AccueilMétiersFormationsCatégoriesFinancementsContribuerQui sommes-nous ?Nous contacter
piscine

Pisciniste : Fiche métier

Quelles sont les missions d'un pisciniste ?

Sa première mission consiste à construire et/ou installer une piscine, ainsi que de gérer son entretien. Il intervient aussi bien auprès des particuliers, des établissements publics et autres copropriétés. Le pisciniste maîtrise tous les procédés nécessaires à la pose ou la conception de piscines en tous genres. Ses connaissances du métier comprennent aussi bien les fabrications en béton monobloc, que celles en miroir ou à débordement.

Le pisciniste sait travailler les formes classiques et les structures contemporaines. Ses compétences dépendent de sa maîtrise de différentes technologies utilizes lors des différents projets. Ses interventions ne se résument pas à l'installation de bassins de baignade. Il peut aussi être en charge de l'installation des marches, de spas ou d'espaces de balnéo. Il doit être capable d'effectuer une étude des projets qui lui sont confiés. Après une estimation des travaux à réaliser, il élabore le devis que son client devra valider.

Ses missions comprennent la supervision des ouvrages afin de réaliser parfaitement chaque projet. Il doit également offrir des solutions pour assurer l'étanchéité de ses piscines. Comme dans tous métiers d'ouvrages, il doit avoir des connaissances en maçonnerie. Il est également un expert en traitement d'eau, de filtrations et d'équipements hydrauliques. Plus largement, il doit avoir des notions en équipements annexes, dont les systèmes de chauffage et équipements électrique des piscines.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du BTP !
Je découvre

Ces compétences sont complétées par des connaissances plus ou moins étendues de la sécurité d'une piscine. Ce professionnel du secteur est en charge de la mise en marche des équipements associés à son installation. À la livraison, le technicien informe le client sur le fonctionnement de la machinerie. Il fournit le mode d'emploi et d'entretien nécessaire au bon fonctionnement de la piscine. Il assure également un service après-vente. En tant que technicien, il intervient donc à chaque étape du processus de realization de piscine. Il prend en charge les réparations et offre une garantie sur la qualité de ses bassins d'eau et leurs entretiens.

Les qualités et compétences pour devenir piscinier

Son le rôle relève de celui de technicien, plusieurs qualités sont requises pour exercer le métier. Ce professionnel des piscines doit être en excellente condition physique. Il doit pouvoir assurer de longs déplacements et pouvoir travailler dans des positions inconfortables. Comme dans tous les métiers d'artisanat, cette profession demande une grande disponibilité. Le technicien doit être joignable h24 et 7j/7, même durant les jours fériés. Il doit également avoir un bon sens commercial. Démarcher puis fidéliser sa clientèle font partie intégrante de son quotidien. Le professionnel qui travaille en tant que pisciniste doit avoir une certaine habileté manuelle. Ces qualités seront soutenues par un esprit méthodique et un amour du travail bien fait.

Si vous avez ces qualités mais que le métier de piscinier ne vous parler pas trop, pensez a jeter un coup d'oeil au métiers de carreleur, de céramiste ou de plombier par exemple.

Les formations pour devenir piscinier : le diplôme

Les choix de formations pour devenir un piscinier qualifié sont nombreux. En France, la formation de référence donne accès à un diplôme BP en métiers de la piscine. Cette formation s'étend sur deux années d'apprentissage en alternance. Elle se prépare après une formation continue ou avec un CAP monteur en installation sanitaire. Il est aussi possible de tourner vers de métier avec un CAP monteur en installations thermiques ou avec une option qualité de l'eau. L'apprenti pisciniste peut aussi opter pour un diplôme de BP, avec une spécialisation en installation du génie climatique et sanitaire. Une autre solution consiste à suivre une formation pour devenir un technicien dans l'équipement et la maintenance de piscines. Dans le cadre d'une reconversion de métiers, l'apprenti peut suivre une formation continue dans pour avoir un diplôme dans les spécialisations ci-dessus.

Les perspectives d'emploi et d'évolution de carrière

Le professionnel en installations de piscines commence en tant que technicien sur le terrain. Il évolue ensuite pour devenir conducteur de travaux ou conseiller technique. Après quelques années, il aura la possibilité de devenir commercial dans une entreprise de construction. Il peut également créer sa propre entreprise avec un statut d'autoentrepreneur.

Découvrez d'autres contenus inspirants sur les métiers du BTP !
Je découvre

Le salaire d'un piscinier

Son activité offre un salaire très variable. Le salaire du débutant avoisine le SMIC. Sa paie évolue ensuite en fonction de l'entreprise où il travaille et de la franchise à laquelle il est rattaché. Une fois qu'il est devenu un professionnel confirmé, son salaire atteindre 2 000€ à 2 500€ brut mensuels.

Découvrez des métiers similaires :

Vos questions
Le piscinier peut-il devenir autoentrepreneur ?
Il est possible pour le pisciniste de d’obtenir un statut d’autoentrepreneur. Le métier exige toutefois de solides compétences dans les différents aspects de l'activité. Pour pouvoir se lancer à son compte, le piscinier doit être capable de vendre son savoir-faire. Son expertise après diplôme sera la première garantie de la qualité de ses réalisations. Son salaire variera alors en fonction des commandes reçues.
Quelles assurances sont obligatoires ?
Un professionnel dans l'installation et la maintenance de piscine doit pouvoir fournir des assurances. Celles-ci sont obligatoires pour certifier de la qualité de son travail. Les garanties obligatoires sont les mêmes que celles demandées à tout technicien des métiers de construction. En plus de la garantie décennale, il doit pouvoir proposer une mutuelle d'entreprise, une assurance auto pro et une prévoyance d'entreprise. La prévoyance pisciniste / multirisque professionnelle et la mutuelle pisciniste sont facultatives.
Un piscinier doit-il être avoir le sens commercial ?
Le sens commercial est indispensable à l'activité de ce technicien. Il doit pouvoir vendre ses services aux particuliers comme aux professionnels du bâtiment. Le pisciniste doit être capable de démarcher, donc de séduire ses clients potentiels. Il doit également être en mesure de leur fournir les solutions qu'ils recherchent pour des travaux de maintenance.