AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Abeilles

Apiculteur : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un apiculteur ?

De la mise en place d'une ruche à la vente du miel dans son exploitation ou en boutique, un apiculteur veille au bon déroulement de chaque étape menant à une production de qualité. Au quotidien, il doit ainsi chercher des emplacements adaptés pour ses essaims en fonction des variétés de miel recherchées : toutes fleurs, forêt, acacia... Une fois ces lieux idéaux dénichés, il doit acquérir et entretenir l'équipement nécessaire pour héberger ses abeilles, comprenant notamment des ruches, des cadres, etc. Il doit évidemment élever ses abeilles en les protégeant contre les maladies et contrôler régulièrement leurs réserves de nourriture et l'état sanitaire de ses colonies. En fin de saison, il va effectuer la récolte du miel et le traiter, avant de le commercialiser et de créer des produits dérivés. Enfin, il peut aussi produire de nouvelles colonies de reines et d'abeilles, qu'il conservera pour son usage personnel ou qu'il mettra en vente.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Les qualités et compétences pour devenir apiculteur

Comme la majorité des métiers de l'artisanat, l' apiculture nécessite une réelle passion pour les abeilles et pour la nature. Cette carrière demande beaucoup de persévérance, d'abnégation et de courage pour affronter divers aléas. En effet, les essaims sont fragiles, très sensibles aux maladies, aux changements climatiques et à la pollution, ce qui peut entraîner de lourdes pertes. Les apiculteurs doivent donc posséder une grande force de caractère et une bonne capacité d'adaptation pour rebondir en cas d'échec. L' apiculture nécessite par ailleurs un investissement financier conséquent pour louer ou acheter des terres, investir dans des ruches et un équipement adapté à la récolte, ou encore acheter des reines et des colonies d'abeilles. Enfin, il est indispensable de posséder des bases théoriques en biologie et en sciences naturelles pour comprendre le mode de vie des abeilles et leur environnement. La morphologie des abeilles, les cycles de vie, les différentes pathologies, autant de disciplines qu'un bon apiculteur doit maîtriser à la perfection. En outre, en tant que gérant de sa propre entreprise, il doit avoir de solides bases en gestion et en comptabilité, et avoir l'esprit commerçant pour vendre ses produits aux professionnels comme aux particuliers.

Si vous êtes intéressés par les métiers de la nature et que vous possédez ces compétences, vous pourrez peut-être vous intéresser aux métiers de botaniste, de maraîcher, de berger ou d'éleveur par exemple. Pensez à approfondir vos recherches en jetant un œil à ces fiches métiers.

Les formations pour devenir apiculteur

Aucun diplôme n'est nécessaire pour se lancer dans l' apiculture. Néanmoins, il est recommandé de suivre une formation pour obtenir le savoir-faire et les connaissances techniques de base pour réussir sa carrière et bien gérer son parc d' abeille. Il est pour cela possible de suivre des modules auprès d'un apiculteur chevronné. Il existe également des formations professionnelles pour exercer ce métier, parmi lesquelles on peut citer la Formation apicole, le Bac professionnel Conduite et gestion de l'exploitation agricole ou encore le Brevet professionnel responsable d'exploitation agricole. Avoir sa propre ruche à titre personnel et produire son miel en tant qu'amateur depuis plusieurs années est évidemment un gros plus pour débuter !

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

La vente de miel est en plein essor en France, tout comme celle des produits dérivés issus de l' apiculture : gelée royale, confiserie, bougies, cosmétiques, etc. Face à cette hausse de la demande, les apiculteurs sont de plus en plus nombreux à vivre de cette seule activité. L' installation des jeunes apiculteurs et la création de leur propre exploitation reste malgré tout un parcours difficile, avec la nécessité de détenir un nombre de ruches important et de proposer une large gamme de produits dérivés issus de leur production. Néanmoins, pour les plus ambitieux et pour ceux qui suivent les tendances, il est possible de dégager un revenu confortable, voire de développer son entreprise sur le long terme et de prendre des salariés ou des saisonniers.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la nature !
Je découvre

Le salaire d’un apiculteur

Le salaire mensuel brut dans ce métier tourne autour de 1430 euros. Au bout de quelques années, il est envisageable de percevoir plus de 2000 euros bruts mensuels, surtout si l'apiculteur fait évoluer son statut et gère une grosse exploitation ou choisit de se spécialiser dans une activité fortement demandée, comme la création de reines, la vente d' essaims ou la production de cosmétiques bio haut de gamme.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Combien y a t'il d' apiculteurs en France ?
La France compte près d'un million de ruches, entretenues par plus de 80 000 apiculteurs. Pour pouvoir vivre de ce métier, il faut gérer une exploitation de taille conséquente : globalement, près de 400 ruches en conditions climatiques et sanitaires optimales sont nécessaires pour générer un SMIC. La vente de miel et la promotion des produits de la ruche constituent un élément très important de ce type d'entreprise, tout comme la mise en place de formation à destination des collectivités, des particuliers ou de futurs apiculteurs professionnels.
Quel est le meilleur statut pour devenir apiculteur ?
Au moment de leur installation, la majorité des apiculteurs créent une micro entreprise, avec un nombre de ruche réduit, qui leur garantit une réelle souplesse en terme de gestion. Si leur activité fonctionne bien, ils pourront se regrouper avec d'autres professionnels en SARL, en coopérative ou sous un autre statut type SA ou SAS si leur production est réellement conséquente. Il faut par ailleurs noter qu'il existe un certain nombre d'aides à l' installation pour les passionnés d' abeille, avec notamment un soutien financier cofinancé dans le cadre du programme apicole européen, appelé PAE 2020-2022.
Quelle formation choisir pour se lancer dans le métier d'apiculteur ?
Si vous avez toujours rêvé de devenir apiculteurs, il est recommandé de suivre une formation avant de démarrer votre propre activité. Vous pourrez pour cela vous diriger vers une association spécialisée dans le monde de l' abeille, vous rapprocher d'un exploitant professionnel qui propose des cours individuels ou collectifs, ou encore suivre une formation reconnue par l'état, comme un Bac Pro ou un Brevet professionnel. Dans tous les cas, une bonne formation devra s'appuyer sur des modules essentiels : biologie de l' abeille, production des colonies, vie et entretien de la ruche, soin des essaims, mais aussi statut de l'apiculteur et conduite d'une exploitation.