie, sur l’observation et des formations solides pour devenir auditeur énergétique, l’aspirant doit avoir un niveau de compétences et de connaissances élevé en ce qui concerne l’architecture d’une maison ou d’un bâtiment, le déroulement général des travaux d’isolation et en économie d’énergie, bien sûr.
L’observation est au centre de sa mission, c’est grâce à ce sens, appuyé de matériels spécifiques, qu’il collectera des données nécessaires à l’établissement d’un rapport d’audit. Il doit être très précis dans ses mesures et méthodique. Grâce à un esprit cartésien, ce professionnel possède de bonnes aptitudes d’analyses et il est très pragmatique.
Enfin, puisqu’il doit sensibiliser les habitants d’une maison ou d’un bâtiment à la réalisation d’économies énergétiques, ce doit être un bon communicant, avec un sens profond de l’écoute et assez pédagogue pour prodiguer des conseils judicieux.

Si vous avez ces qualités et ces compétences mais vous pensez que vous n'avez pas encore trouvé le métier qui vous correspond le plus, pensez à jeter un œil aux métiers de biologiste, de botaniste ou de géomètre expert. Ils pourraient vous intéresser !

Les formations pour devenir auditeur énergétique

Ils existent de nombreuses écoles de formations pour pouvoir obtenir la qualification permettant de réaliser un audit énergétique et thermique.
En premier lieu, l’aspiration en devenir doit justifier d’un niveau d’études supérieures.
Il doit être titulaire d’un DUT ou BTS “génie climatique” ou “génie thermique” a minima. Il doit poursuivre sa qualification pour l’obtention d’une licence génie climatique, ainsi que d’un master génie climatique. Suite à cette formation poussée, le professionnel pourra obtenir différents labels dispensés par des organismes de qualification (AFNOR, Qualibat, Certibat…)
Bien sûr, il doit avoir suivi une formation avec qualification permettant de réaliser des audits. Le centre formateur doit avoir dispensé les aptitudes suivantes :

  • Apprentissage de la méthodologie de l'audit
  • Recueillir et analyser les informations afin de comprendre le fonctionnement du bâtiment et rentabiliser la consommation énergétique
  • Préparer la visite sur site et évaluer l'état des systèmes thermiques
  • Prise en considération des besoins en confort des occupants
  • Synthétiser les informations et rédactions du compte rendu avec l'évaluation des consommations théoriques.
  • Prioriser les travaux de rénovation énergétique et thermique et estimer leurs coûts.

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière d’un auditeur énergétique

L’évolution de carrière est avant tout hiérarchique. Avec sa formation et ses acquisitions d’expériences techniques, le professionnel se verra proposer de plus en plus de responsabilités. Il pourra viser des postes d’un niveau plus élevé tels que chef de projets ingénierie ou manager opérationnel en maintenances énergétiques ou exploitation.
Il pourra se réorienter vers un métier plus commercial : ingénieur commercial énergies renouvelables/efficacité énergétique ou encore, devenir lui-même, formateur.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Le salaire d’un auditeur énergétique

Le niveau de salaire va dépendre des expériences techniques et de l’entreprise qui emploie le professionnel. Le salaire de base de 1 900 euros pouvant aller jusqu’à 2 300 euros.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Quel est le prix pour des audits énergétiques ?
En moyenne, pour une rénovation chez un particulier, l'audit énergétique peut être facturé entre 500 et 1 000 €. Pour un ensemble de bâtiments (copropriété, entreprise…) Cette somme grimpe jusqu'à 10 000 €.
Puis-je suivre une formation à distance pour devenir auditeur énergétique ?
Oui, selon le niveau recherché, la formation en audits énergétiques des bâtiments peut être suivi en présentiel ou à distance. Chaque centre vous donnera ses modalités d’enseignements.
Quelles compétences techniques le formateur va-t-il m’enseigner ?
Le formateur donnera une approche de la méthodologie de l’audit. Il vous apprendra à recueillir toutes les informations factuelles, visuelles, de mesure permettant l’établissement d’un compte rendu complet et chiffré. Vous apprendrez comment bien préparer votre visite des lieux et prendre en compte les besoins énergétiques des résidents. De plus, le formateur va vous initier à l’utilisation des principaux appareils de mesure, indispensables à votre activité.