AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Montre

Horloger : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un horloger ?

Le métier de l’horlogerie consiste essentiellement en la réparation des montres et horloges de tout type. Ainsi, l’horloger est un artisan micro mécanicien et électrotechnicien qui s’occupe du réglage, du montage, de l’entretien et de la réparation des horloges, des montres et des réveils mécaniques ou électroniques ainsi que des pendules traditionnelles. Il travaille en atelier, mais aussi en industrie et sur le terrain pour les horloges de grande taille.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la mode !
Je découvre

Grâce à des outils de pointe et un savoir-faire de haute technicité alliant précision et minutie, le réparateur d'horloge intervient sur des systèmes minimes pour des opérations variées : identification de pannes, correction des dysfonctionnements, remplacement de pièces défectueuses, réglages de précision, soudages sur circuit imprimé, etc. Certains sont spécialisés pour des types ou marques d’horloges spécifiques, mais la majorité intervient sur tous les modèles, des plus simples aux plus complexes.

Les qualités et compétences pour devenir horloger

Exercer la profession horlogère requiert un doigté fin, une concentration stricte et une grande application au travail. En, effet, en raison de la manipulation de pièces minimes liée à ce métier, l’horloger doit faire preuve de minutie, de rigueur, de patience et d’attention. Il doit jouir d’une excellente acuité visuelle, bien que l’utilisation de loupe soit souvent requise. Une bonne culture et une bonne organisation sont aussi indispensables à l’exercice de ce métier, autant que le sens de la logique afin de comprendre les mécanismes.

Pour être un bon réparateur d'horloge, il est nécessaire d’avoir des compétences en microtechnique et en micromécanique. La réparation d’horloges modernes fait également appel à des notions en électronique. Par ailleurs, généralement en contact avec la clientèle, l'horloger-réparateur doit posséder des qualités relationnelles ainsi que le sens du contact et du commerce. Une culture générale en histoire de l’horlogerie et un brin de créativité sont afin des atouts qui renforcent les compétences horlogères.

Les formations pour devenir horloger

Le diplôme minimum de base pour devenir horloger-réparateur est le CAP en horlogerie. Il s’obtient à l’issue d’une formation professionnelle d’un an en reconversion ou de deux ans après la 3e. Pour aller plus loin, l’artisan-horloger peut continuer vers un diplôme de niveau BAC, notamment le Brevet des Métiers d’Art ou un Bac professionnel microtechnique, disponible dans de nombreux lycées et collèges. L’obtention du MBA ou d’un bac technique donne enfin la possibilité de poursuivre les études à l’université en vue d’obtenir le Diplôme des Métiers d’Art ou le Diplôme National des Métiers d’Art et du Design - mention instrument.

Il existe par ailleurs plusieurs formations certifiantes permettant d’acquérir les compétences techniques de réparateur d'horloge. Il s’agit particulièrement du certificat de qualification professionnelle horloger-rhabilleur et du certificat de qualification professionnelle montres à complication proposés par divers organismes de formation.

Si vous aimez bien les métiers de la mode qui demande une bonne dextérité manuelle, vous serez probablement également intéressés par les métiers de joaillier, de cordonnier, ou encore de couturière

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Le secteur de la réparation et de la fabrication d'horloge offre de multiples opportunités. L'artisan-horloger peut ouvrir son propre atelier afin d’exercer comme indépendant. Il peut également se faire recruter comme salarié dans un atelier de réparation spécialisé, un centre commercial, chez un horloger-bijoutier ou dans le service après-vente d’un magasin. Les industries de fabrication horlogères recrutent aussi les artisans-horlogers.

Du simple technicien en réparation de montres et horloges, l’artisan-horloger peut évoluer vers une expertise dans des produits spécifiques tels que les montres de luxe, les chronographes à complications, les horloges publiques ou les pendules anciennes. Avec l’expérience, le maître-horloger peut être consulté par les musées, les conservatoires ou les services publics pour la restauration d’horloges.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de la mode !
Je découvre

Le salaire d’un horloger

Le salaire d’un artisan-horloger dépend de plusieurs facteurs, notamment son niveau de formation et son expérience. En début de carrière, un ouvrier horloger en France gagne au minimum 1 500 euros. Avec plus d’année d’expérience, l'artisan-horloger perçoit entre 2 400 et 2 800 euros. S’il travaille dans une grande industrie horlogère à l’étranger, son salaire peut avoisiner 3 500 à 4 000 euros. Lorsqu’il reçoit souvent des missions pour son expertise pointue sur des pendules anciennes, la rémunération mensuelle d’un maître-horloger peut dépasser les 5 000 euros.

Le revenu des artisans travaillant comme indépendant varie selon leur zone géographique et du volume de client.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
En quoi consiste le métier d’horlogerie ?
L'artisan-horloger est un professionnel chargé de réparer tout type de chronographe (montres, horloges, pendules, réveils) à fonctionnement mécanique, mais aussi électroniques. Il détecte les causes de dysfonctionnement et procède à la remise en état par remplacement ou régularisation de pièces défectueuses. L’artisan-horloger est aussi spécialisé dans le réglage et l’entretien des horloges. Il travaille dans un atelier de réparation, en magasin ou en industrie horlogère.
Comment devenir professionnel d'horlogerie ?
Pour embrasser la profession horlogère, il est indispensable de suivre une formation professionnelle qualifiante et certifiante afin d’acquérir les connaissances techniques nécessaires. Cette formation est disponible en cursus scolaire, à travers le CAP horlogerie, le Brevet puis le Diplôme des Métiers d’Art en Horlogerie. Plusieurs certificats de qualification professionnelle sont également disponibles en formation continue.
Combien gagne un artisan-horloger ?
En fonction de son niveau de compétences et du lieu d’exercice, le revenu de l’horloger varie de 1 500 euros à 4 000 euros.