AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter

Les métiers pour travailler dans le bâtiment et travaux publiques - Olecio

Sur le marché du travail, le secteur du bâtiment représente près de 20 % des offres d’emploi. Cela est dû à la croissance constante des constructions immobilières et au besoin permanent de services d’aménagement et de réhabilitation. Que ce soit auprès des particuliers ou des professionnels, les métiers du BTP ont le vent en poupe !

Pourquoi se diriger vers un métier dans le secteur du BTP ?

Le domaine des bâtiments et travaux publics (BTP) regorge de métiers particulièrement techniques. Avec 80 000 recrutements par an, le secteur de la construction et la rénovation est le premier employeur de France. En effet, 1 jeune diplômé sur 6 trouve un emploi dès la validation de son titre, dans un des 32 métiers liés au BTP.

Pourquoi rejoindre les travaux publics ? Tout d’abord, que ce soit dans la construction ou la réhabilitation de maisons de particuliers ou des bâtiments, vous êtes inévitablement amenés à travailler en équipe. Ensuite, il s’agit d’un travail qui se déroule principalement en extérieur, et qui nécessite de nombreux déplacements. Ainsi, votre métier est toujours évolutif et dynamique.

Intégrer le secteur du BTP, c’est aussi participé à de nombreux projets constructifs ainsi qu’à la création d’ouvrages dont vous avez la responsabilité ! Ce qui requiert une solide conviction dans votre passion pour votre emploi.

Par ailleurs, bien que vous soyez amenés à collaborer avec d’autres professionnels, les métiers du BTP requièrent également beaucoup d’autonomie. La prise de décision fait donc partie de votre quotidien.

En quoi consiste le secteur des métiers du BTP ?

Le secteur des métiers du BTP consiste principalement à participer à un projet de construction ou de rénovation d’un immeuble. Il s’agit donc d’intégrer une équipe pluridisciplinaire avec un unique objectif : mener à bien le programme de rénovation et de conception d’un bâtiment.

Que vous soyez conduits à travailler pour le compte de particuliers ou professionnels, la finalité est la même. Aussi, si vous décidez de construire votre carrière professionnelle sous le statut d’autoentrepreneur, vous avez la possibilité de vous former à plusieurs métiers pour être le plus polyvalent possible.

Différentes filières

L’avantage de choisir une carrière dans la filière du BTP, et que celle-ci vous offre un large panel de choix dans plusieurs domaines : l’artisanat, la construction et la rénovation, le dépannage. Pour chaque métier de ces filières, une formation et un diplôme spécifique vous préparent à être directement opérationnel sur le marché de l’emploi.

Spécialistes de la construction et de la rénovation

Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, les domaines de la construction et de la rénovation sont les plus porteurs d’emploi. En effet, l’organisation des infrastructures dans les grandes villes et leur périphérie ne cesse d’évoluer. Cela est dû, d’une part, à la croissance de la population urbaine, et d’autre part un dynamisme économique qui permet une restructuration des espaces de vie.

Ainsi, dans les travaux publics, les métiers sont nombreux et sont également très spécifiques à une spécialisation. Parmi les métiers de conception, on retrouve des emplois tels que : géomètre expert, architecte, ingénieur. Les métiers de main-d’œuvre regroupent des postes tels que : maçon, peintre en bâtiment, carreleur ou encore piscinier. En ce qui concerne la présence sur les chantiers, le grutier est aussi très recherché sur le marché.

Métiers du dépannage

La filière du BTP concerne également les dépannages. En effet, les particuliers ou les entreprises ont des besoins constants de faire réparer leurs équipements, et ce, quelle que soit la saison de l’année. Dans ce cas, vous avez la possibilité de suivre une formation dans un des métiers les plus demandés : plombier chauffagiste, peintre, électricien, plombier, et serrurier.

Que vous travailliez à votre propre compte ou que vous soyez salariés au sein d’une entreprise de dépannage, les demandes sont tellement nombreuses que votre métier sera dynamique !

