AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
Illustrateur

Illustrateur : Fiche métier

Quelles sont les missions d’un illustrateur ?

L’illustrateur ou dessinateur a pour mission de donner vie à un texte en dessinant des personnages et en créant un univers graphique autour de la narration. Il travaille normalement en freelance en étroite collaboration avec l’auteur, la maison d’édition ainsi qu’un directeur artistique.

Le métier de dessinateur se retrouve essentiellement dans le monde de l’édition, et plus spécifiquement dans le cadre de l’illustration de livres pour enfants. Ainsi, il prend connaissance de l’histoire et élabore un scénario qui sert de trame dans l’illustration de celle-ci. Pour cela, l’ensemble de l’équipe d’édition se met en accord sur les codes couleurs à utiliser sur les dessins, la typographie ou encore l’environnement à évoquer. Ensuite, le dessinateur dispose d’une grande liberté créative.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'audiovisuel !
Je découvre

Par ailleurs, le métier d’illustrateur ne se limite pas à raconter une histoire à travers des dessins. Il conçoit également les couvertures des ouvrages. Son talent peut aussi se retrouver sur des produits dérivés tels que des stylos, des mugs ou tous types de support à vocation marketing.

Les qualités et compétences pour devenir illustrateur

Comme quasiment tous les métiers liés au domaine artistique, les qualités d’un dessinateur viennent de sa propre personnalité. Il est un professionnel qui met au service des maisons d’édition son talent de dessinateur. Ainsi, outre son talent pour l’illustration et sa passion pour le dessin, le dessinateur doit être un excellent communicant.

En effet, dans la mesure où il travaille essentiellement en freelance, le dessinateur doit savoir négocier ses contrats de mission, vendre son travail et gérer les relations avec ses clients de façon professionnelle et diplomate.

Il doit aussi avoir une excellente aptitude à comprendre rapidement les différents projets dont il a la charge. Ce qui lui permet d’accomplir son travail en symbiose complète avec les idées narratives de l’auteur de l’ouvrage.

Ces qualités sont aussi très recherchés dans d'autres métiers similaires, peut que les métiers d'infographiste, de web designer ou de monteur vidéo pourraient également vous intéresser.

Les formations pour devenir illustrateur

Pour devenir dessinateur ou illustrateur, il existe de nombreuses écoles qui proposent des formations artistiques et graphiques accessibles à partir du niveau bac. Ces cursus sont réalisables dans une école spécialisée ou privée.

  • Diplôme national d’art avec une mention graphisme et livre ;
  • Diplôme national d’art, option design et dessin ;
  • Diplôme d’école spécialisée en dessinateur et concepteur d’illustrations ;
  • Formation au diplôme national d’expression plastique avec une mention communication ;
  • Diplôme supérieur d’arts appliqués option graphisme.

Toutes les formations sont directement liées au métier de dessinateur. Les parcours renforcent la culture littéraire, ainsi que les connaissances théoriques autour du monde de l’édition : les droits d’auteur, l’application des droits à la propriété intellectuelle, la protection des créations graphiques contre les violations de droits d’auteur. De plus, l’ensemble de ces formations proposent des connaissances approfondies sur la psychologie et le développement des enfants, le marketing publicitaire et le design de l’identité professionnelle.

Il existe également des formations plus courtes pour se reconvertir vers le métier d’illustrateur. Il est désormais possible de financer un projet de reconversion grâce à de nombreux dispositifs. Toute personne peut mobiliser son Compte Personnel de Formation (CPF) pour se former. Les salariés peuvent utiliser également le Plan de développement des compétences. Les demandeurs d’emploi ont accès à l’Aide Individuelle à la Formation (AIF).

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière

Les perspectives d’emploi et d’évolution de carrière d’un dessinateur sont variées. Il peut évoluer vers un poste de directeur artistique au sein d’une maison d’édition. S’il dispose déjà d’un statut de freelance, dans ce cas, le professionnel a parfaitement la possibilité de créer sa propre maison d’édition, en étant à la charge d’une équipe d’illustrateurs.

En fonction de ses ambitions personnelles, il peut également évoluer vers un poste de formateur ou enseignant au sein d’une école d’art spécialisée en illustration et en concept artistique.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers de l'audiovisuel !
Je découvre

Le salaire d’un illustrateur

Le dessinateur ou illustrateur travaille en grande majorité en freelance. Ce statut d’indépendant lui permet d’offrir ses services à plusieurs maisons d’édition et de travailler avec différents auteurs. Ainsi, son tarif journalier moyen dépend de son expérience, de son expertise et de son domaine de prédilection.

En moyenne, la conception de l’illustration d’un livre pour enfant d’une vingtaine de pages est facturée 300 euros par jour. L’ouvrage complet lui est alors généralement tarifé entre 2500 et 4000 euros. Et, selon le contrat de mission qu’il passe avec la maison d’édition, le dessinateur peut percevoir des droits d’auteurs qui représentent un pourcentage des ventes réalisées tout au long de la vie de l’ouvrage.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Quelle est la différence entre un illustrateur et un graphiste ?
Le graphiste crée des œuvres dont la vocation est de donner une identité visuelle à une marque ou une enseigne. Le travail du graphiste peut se faire sur un support numérique, papier ou physique. Ainsi, il réalise des logos, participe à l’élaboration des codes couleurs d’une brochure, d’un site, des cartes de visite, etc. Tandis que le dessinateur donne vie à des textes à travers des personnages dessinés à la main ou à l’aide d’outils numériques.
Comment se déroule une mission d’illustrateur ?
Une fois que le professionnel reçoit le projet à illustrer, il prend connaissance de la charte graphique réalisée par le directeur artistique de la maison d’édition. Il prend ensuite contact avec l’auteur afin de cerner son univers narratif. Dès lors que le dessinateur a compris l’objectif de sa mission, il peut commencer l’illustration de l’ouvrage.
Comment un illustrateur peut-il se protéger du plagiat ?
Comme tous les projets artistiques, le professionnel de la conception doit protéger ses œuvres du plagiat. Pour cela, chacune de ses réalisations doit disposer d’une propriété intellectuelle en utilisant des technologies telles que le copyright, le NFT ou la blockchain.