Domaine de l’artisanat

La filière du BTP s’étend également sur les emplois artisanaux. En effet, des métiers tels qu’ébéniste, menuisier, ramoneur, ou charpentier sont indispensables pour participer à un projet de construction ou d’aménagement. Leur expertise pointue dans leur domaine permet de concrétiser des programmes très précis. Par exemple, une entreprise spécialisée dans la rénovation des maisons d’architecte fait très souvent appel à la filière artisanale liée au BTP pour fabriquer des pièces d’époque. Mais aussi, pour la rénovation des monuments historiques, par exemple, des métiers tels que céramiste, cordiste, ou luthier sont très utiles sur les chantiers de réhabilitation.

Quelles sont les formations et études nécessaires pour travailler dans le BTP ?

Si vous souhaitez exercer un métier dans la filière du BTP, de nombreuses formations sont accessibles à partir du niveau CAP ou à partir de l’âge de 16 ans.

À ce jour, il existe près de 150 diplômes, titres et certificat de qualification professionnelle qui vous permettent de vous spécialiser dans le secteur des travaux publics. Par ailleurs, ces formations sont réalisables à temps plein, en alternance, ou en formation continue si vous êtes salariés. Selon le diplôme, le parcours se déroule dans un lycée professionnel, dans un centre de formation d’apprentis, ou à l’université.

Le diplôme scolaire ou universitaire dans la filière des travaux publics

Le diplôme, tel que le Bac professionnel ou le BTS sont des titres délivrés par le ministère de l’Éducation nationale. Un cursus réalisé à l’université et qui mène au diplôme d’ingénieur est délivré par l’enseignement supérieur. Pour certaines professions très distinctives, il est indispensable de posséder un diplôme qui vous a spécifiquement préparé à ce métier. Par exemple, si vous souhaitez accéder à un poste d’ingénieur en génie civil, le diplôme universitaire d’Ingénieur spécialiste en génie civil est requis.

Le titre professionnel dans le BTP

Le titre professionnel (TP), contrairement aux diplômes, permet de certifier des compétences et des aptitudes relatives à un métier en particulier. Dans la plupart des cas, le TP est délivré à la suite d’un parcours de formation professionnalisante. Par exemple, si vous avez une formation de base en tant que charpentier, vous pouvez suivre une formation qui vous permet d’obtenir le titre professionnel de couvreur. Cela vous permet d’avoir des compétences supplémentaires qui vous préparent à être plus polyvalent dans votre emploi.

Le certificat de qualification professionnelle spécifique à la filière du BTP (CQP)

Le certificat de qualification professionnelle est obtenu à la suite d’une formation courte et est délivré par les Commissions paritaires nationales de l’emploi (CNPE). Ces commissions existent pour chaque branche. Il y a donc une commission paritaire du bâtiment et des travaux publics qui reconnait des compétences particulières à un emploi.

Travailler dans le BTP : les qualités nécessaires

  • Aimer et être à l’aise dans les travaux manuels ;
  • Savoir tenir et respecter un projet de construction ;
  • Être capable de travailler en équipe et de communiquer de façon professionnelle ;
  • Vouloir constamment évoluer dans son métier ;
  • Être force de proposition et créatif ;
  • Aimer travailler dans des contextes évolutifs.

Quels salaires ?

En début de carrière, les métiers du BTP proposent un salaire moyen qui varie entre 1600 € et 1800 € brut mensuels. Ce salaire évolue très rapidement lorsque vous montez en compétence. Par exemple, si vous commencez votre carrière en tant que couvreur ou plaquiste, au bout de 5 années d’ancienneté, vous avez la possibilité d’obtenir un poste de chef d’équipe. Dans ce cas, votre salaire sera proposé de façon proportionnelle à vos nouvelles responsabilités. Au bout de 15 à 20 ans d’expérience, le salaire moyen varie entre 2300 € et 2500 € brut mensuels.

Toutefois, cette variation de salaire dépend de plusieurs paramètres : votre poste, votre niveau de responsabilité, votre niveau d’études, le type de projet BTP sur lesquels vous êtes amenés à travailler, et la taille de l’entreprise que vous intégrez. Ainsi, le salaire en début de carrière d’un ingénieur dans le BTP est en moyenne de 2500 € brut mensuels. En fin de carrière, le salaire de l’ingénieur est de 5000 € brut en moyenne.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers bu btp !
Je découvre